Partagez | .
 

 Soeurs inconnues [ solo Memoria/Louve ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
memoria
Invité
avatar

MessageSujet: Soeurs inconnues [ solo Memoria/Louve ]   Sam 21 Aoû - 16:01


    Mina terminait une petite journée tranquille, aussi tranquilles qui puissent être ses journées bien entendu. Elle sortait tout juste de l'Institut, où elle avait passé son après-midi à suivre les cours dispensés. Elle adorait étudier là-bas, elle n'avait pas besoin de se faire passer pour une autre et lorsque certains dessins prenaient vie en cours, ça n'étonnait plus personne. C'était toujours embarrassant mais les professeurs étaient indulgents étant donné qu'elle ne maîtrisait pas encore ses pouvoirs. C'était cool aussi de pouvoir partager son temps avec des gens qui la prenaient pour ce qu'elle était. Il fallait dire qu'elle était si joyeuse et si sociable qu'il était difficile de ne pas l'apprécier. Bifurquant à une rue pour aller récupérer des livres à la bibliothèque, elle ne regarda pas où elle mit les pieds et rentra de plein fouet dans quelqu'un. La personne dans qui elle rentra trébucha en arrière et s'étala sur le dos. Mina lâcha son sac pour se précipiter à genoux afin de relever ce qui s'avérait être une jeune femme blonde. Mais elle n'eut pas le temps de s'occuper d'elle que déjà elle bondissait sur ses pieds. Mutante, sans aucun doute. Un être humain normal ne se serait jamais relevé si rapidement et d'une telle façon.  « C'est trop demandé de regarder où vous marchez ? »Mina fut surprise par l'agressivité dans la phrase que prononça la jeune femme. Elle ouvrit de grands yeux et, ne sachant pas quoi répondre, se contenta de rester sur place, muette, regardant l'inconnue. Celle-ci se mit à grogner. Mina recula par précautions.  « Ohla, je suis désolée ! Du calme ! » Elle ne comprenait absolument pas la réaction de la jeune femme. Ca n'était pas la mort non plus de prendre quelqu'un de face ! D'accord, elle avait du lui faire mal, mais de là quand même à montrer les dents comme ça ! D'ailleurs, c'était quoi comme type de mutante ? Et était-elle simplement une pacifiste ?  « La prochaine fois, levez la tête au lieu de regarder n'importe où. »Lui lançant un regard mauvais, la blondinette contourna Mina pour prendre la direction de l'Institut.  « Attends ! Tu es de chez nous ? »   « Je vois pas en quoi ça vous intéresse.  »  « Bah, je sais pas, histoire de faire connaissance ? Je t'ai jamais vue, tu es nouvelle ? » La jeune femme blonde se retourna en soupirant et leva les yeux au ciel. De toutes évidences, elle n'avait pas envie de parler.  « Vous allez tous me la poser cette question ? D'abord qui êtes-vous pour me tutoyer et me demander si j'habite ici ? »  « Oh, pardon. Memoria, ou Mina, comme tu veux. Mina Sandrelli. » Le visage de la jeune femme en face d'elle se figea et Mina crut avoir dit une bêtise monumentale.


Louve a écrit:

    Oh, mon dieu. Sandrelli. Cette gamine aux airs déjantés s'appelait Mina Sandrelli. C'était le nom de famille de Louve, celui qu'elle avait eu du mal à oublier, à laisser dans un coin de sa tête. Ainsi, c'était vrai. Elle avait une petite soeur. Elle avait eu vent de cette histoire lorsqu'elle avait surpris, enfant, une conversation entre sa mère et son père. Elle avait toujours gardé cette idée dans un coin de sa tête: avoir une petite soeur. Elle ne connaissait pas son prénom, mais maintenant qu'elle la regardait enfin, c'était évident. Mina ressemblait elle aussi beaucoup à leur mère, tout comme Sara. Elle avait les mêmes traits rieurs. Par contre, elle avait les yeux gris-bleu de leur père.   « Quelque chose ne va pas ? »La voix de Mina sortit Louve de ses pensées.  « Si si tout va bien, désolée. Oui, je suis d'ici, enfin, presque. Pas encore officiellement, mais ça ne devrait pas tarder. Tu es là depuis longtemps ? »Elle était tout à coup beaucoup plus douce. Elle sentit que ça surprenait la jeune fille, mais c'était normal, elle avait été si agressive au début... Mina lui expliqua qu'elle était arrivé il y avait quelques temps déjà mais qu'elle passait beaucoup de temps à traîner dehors avec ses camarades de classe, qu'elle n'aimait pas être enfermée ou ne rien faire, qu'elle avait besoin de bouger, de sortir, de voir du monde. La jeune fille lui demanda à son tour depuis combien de temps elle était ici, puisqu'elle ne s'étaient jamais croisées.  « Plusieurs mois, j'ai été recueillie par Kitty Pryde, je pense que tu vois de qui je veux parler. »  « La petite brune qui étudie tout le temps ? Je l'ai vaguement croisée. Pourquoi recueillie ? Tu n'avais pas de maison ? » Louve fut étonnée de la façon toute naturelle dont Mina demandait ça. Cette dernière sembla s'en apercevoir car elle s'excusa de son indiscrétion. Louve lui fit un sourire.  « C'est rien. C'est une longue histoire et j'ai pas trop envie d'en parler. D'où tu viens ? Tu as un accent qui ne m'est pas inconnu. »  « Angleterre. Et toi Italie non ? »   « Exact. Tu connais le pays ? »  « Ouai, un peu. Mes parents vivent là-bas. » Ses parents ? Le coeur de Louve se tordit. Alors elle n'était même pas au courant que leur mère était morte. Ca ne l'étonnait pas plus que ça. Elle avait été abandonnée, éloignée d'eux, et elle en était heureuse car elle semblait épanouie comme tout. Elle ne l'aurait sans doute pas été si elle était restée en Italie.  « Je suis née à Rome. »  « Ah bon ? Moi aussi ! C'est marrant ça. »   « Pourquoi tu n'y es pas restée ? »Louve mourrait d'envie de savoir. Elle n'avait jamais su pourquoi sa petite soeur avait été abandonnée à une autre partie de la famille.  « Mes parents voulaient pas de moi à cause de mes pouvoirs. Ils pensaient qu'en m'éloignant, mes pouvoirs se déclencheraient pas. J'ai été élevée par mon oncle et ma tante, remarque ils m'ont un peu foutu dehors aussi. Enfin c'est moi qui suis partie, mais ça aurait sans doute pas tardé de toutes façons. Mais je m'en fous, je suis bien ici ! » Elle parlait de son passé avec une facilité étonnante. Oui, ça se voyait, Mina était heureuse. Et Louve ne pouvait s'empêcher de l'envier. Pourquoi n'avait-elle pas eu cette chance ? Cette chance d'avoir une enfance normale ? Non pas qu'elle regrettait sa période avec les loups, pour tout l'or du monde, elle n'aurait pas changé cette période là. Mais son enfance avait été trop douloureuse.   « Bon c'est pas que je veux pas te parler plus, mais faut que j'aille à la bibliothèque avant qu'elle ferme. Tu veux venir avec moi ? »   « Non ! » Mina sursauta au ton de sa voix.   « Excuse-moi, c'est juste que je m'entend très très mal avec une des filles qui travaille là-bas et que je n'ai aucune envie de la voir.  »Mina parut déçue.  « Oh bon, d'accord. J'espère qu'on se reverra, alors. C'est cool de connaître une Italienne, j'aimerais bien en apprendre plus sur mon pays d'origine. Mais c'est quoi ton nom ? Tu me l'as pas dit. » Louve tendit la main vers le visage de la jeune fille et le caressa avec tendresse. Elle ressentait déjà tout l'amour du monde pour Mina, alors que ça n'était que la première fois qu'elle la voyait. C'était comme si elle avait toujours veillé sur elle. Elle le savait, désormais, son rôle serait de la protéger coûte que coûte. Même si elle ne devait pas savoir qu'elle était sa soeur. C'était trop dangereux.  « Appelles-moi Louve. Au revoir, ma grande.  »La contournant, Louve disparut à l'intérieur de l'Institut sans laisser d'autre choix à Mina que de continuer sa route.



[ TERMINE. ]
Revenir en haut Aller en bas
Terra Justice
~ Maître du Jeu ~
avatar

MessageSujet: Re: Soeurs inconnues [ solo Memoria/Louve ]   Jeu 3 Avr - 9:04

Revenir en haut Aller en bas
 

Soeurs inconnues [ solo Memoria/Louve ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra616 :: New York :: Les Institutions :: Rues-