Partagez | .
 

 Sidereus Nuncius (Emma Frost)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Doug Connelly
~ Humain ~
~ Humain    ~
avatar

MessageSujet: Sidereus Nuncius (Emma Frost)   Ven 21 Jan - 0:07

Il faut toujours avoir un certain recul avec le monde pour mieux le comprendre, prendre un recul très important au niveau du jugement politique et social. On constitue rarement une société avec des certitudes très complexes au niveau du travail. Bien que les questionnements des créationnistes étaient quelques choses de très concrets dans les années 90 sur la présence des mutants et sur la création de l'Homme. Entre l'idée que l'évolution n'existe pas réellement, les mutants étaient vus comme des Parias dans une société très puritaine aux États-Unis. Prendre l'argument de la religion, c'est toujours très sympathique, on décide de prendre l'idée de dire que la religion est d'accord avec certains propos et entre 30% à 40% population américaine donne appuis aux fanatiques. Plusieurs personnes pensent que les pays qui sont le plus intégriste au niveau de la religion, restent bien sûr les pays de Moyen-Orient, mais quand on prend une certain recul, ce sont les américains qui dominent le fondamentalisme religieux. Les médias le cachent surtout très bien, un grand vice dans la société américaine.

Aujourd'hui, le grand Doug Connelly avait accepté de faire un débat sur la protection des droits humains contre la protection des droits mutants à son ancienne université. Oui, plusieurs universités importantes aux États-Unis sont souvent touchés par l'élan libéral sauf bien sûr, l'école Économique de Chicago. Départager entre l'ouverture d'esprit et la rationalité scientifique, rares sont les étudiants qui sortent du lot au niveau idéologique. Les démagogues sortent parfois du lot en utilisant leurs diplômes pour conquérir le cœur des plus ignorants. Des bonnes petites paroles, un patriotisme dévoué et un rattachement communautaire et tout le monde ne voit que du feu. Connelly avait toujours eu la même réaction quand il participait aux émissions de radios ou de télévisions, se servir des émotions des gens pour gagner le vote chez les gens. Toutefois, Connelly avait un autre plan pour gagner la sympathie chez les jeunes, c'était d'agir de façon totalement honnête et rationnel dans ses histoires.

Il ne connaissait pas son/sa rival/e pour le débat, peut-être un ancien professeur sénile du syndicat. Plusieurs professeurs pouvaient bien essayés de vaincre oralement le grand Doug Connelly, mais il restait toujours le plus fort, oh que oui. C'est lui, le grand gagnant dans tout cela. Rentrant dans le département de l'Anthropologie, il retrouve facilement l'agora pour commencer à mettre son manteau et son petit chapeau sur une table voisine, pendant que les élèves étaient en train d'arriver.

-Vous pouvez faire votre présentation, Monsieur Connelly, votre rivale va bientôt arrivée...


-Pas de problème, gamin.

Il s'approche de la table devant l'estrade avec le petit micro pour que les élèves entendent très bien le message.

-Bonjour, je m'appelle Doug Connelly, je pense que vous me connaissez presque tous ici, si vous étudiez en Anthropologie. Je soutiens beaucoup les théories de Bolivar Trask, l'anthropologue qui soutient que bien que l'évolution technologique reste très importante et qui aide beaucoup le système de santé, actuel... que l'évolution technologique a amené les guerres, les génocides et les injustices sociales. Il définit donc que l'évolution biologique des mutants amène le même problème que l'évolution technologique. Des guerres inutiles entre les mutants et les hommes.

Voila, le propos que je vais défendre pour cette conférence parce que je pense que cela tient beaucoup plus à la vision anthropologique des mutants. Je peux toucher aussi les zones de la politique, de la sécurité ou même de la sociologie, mais on va bien voir comment le débat va se dérouler. Qui va être mon opposante?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Sidereus Nuncius (Emma Frost)   Dim 23 Jan - 15:48

- Où va-t-on, Madame ?
- NYU.
- Bien, Madame.


Confortablement installée sur la banquette arrière en cuir beige de la luxueuse berline, la jeune femme quitta le siège de Frost International en direction de l’université de New York, où elle devait participer à une conférence sur le débat humain vs mutant. Vêtue d’une robe tailleur cintrée d’un bleu assorti à ses yeux, rehaussée d’une ceinture noire, elle avait un dossier posé sur les genoux, qu’elle feuilletait en jetant de temps en temps un coup d’œil par la fenêtre du véhicule pour voir où ils se trouvaient.

Si Emma Frost était une puissante femme d’affaires, sa passion était avant tout l’éducation, et son métier premier était celui de professeur et directrice d’université. Elle dirigeait d’ailleurs désormais l’institut Xavier, après avoir travaillé au sein ou à la tête d’autres écoles, majoritairement dédiées aux jeunes mutants. C’était donc au titre de professeure, experte en psychologie, et qui en sa qualité de mutante était aussi une spécialiste de la question mutante, qu’elle avait été conviée à ce débat organisé par le département d’anthropologie de l’université de New York.

Le dossier qu’elle avait sous les yeux ne disait pas grand-chose du contenu de ce débat. Ils n’en avaient pas même fourni la liste des participants. La jeune femme, qui avait appris à toujours se méfier de l’inconnu, n’en attendit rien de bon. En général, quand on ne donnait pas la liste des personnes à qui on serait opposé, c’était qu’on redoutait que l’invité refuse de venir s’il connaissait son détracteur. Emma finit de parcourir ses quelques notes des yeux et referma la chemise de cuir. On approchait de l’université. Ils longèrent le square Washington et le véhicule ralentit, puis finit par s’arrêter devant le bâtiment du département d’anthropologie.

Le chauffeur vint ouvrir la portière à la jeune femme dont le regard errait encore sur le square. Elle posa son long manteau blanc sur ses épaules et entra dans le bâtiment, se demandant à qui elle aurait à faire. C’était bien indiqué et elle trouva rapidement la direction de l’amphithéâtre. Quelqu’un vint à sa rencontre pour l’accompagner jusqu’au bout. Il commença à lui parler mais la femme d’affaires ne l’écouta que d’une oreille très distraite, et ne saisit que la fin de sa phrase.

- … Il a déjà commencé mais vous pouvez aller le rejoindre.

Il ? Venait-il de dire à qui elle aurait à faire ? Elle aurait dû être plus attentive, mais elle avait l’esprit bien trop occupé ces derniers temps pour rester perpétuellement aux aguets. Elle tenta de récupérer l’information directement dans l’esprit du jeune homme, mais celui-ci avait laissé ses pensées errer sur un sujet complètement différent et était en train de penser à sa petite copine et à la surprise qu’il lui avait préparée. Ils s’arrêtèrent finalement à l’arrière de l’estrade et le jeune homme lui fit signe de monter. Emma poussa un soupir lorsqu’elle reconnût la silhouette de cet individu qu’elle exécrait. Elle attendit qu’il finisse son discours avant de se décider à le rejoindre devant l’assemblée. Elle accrocha même un soupçon de sourire à ses lèvres et alla s’installer à son tour à l’autre table vacante, ôtant son manteau qu’elle plia sur son dossier de chaise.

- Bonjour, Doug, le salua-t-elle en passant à côté de lui comme si elle le connaissait depuis toujours, sans pourtant la moindre once de cordialité dans sa voix.

Emma approcha alors le micro de ses lèvres et prit la parole.

- Bonjour à tous. Je me nomme Emma Frost, dirigeante de la multinationale Frost International et directrice de l’Institut Xavier, mais surtout experte en psychologie et spécialiste de la question mutante.

Je trouve extrêmement intéressant que Mr Connelly ici présent commence par l’analyse de Bolivar Trask puisque, rappelons-le, celui-ci a tout de même fortement contribué au développement de ce que vous appelez très justement des guerres inutiles
, elle insista fortement sur ce mot, entre, et je pense revenir sur cette distinction, les humains et les mutants, qui rappelons-le là encore, sont aussi des êtres humains.

La subtilité du discours d’Emma était liée au fait que non seulement Trask avait défendu une thèse selon laquelle l’évolution génétique des mutants était source de guerre, mais il avait surtout créé la première génération de Sentinelles. C’était pour cela aussi qu’elle adressa un rictus ironique à son adversaire au cours de son discours. Ce sujet là n’était pas de notoriété publique et ce n’était certainement pas l’endroit pour en parler. Mais comment pouvait-elle oublier ces créatures qui avaient pour mission de détruire les mutants, et auxquelles elle avait eu à faire à maintes reprises….

La tentative de Buckman et Lang de détruire les mutants lorsqu’elle était au club des damnés, son combat contre Fitzroy qui avait utilisé ses sentinelles pour tuer tous ses étudiants de l’Hélion, le génocide de Génosha, et le nouveau génocide commis par les sentinelles qui avaient attaqué le tout récent institut qu’elle avait voulu monter en France. Ses mains tremblèrent à cette image et elle s’empressa de se ressaisir pour ne rien laisser paraître de son émotion.

- La thèse de Trask, reprit-elle d’une voix calme et posée, s’appuie bel et bien sur l’idée d’une évolution biologique de l’individu qui a mené à la naissance des mutants, qui ne sont rien de plus qu’une évolution naturelle de notre espèce, telle qu’elle n’a jamais cessé d’évoluer depuis la nuit des temps. Si l’évolution technologique est le résultat d’un processus d’origine humaine, et animé par des pulsions violentes, ce qui expliquerait que le développement technologique soit tiré en avant par le secteur militaire, la mutation relève bel et bien d’une évolution biologique. En cela, la thèse de Trask est loin d’être pertinente.

Le darwinisme même serait plus approprié
, rajouta-t-elle avec une touche d'humour.

Elle fit une pause et son regard qui balayait le public se reposa de toute son intensité sur Connelly.

- Maintenant, si vous souhaitez discuter de l’aspect politique du sujet voire de sécurité, je serai tout à fait prête à répondre à ce que vous avez à dire sur le sujet, conclut-elle alors.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Sidereus Nuncius (Emma Frost)   Ven 28 Fév - 9:01

A clore ?
Revenir en haut Aller en bas
Terra Justice
~ Maître du Jeu ~
avatar

MessageSujet: Re: Sidereus Nuncius (Emma Frost)   Ven 28 Fév - 10:37

Merci de ne pas poster de HRP dans les rp Emma. il y a un poste pour ça où on vous demande de faire le point, on suit les règles, merci.

reglementfo Premier avertissement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sidereus Nuncius (Emma Frost)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sidereus Nuncius (Emma Frost)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra616 :: Archive rp-