Partagez | .
 

 Une sortie en solitaire. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Une sortie en solitaire. [Libre]   Lun 7 Mar - 12:58

Ce soir, je n’ai aucune envie de travailler et de rester une nouvelle fois enfermée dans l’appartement, il me faut autre chose comme me détendre voir même m’amuser. Vu l’heure, cela ne va pas être facile de trouver un endroit pour se divertir à moins que je décide de me rendre dans une boîte de nuit. Si je décide d’aller dans ce genre d’endroit, il faut que je porte une tenue en conséquence. Je me lève donc de mon sofa pour me diriger vers ma chambre et une fois à l’intérieur, je me rapproche de la garde robe afin d’ouvrir cette dernière. Fouillant dans cette dernière, je finis par mettre la main sur une robe noire, avec un décolleté très plongeant et une légère fente sur le côté.

« Hum… C’est pour attirer la gente masculine… mais pourquoi pas. »

Décidant de mettre cette robe pour la soirée, je me rends ensuite dans la salle de bain afin de prendre une douche dans un premier temps. Cette dernière terminée, je me dirige vers le miroir de la pièce pour me maquiller à mon aise. Je veux être parfaite pour cette sortie vu que la dernière remonte à pas mal de temps déjà et à présent que je suis prête à m’habiller, je me dirige vers la chambre pour enlever la serviette recouvrant mon corps afin d’enfiler des sous-vêtements en soie de couleurs noires.

Je prends la robe pour la passer sur mon corps, prenant le soin de la fermer dans le dos même si j’ai un peu de difficulté à le faire avant de me diriger vers le miroir pour m’observer dans ce dernier. Visiblement, cette robe me va parfaitement bien et je suis ravie de l’avoir acheté à ce magasin même si elle m’a coûté une petite fortune. J’enfile mes chaussures de modes à talons de la même couleur que ma robe et me voici enfin prête pour sortir dans une boîte de nuit. Je prends un petit sac afin d’y mettre mes papiers d’identité, permis de conduire,… et je sors de l’appartement pour me rendre à ma voiture.

A présent que je suis en route, je me souviens qu’on m’a parlé d’une boîte de nuit très branchée et je décide de me rendre à cette dernière. Arrivant sur le parking, je gare la voiture sur ce dernier et je me dirige vers l’entrée. Une fois devant les personnes qui s’occupent de la sécurité, je leurs montre ma carte d’identité et l’un deux prend la parole avec le sourire.


-C’est un plaisir de vous voir en ce lieu mademoiselle Storm, je vous en prie, entrez.

« Je vous remercie. »


Il ouvre la porte pour me laisser entrer et après un dernier sourire échangé, je me dirige vers le bar pour me commander une boisson.


« Bonsoir, un diabolo grenadine s’il vous plait. »


-Tout de suite mademoiselle.


Le temps de me faire servir, j’en profite pour me tourner afin d’observer les personnes qui m’entourent, qui sait… Peut-être vais-je rencontrer une personne intéressante où connue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une sortie en solitaire. [Libre]   Sam 23 Avr - 17:01

Début difficile pour le jeune Jessie Rosewood. L’univers de l’institut n’à rien avoir avec l’ambiance communément présente dans les lycées de la ville. Evidemment, c’était sûr que son arrivée était récente, et tous n’était pas du genre à copiner directement ou à apprécier forcément une nouvelle arrivée. Contrairement à sa nature même qui l’aurait directement menée à engager la conversation, ou même taquiner le premier venu, la jeune blonde s’isolait. Si vous aviez une petite idée de sa personnalité, vous ne pourriez pas croire que cela soit possible, et pourtant …

Elle avait surtout la tête un peu ailleurs, pensant de temps en temps à sa famille comme la plupart des gens ici, elle était bien lotie pourtant elle n’a pas connu la honte dans le regard de ses parents. Peut-être aussi, car ils ne sont pas au courant, cela peut en effet expliquer qu’il n’ai point de réaction au sujet de cet état de fait.

Mais personne ne peut étouffer sa vraie nature, on peut certes la mettre dans un petit coin, certes nous pouvons aussi feindre de ne pas être, mais tout le monde sait que si l’on tente de chasser ses désirs ceux-ci reviennent au galop. Et c’était ce qui était entrain de se produire. C’en était trop pour la jeune mutante, qui ne pouvait plus rester ici, non pas qu’elle voulait fuir de l’institut. Mais, elle ne pouvait plus rester une soirée de plus dans sa chambre. L’appel de la nuit, était plus fort! Elle voulait danser et d’ailleurs, c’est ce qu’elle comptait bien faire. Pour ce soir, elle s’abstiendrait de toute compagnie et planerait toute seule.

Et la voilà qui s’agitait, une pointe d’excitation dans la voie, elle s’adressait à toutes les personnes présentes dans la pièce pour ainsi dire, elle seule.

- "Qui a dit qu’on ne pouvait pas s’éclater seule ?"

Elle tentait de se convaincre d’une chose qui pour elle était impossible. Elle a besoin d’avoir une foule d’amis pour s’amuser, elle ne voit pas sa vie sans les êtres qui lui sont cher mais pour ce soir, il faudrait faire abstraction et se nouer de nouveaux liens, après tout elle a des atouts que personne ne possède. Sourire machiavélique aux lèvres, elle pensait que son pouvoir était vraiment une aubaine.

Elle ne savait pas où elle irait, mais Jessie savait qu’elle trouverait bien un endroit qui lui conviendrait et dans lequel elle pourrait se défouler et avoir du bon temps. Elle ne s’était pas attardée sur sa tenue vestimentaire, enfin quand on sait que toutes ses affaires respirent la mode, c’est sûr que chez elle cela à une toute autre signification ainsi la voilà humblement vêtu d’une petite robe rouge ainsi que des richelieus noir. Sans autre chichi, elle regardait les diverses enseignes qui étaient toutes un appel à pénétrer dans ces lieux, les néons qui semblaient avoir pour but de créer des crises d’épilepsie aux divers passants.

Son regard s’attarda vers une boite qui semblait se différencier des autres, adieu le vulgaire et bonjour la classe, cet endroit donnait l’impression d’être branché et d’avoir surtout une clientèle select. Mais elle, elle n’était point une pointure dans cette ville, elle n’était pas une mannequin renommée, une brillante journaliste … mais elle avait une chose essentielle pour elle. Une beauté à couper le souffle, et dans ce genre d’endroit c’est comme avoir une carte golden, car ça attire le mâle et ça attise la consommation. Que demandez de plus?

Passant sans difficultés, et n’ayant même pas eu besoin de manipuler les videurs, la voici dans son nouvel antre.

Un décor bon chic bon genre et une ambiance de folie, un mélange savoureux pour la jeune fille qui n’avait pas attendu avant d’investir la piste. Elle avait réussi jusque là, à ce que personne ne la touche et cela était un vrai défi pour elle.

C’est avec la même vivacité qu’elle se précipita vers le bar, observant les alentours comme une gamine qui voulait s’assurer que personne ne la verrait faire une bêtise, et la voilà qui passait commande d’une voix assez basse

« Une vodka s’il vous plait ! »

Le regard du serveur montrait qu’il n’avait point entendu lui mimant de répéter, s’accoudant et bousculant la jeune femme qui se trouvait prés d’elle, elle réitéra sa phrase en misant sur l’exagération cette fois–ci. Ignorant totalement la femme qu’elle venait d’heurter, elle prit son verre avec un sourire de satisfaction extrême. Ce n’était pas par méchanceté, Jessie ne s’était pas rendu compte du petit incident.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une sortie en solitaire. [Libre]   Jeu 28 Avr - 11:12

Continuant d’observer les personnes entrain de se déhancher sur la musique très prenante, je sirote mon verre tranquillement avant de le terminer de façon rapide car oui, ce soir, j’ai envie d’en profiter pour m’éclater. Sautant du tabouret, je me retourne vers le barman pour lui demander si il peut garder mon sac à main, le temps que je me défoule sur la piste.

« Pouvez-vous garder mon sac à main, le temps que je danse sur quelques musiques s’il vous plait ? »

-Bien entendu mademoiselle. Me répond il avec le sourire.

« Je vous remercie. »

Faisant un clin d’œil à ce dernier, je me dirige vers la piste de danse pour me laisser entraîner par la musique, bougeant comme je n’ai jamais fait auparavant tandis qu’un homme se rapproche de moi pour me blottir contre lui et poursuivre la danse de cette façon. Je lui souris et il en fait de même tandis que nous continuons à nous trémousser au rythme de la musique. Comme c’est agréable de bouger de cette façon et vu que c’est une première pour moi, je compte bien en profiter. Après plusieurs danses avec le même inconnu, je lui souris de nouveau tandis qu’il m’invite à sa table et je prends place juste en face lui.

-Edward Hanson.

Il tend sa main droite dans ma direction et je décide de la lui serrer en douceur.

« Susan Storm, ravie de vous connaître. »

-Moi de même Susan… Oh, vous permettez que je vous appelle Susan ?

« Bien entendu. »

-Que désirez vous boire ma chère Susan ?


« Un diabolo grenadine s’il vous plait mais je reviens, je vais chercher mon sac à main que j’ai confié au barman. »

-Faites donc, je passe commande en attendant.


Me levant du siège, je me dirige vers le bar où le barman m’adresse un sourire alors qu’il prend mon sac pour me le donner et à ce moment là, une personne me bouscule sans s’excuser. Me retournant vers cette dernière, je la détaille un moment tandis qu’elle commande une boisson et après m’avoir tourné le dos suite à la réception de son verre, je décide de lui tapoter l’épaule gentiment.

« Pardonnez-moi mais la moindre des choses après avoir bousculé une personne, est de s’excuser, non ? »


Non, je ne cherche pas les ennuis mais je n’aime pas me faire bousculer de la sorte et j’espère qu’elle va simplement s’excuser sans causer de problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une sortie en solitaire. [Libre]   Lun 6 Juin - 8:47

Sursautant légèrement, Jessie se demandait bien qui pouvait venir l’importuner. Elle toisa quelques instants la jeune blonde à la silhouette élancée qui semblait lui reprocher de l’avoir bousculée. N’étant pas du genre méchante, elle se serait excusée si elle avait eu conscience de sa petite bousculade. Pour réponse, Jessie souria amicalement à la jeune femme

« Je suis désolée, je n’avais pas fait attention j’espère que je ne vous ai pas fait mal … »

Venant de réaliser que l’inconnue n’était autre que la grande Susan Storm, Jessie ne put s’empêcher de faire lacer une blague riant de son humour, qui avait tendance à énerver certaines personnes

« Et puis ce n’est pas comme si tu avais étais invisible … »

Marquant un silence, elle venait de se rendre compte que sa soirée allait prendre un tournant de fiesta. Et la belle des quatre fantastiques allait être en partie responsable de cela même si pour le moment elle n’avait aucune conscience de cela, tout ca que Jessie avait à faire c’était rester en contact deux minutes avec elle. Enfin plus facile à dire qu’à faire, vous imaginez vous qu’un€ inconnu soit en contact avec vous pendant deux minutes, assez improbable puisque la paire de baffe aura eu lieu bien avant ! Une danse serait idéale, encore faut il que Susan ne soit pas du genre à refuser de danser avec une autre fille en toute innocence bien sûr. Après, elle pensait aussi à lui serrer la main et se présenter, mais si elle venait à agripper sa main sans vouloir la lâcher les gardes du corps de cette boite qui scrutait déjà la petite scène ne tarderait pas à intervenir. Déjà qu’ils semblent attendre le top départ pour plaquer au sol Jessie et recevoir ainsi la reconnaissance de Susan Strom comme ci cela leur donnerait un ticket pour sortir avec une des femmes les plus en vues du moment.

Elle ne voulait pas faire grand chose en réalité juste la rendre beaucoup plus exubérante, faire que cette soirée pour la belle soit sous le signe de la libération, que cette dernière se laisse vraiment aller. Elle avait une idée bien précise de comment, elle tiendrait les deux minutes.

Empoignant sa main, et la secouant énergétiquement, comme une fan pourrait le faire. D’ailleurs là était la solution, personne ne serait choqué de voir une admiratrice de l’héroïne s’attardait dans les saluts, après tout elle avait dû avoir à faire à bien pire. Ayant les paumes de mains soigneusement refermé sur la petite main de la scientifique.

« Je ne vous avais pas reconnu! » * Comme si l’on ne pouvait pas reconnaitre celle qui faisait toujours la une des magazines dont je raffolais* « Je suis une grande fan de vos travaux ! » *A vrai dire les sciences je m’en fous, par contre j’adore sa garde robe. Faudra d’ailleurs que je pense à lui demander où elle se procure ses vêtements ! *
Tirant Susan vers elle, Jessie Sortit son portable veillant a toujours garder le contact avec la belle, elle passait son bras autour de son cou « Cela ne vous dérange pas, n’est-ce pas ? »

En réalité, elle n’attendait aucunement de réponse de la part de celle-ci. Quand le flash fut aperçu, Jessie resalua de nouveau la belle, la remerciant de sa gentillesse et autre bêtises du genre, tout ceci pour lu faire gagner du temps. Libérant la prise, elle espérait que tout ceci aura durée les deux minutes escomptées et ainsi voir une Susan beaucoup plus dévergondée qui pourrait lui donner la une des divers journaux à scandale. Jessie, imaginait déjà la super héroïne faire les gros titres ** Susan Strom entame un strip tease **, cela serait folklorique et créerait sans aucun doute une émeute!

Attendant de voir si son pouvoir agirait sur la miss et notamment, la manière dont il agirait. La belle avalait son verre d’un trait. Recommandant un autre, elle ne quittait pas des yeux Susan, essayant de trouver le moindre signe que son « petit cadeau » avait bien été réceptionné.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une sortie en solitaire. [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une sortie en solitaire. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra616 :: Archive rp-