Partagez | .
 

 Nothing but a new bright day [Louve]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katherine Pryde
~ Scénariste Passee Partout ~
~ Scénariste Passee  Partout ~


MessageSujet: Nothing but a new bright day [Louve]   Lun 6 Juin - 15:13

« Nothing but a new bright day »
Katherine & Louve
.


Katherine se tourna, se tourna et se retourna dans son lit, se leva, se recoucha, se leva à nouveau… Finalement, elle regarda son cadran de ses yeux encore embués du peu de repos qu’elle avait eu. Ou peut-être embués dans une brume qui allait en s’épaississant et qui était un signe flagrant de sa fatigue. Elle redressa le haut de son corps d’une poussée et passa la main dans ses cheveux pour les ramener vers l’arrière. 6 heure du matin… pourquoi pas ? Katherine marmonna quelque chose d’inintelligible, soupira et sortit de son lit un peu contre son gré. Apparemment, ce n’était pas aujourd’hui qu’elle allait faire la grâce matinée. Tant pis, c’était à ça que servait les lendemains… il y aurait toujours un lendemain où elle pourrait dormir. Le ciel n’allait pas encore leur tomber dessus, pas encore.

La jeune mutante sursauta lorsque ses pieds nus touchèrent le carrelage froid de sa chambre, et grimaça. Et ce fut dans cet état d’esprit qu’elle se prépara. Lorsqu’elle revint vers son lit, et lorgna en direction de son cadran, elle fronça les sourcils, profondément perplexe. 6 heure du matin…. Encore ?

« Et bien… Soit je suis devenue super rapide, soit j’ai reculé l’heure par la seule force de mon esprit » se dit-elle à elle-même en attrapant le dit cadran. « Mais comme je n’ai ni l’un, ni l’autre de ses pouvoirs je dirais… et, après avoir regarder l’appareil sous toutes ses coutures, elle le secoua près de ses oreilles … ouais, brisé ! » . N’avait-elle pas changé les batteries la veille ? Ou l’avant-veille, plutôt. Une pensée la traversa alors et elle se demanda quand les heures et les minutes avaient cessées de tournées. Peut-être était-il très tard, ce qui expliquait qu’elle n’arrivait plus à dormir. C’était une explication plausible !

Katherine balança l’appareil sur son lit, se jurant de le démonter plus tard pour voir son problème avant de le jeter aux ordures. « Ai-je vraiment brisée ma montre hier, et mon cadran ce matin ? » elle arqua un sourcil en se dirigeant vers la fenêtre. Une façon simple d’être fixée sur l’heure. C’était une journée au ciel dégagé qui apparaissait derrière les rideaux. Une journée, pas une matinée. « Trahit par son propre cadran ! » dit-elle en coulant un regard inquisiteur sur l’objet en question.

Elle passa au travers de la porte et sourit de sa situation. « Il ne me reste plus qu’à trouver quelqu’un pour me dire l’heure ! »

Lorsque Kitty apparut dans le couloir, un élève se poussa brusquement de son chemin, comme s’il craignait de lui rentrer dedans. Allons donc ! La jeune mutante regarda au deux extrémités du couloir, puis se dirigea d’un pas ferme et enjoué dans une direction précise, comme si elle venait de repérer quelqu’un.

« Mickael ! Toujours d’attaque pour affronter la salle des dangers ? »

L’homme, sur la même bonne humeur, mais également sur son envolée, sourit et s’excusa, tout en continua son chemin : « Trop tard ! J’ai déjà prévu quelque chose. »

Elle croisa quelque mutants en chemin qui lui dirent tous la même chose : Ils avaient déjà quelque chose de prévu, étaient prit ailleurs ou avaient d'autres préoccupations. Sceptique, Katherine se mit à penser à une conspiration. …Jusqu’à ce qu’elle vit, sur une horloge de l'institut, qu’il était en réalité 2 heure de l’après-midi. Elle releva alors un sourcil, et secoua la tête avec un sourire désabusé au bord des lèvres.

Avec ce même sourire, comme si elle n’en revenait juste pas d’avoir dormit à ce point, elle se dirigea à la salle à manger, où elle se prit une pomme. Revenant sur ses pas, elle se dirigea vers la sortie, décidée à se trouver toute seule une activité à faire. Puis, prenant une bouchée de pomme, elle passa à côté de Louve, qui semblait toujours mal à l’aise dans ce décor. Alors, une idée la frappa.

« Sara, une balade ça te dit ? »

__________________________
You chose the name shadowcat as the true expression of your soul, Kitty. You are not a mere shadow, my heart... Your world's in ruins, you're all alone. Time's come to make a choice: Embrace who you are, stop being afraid of what you can become. Above all else, a cat is a predator.
Revenir en haut Aller en bas
Sara Sandrelli
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~


MessageSujet: Re: Nothing but a new bright day [Louve]   Dim 6 Juil - 18:14

    Depuis le début de la journée, Sara errait dans les couloirs. Elle avait un mal abominable à se reconnecter avec la vie de l’Institut. Le retour était difficile. Tout allait si vite, ici, qu’elle en avait la tête qui tournait si elle avait le malheur de lever les yeux. Elle avait l’impression d’être revenue à la case départ, de redevenir la sauvageonne qu’elle avait été pendant si longtemps. Zack lui manquait. Même son chien, de race pourtant particulièrement craintive, était plus à l’aise qu’elle, quoiqu’il avait tendance à reculer chaque fois qu’il voyait un mutant, de peur que quelqu’un veuille le caresser. Il n’était pas méchant pour un sou, mais, comme presque tous les chiens loups Tchécoslovaques, il détestait le contact autre que celui de sa maîtresse. D’ailleurs, en ce moment-même, il était collé à ses jambes et la regardait tandis qu’elle s’était arrêtée devant une fenêtre pour rêvasser.

    Elle ne savait même pas si son absence avait été remarquée. A dire vrai, elle s’en moquait un peu et ça l’arrangeait bien : ainsi, elle n’avait pas d’embrassades à subir ni de grands sourires à faire à quiconque. Elle n’avait pas envie de sourire. Elle était horriblement angoissée, avait un poids sur la poitrine et avait sans cesse envie de pleurer. Pourquoi, mais pourquoi était-elle revenue ? Et si elle avait fait la plus grosse erreur de sa vie, en quittant l’homme qu’elle aimait, le pays qu’elle aimait, sa meute de loups ? Adagio couina légèrement, inquiet de sentir son humaine aussi peu à l’aise. Sara baissa les yeux vers lui et lui fit un sourire. Il remua la queue et jappa doucement, comme pour lui dire qu’il était là, qu’elle n’était pas seule et qu’elle n’avait pas à s’en faire. Elle s’accroupit pour l’enlacer et il lui lava le visage à grands coups de langues. Elle rit. Adagio l’entraîna alors avec elle vers le jardin, mais s’arrêta devant la porte du bâtiment quand il s’aperçut qu’elle ne le suivait plus. Il l’interrogea du regard.

    Sara s’était soudainement figée, comme si quelqu’un chose de précis avait capté son attention. C’était le cas : elle venait de sentir une odeur qu’elle aurait reconnut entre mille. Celle de Katherine Pride. Kitty… L’odeur bien connue lui tira un sourire et elle ne put s’empêcher de tendre l’oreille pour savoir dans quelle direction la mutante allait. Elle l’avait toujours appréciée, au point d’ailleurs de lui sauver la vie et puis elle lui devait son entrée ici. Cet endroit avait été son refuge pendant des mois, lui avait permit de reprendre goût à la vie et c’était grâce à Katherine qu’elle avait pu faire partie des X-Men. Elle ne partageait certes pas toutes leurs idées, mais elle suivait celle de Wolverine : « restes tant qu’ils t’apportent quelque chose, entraînes-toi, prends confiance en toi et avises ensuite ». Aussi, elle était restée et ne le regrettait pas. Adagio revint auprès de son humaine, curieux de ce changement de comportement soudain. Mais Kitty semblait discuter avec d’autres : elle ne s’approchait pas pour le moment et Sara avait du mal à savoir dans quelle direction elle était exactement. Trop de brouhaha, elle en avait perdu l’habitude. Il allait falloir retravailler là-dessus. Tant pis… Sara prit la direction de la porte, lorsqu’elle entendit son prénom.

    « Sara, une balade ça te dit ? »

    Elle se retourna et un sourire éclaira son visage. La jeune femme ne l’avait donc pas oubliée.

    « Oui, bien sûr ! Je comptais justement aller prendre l’air. »

    Adagio fixa Katherine, en attente d’une réaction quelconque de sa part. Il se demandait qui était cette inconnue qui abordait son humaine. Sara tendit la main vers son chien pour l’attirer, lequel vint, contournant Kitty avec méfiance.

    « Ne fais pas attention à lui, il t’observera un moment et il décidera de lui-même du moment où il viendra. »
Revenir en haut Aller en bas
Katherine Pryde
~ Scénariste Passee Partout ~
~ Scénariste Passee  Partout ~


MessageSujet: Re: Nothing but a new bright day [Louve]   Mer 16 Juil - 0:22

« Ne fais pas attention à lui, il t’observera un moment et il décidera de lui-même du moment où il viendra. »

Un fin rire lui vint ; elle répondit gentiment : « On dit que les chiens ressemblent à leur maître. » Les yeux de Katherine pétillèrent d’espièglerie en croisant le regard de Sara. Après quelques instants, la jeune mutante ajouta : « Je ne sais pas comment je pourrai ne pas faire attention à lui, il est plutôt gros! Tu lui as sûrement donné un nom ? »

Un sourire tranquille éclairait le visage de Katherine alors qu’elle empruntait avec Sara le chemin de la liberté, de la verdure et du soleil. Après avoir croqué une nouvelle fois dans sa pomme, et mâcher consciencieusement sa bouchée, Katherine fit une unique remarque, suivit d’une question, le tout avec sérieux, mais d’un ton léger.

« Tu es partie longtemps… Pourquoi être revenue ? »

C'était vraiment une belle journée. Elles n'étaient pas les seules à avoir eu l'idée d'une balade pour profiter du beau temps. Le regard de Katherine se promena ; au loin en direction de la forêt ; plus loin encore en direction du ciel qui s'étendait ; plus près vers un groupe de jeunes s'amusant au ballon ; puis encore plus près en s'abaissant sur le chien de Sara ; et puis revint vers cette dernière.

__________________________
You chose the name shadowcat as the true expression of your soul, Kitty. You are not a mere shadow, my heart... Your world's in ruins, you're all alone. Time's come to make a choice: Embrace who you are, stop being afraid of what you can become. Above all else, a cat is a predator.
Revenir en haut Aller en bas
Sara Sandrelli
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~


MessageSujet: Re: Nothing but a new bright day [Louve]   Sam 19 Juil - 21:29

    Les chiens ressemblent à leur maître? Oui, c'était totalement vrai pour Adagio. Il était le reflet même de Sara. Méfiant mais tendre, tout comme elle.

    « Espérons qu'il soit plus adroit que moi, alors. » répondit-elle avec un sourire.

    Car Louve était connu pour être particulièrement dégourdie pour tomber régulièrement. Elle était casse-cou, grimpait partout, mais manquait encore d'entraînement, même si elle s'était beaucoup améliorée. Elle tourna légèrement la tête vers Kitty lorsque celle-ci lui demanda le prénom de son chien loup.

    « Adagio. Tu connais peut-être le thème rythmique, en musique... ça veut dire 'lentement' en Italien. Ca lui convient bien. Il est extrêmement prudent et agit toujours très lentement. »

    Effectivement, même dans ses jeux, le jeune animal était très concentré: le voilà qui était plaqué au sol, rampant pour suivre allez-savoir-quelle-proie. Puis il se releva tout aussi prudemment avant de revenir en trottinant vers Sara, qui l’accueilli d'une caresse avant de se figer brusquement à la question de son amie. Elle redoutait cette question que Kitty était la première à lui poser. Son regard se perdit un instant dans le vide. Adagio tourna légèrement la tête sur le côté et aboya doucement, ce qui eut pour effet de reconnecter Sara à la réalité. Cette dernière soupira avant de répondre:

    « Tu n'es pas sans savoir le mal que j'ai eu à me remettre de la mort de mon amie. Je n'arrivais plus à faire faire à ça, alors j'ai décidé de retourner à mes racines. Je suis repartie en Italie. C'est l'homme que j'ai rencontré là-bas qui... » Elle s'interrompit une seconde avant de poursuivre, cette fois-ci souriante. « C'est lui qui m'a convaincue de revenir, pour que je puisse comprendre ce qui s'est passé. Il me rejoindra quand il le pourra. J'ai besoin d'éclaircir les choses, tu comprends? De savoir ce qu'il est vraiment advenu de Kyana. »

    Elle savait qu'elle s'engageait sur deux terrains glissant: le premier, son homme! Elle savait Kitty d'une curiosité enfantine et elle se doutait très fortement qu'elle ne pourrait pas échapper à un gentil interrogatoire. Elle espérait qu'elle s'engagerait sur cette pente-là et non pas sur celle qui disait clairement qu'elle allait fourrer son nez là où il ne fallait pas et qu'elle allait s'attirer des problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nothing but a new bright day [Louve]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nothing but a new bright day [Louve]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra616 :: QG des Organisations :: Institut Xavier :: Rez de chaussée-