Partagez | .
 

 Le prix de la liberté (suite) [SOLO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Le prix de la liberté (suite) [SOLO]   Lun 25 Juil - 0:00

*Et voila qu'au bout de 42 ans je quitte enfin cet enfer.*
La voiture qui me conduit vers la liberté file comme une flèche noire sur l'unique pont qui mène à Ryker's Island.
*Je n'aurais jamais cru quitter cet endroit vivant, ni que ce serait le même gouvernement qui m'y avait enfermé qui m'en ferai sortir.*
Pourtant l'ambiance dans la voiture est presque sinistre. Voiture noire, conducteur et passager avant en costumes noirs. Si je n'étais pas habillé en combinaison orange, on pourrait croire à un corbillard se rendant au cimetière. De toute façon je n'ai pas vraiment la tête à discuter et je doute que mes deux chaperons ne me répondent de toute façon. Alors autant profiter du paysage. C'est fou comme New York a pu changer en quarante deux ans. Même si je suis né dans cette ville, j'y suis maintenant comme un étranger. Plus rien ne semble pareil. Non, plus rien n'est pareil. Toutes les boutiques où j'avais l'habitude d'aller étant jeune doivent avoir fermé. Mes amis, si j'en avais eu, seraient surement presque tous morts ainsi que mes parents. Je me rendis compte au fur et à mesure que la voiture roulait, que j'étais devenu un étranger dans ma propre ville natale. A cette idée, ma vision se brouilla soudain, et je sentis des larmes couler sur mes joues. Je me dépêcha de les essuyer afin que mes deux chiens de garde ne me voient pas pleurer.
Le trajet fut aussi lent que le permit la circulation de la mégapole à cette heure de la matinée. Cela me permit de profiter pleinement du paysage comme le ferait un gosse qui vient pour la première fois dans la grosse pomme. Chaque minute passée dans cette voiture me révélait les nouvelles merveilles de la ville. Puis au loin j’aperçus un immense Building, non une tour, dont le sommet semblait se perdre presque dans les nuages. Je ne pus n’empêcher de demander.

"Bon sang, c'est quoi cette tour au loin ?"
"C'est la Tour Stark mon vieux. C'est là que nous allons." Répondit le passager.

Je sentais bien que je n'aurais pas plus de détails, aussi je n'insista pas. Pourtant je ne pus décrocher mon regard de cette tour qui grossissait au fur et à mesure que nous en approchions. Il avait l'air tout près, mais en réalité il était encore à plusieurs blocs de nous. Ce bâtiment devait être gigantesque pour que l'on puisse le voir d'aussi loin. Décidément l'Empire State building faisait pale figure à coté de lui.
Pourtant loin de m’émerveiller devant ce prodige architectural, je me mis à me sentir oppressé par sa présence et par son gigantisme. Comme si cette masse imposante représentait un obstacle, une autre prison d'où je ne pourrais jamais sortir.

* C'est quoi cette fichue tour ? Et c'est qui ce Stark ? J'ai entendu des rumeurs en prison, mais rien de bien précis. Ce serait un richissime homme d'affaire ou un truc du genre. Pas facile de rester au courant en isolement. Cette tour est trop gigantesque, trop monstrueuse pour avoir été bâtie par un homme normal. Si c'est là que je vais c'est surement à cause de lui. J'aurais du bien lire ce fichu contrat qu'ils m'ont fait signer. J'ai peur d'avoir vendu mon âme au diable. Et ce diable semble s'appeler Stark...*
Revenir en haut Aller en bas
 

Le prix de la liberté (suite) [SOLO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra616 :: Archive rp-