Partagez | .
 

 Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cain marko
Invité
avatar

MessageSujet: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Mar 15 Nov - 19:56

Cela faisait maintenant cinq semaines que le Fléau avait intégrer le camp des rebelles et pour l'instant, tout allait bien.
Il s'occupait de l'entrainement physique des nouvelles recrues, de l'entretien du camp et remettait à leur place les rares fauteurs de troubles.
Pour l'instant tout allait bien mais, cinq semaines sans parler à personne sauf pendant ses activités, c'est long. Au début, Marko se disait que c'était normal que personne ne vienne le voir car il fallait que les gens s'habituent à lui, apprennent à le connaitre. Mais même quand c'était lui qui engageait la conversation vers un groupe de personne, ces dernières répondaient poliment à sa conversation avant de disparaître aux quatre coins du camp. Il fit l'effort trois ou quatre fois et à la dernière tentative, il pulvérisa un banc sous l'effet de la colère. Il se fit, bien entendu, remonté les brettelles et du reconstruire un banc et depuis ce moment, il s'isola complètement dans sa tente ne ressortant que pour accomplir ses taches quotidienne.

Lors du repas du vendredi midi, il entendit que les autres rebelles, à la table à coté, parlaient du parc d'attraction de New York et décida qu'il était temps pour lui de prendre un peu l'air. Il attendit qu'il soit dix-huit heures et sortit à la faveur du soleil couchant. Une fois dehors, il huma une grande bouffée d'air et un immense sourire s'afficha sur son visage. Il se dirigea donc vers le parc et y fut en une heure et demi.

Le parc était, comme à son habitude, bondé et Caïn se mêla à la foule sans trop se faire remarquer. Il fit tout d'abord le tour du parc en deux heures s'émerveillant ça et là devant les attractions puis s’arrêta devant un snack pour dîner. Il prit son repas et voulu s'installer à une table devant la grande roue lorsqu'il se fit interpeller, d'une façon tout à fait inhabituelle, par un groupe de six personnes:


"_ Et bâtard! Tu fais quoi là ! Tu crois que tu vas t' installer à ma table sans que j'ouvre ma gueule.
T'as pas vu que toutes les autres tables étaient vides aussi !"


Caïn jeta un rapide coup d' oeil aux alentours et vit que, effectivement, ce petit groupe de branleurs faisaient fuir les citadins. Il comprit très vite à qui il avait à faire et comme il ne craignait rien, il décida de leur rentrer dedans.
Il déballa un des ses sandwichs, l'entama, s'assit lentement sur un banc et jeta l'emballage en aluminium en pleine tête de son interlocuteur.


"_ C'est marrant ça, j'ai pas vu écrit connard sur la table !
Si ton numéro de tantouse effraie les touristes, c'est bien mais joue pas trop avec moi sinon je vais imposer mes règles du jeu. Alors maintenant, tes potes et toi vous allez jouer ailleurs car je voudrais bouffer en paix"


Mais à peine avait'il finit sa phrase que les six compères se jetèrent sur lui. Ni une ni deux, il prit sa cannette de bière et l'envoya dans les parties génitales de son assaillant le plus proche. Il se leva ensuite d'un coup et prit dans sa main droite le chef du clan et dans sa main gauche un autre lascar qui fut renvoyé aussitôt sur ses collègues. Il décolla lentement le chef du sol et lui dit, avant de se faire interrompre par une main posée sur son épaule:

"_ Tu peux pas savoir comme ça me fait plaisir que tu ais pris cette décision et je ..... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Sam 10 Déc - 14:07

Déjà deux mois s’étaient écoulés depuis que Jessie avait été délivrée par Gemini, Odessa et un autre mutant lors d’une mission sauvetage. En effet, elle et d’autres mutants avait été la cible d’un réseau anti mutants. Pendant une semaine elle avait subit de mauvais traitements, torturé et étant drogué du matin au soir elle n’eu la chance de pouvoir se défendre et fuir. Faisant partie du dernier arrivage, elle pu rester quelques jours au camp le temps de retrouver ses esprits et de panser ses blessures. Elle insista pour rester et intégrer la Rébellion apportant son pouvoir d’électrokinésie et ses talents acquit aux forces spéciales. Gemini accepta. Toutes ses questions, se vide qu’elle ressentait s’étaient évanouis pour laissé place à un bien être qu’elle n’avait jamais autant ressentie. Elle avait trouvé enfin sa voie.

Au camp tout se passait bien, elle se faisait doucement connaître. Son arrivée fut pas mal appréciée, son pouvoir offrait des avantages non négligeable pour le camp. Elle emmagasinait de l’énergie récupérée à l’extérieur et la restituait au générateur du camp. De ce fait, elle fournissait un stock supplémentaire d’énergie électrique pour améliorer les conditions de vie souterraine. Jessie était fière de se sentir utile au bien être des autres.

Encore trop effacée et distante, observant ses coéquipiers, elle n’avait pas encore lié de véritable amitié. C’était sa façon de procéder, observer et ensuite agir. C’était décidé, demain elle allait remédier à ca et aller de l’avant n’étant pas forte en relation humaine, il fallait bien commencer et s’ouvrir aux autres. Pour l’heure, la nuit tombait et la mutante décida d’aller se changer les idées en allant au parc d’attraction. Comme une gamine, elle trépignait d’impatiente de s’y rendre et chaussa vite une paire de bottes complétant son jean moulant noir et sa veste courte en cuir. Un trait d’eyes liner et le tour était joué. Les fêtes foraines, les parcs d’attractions c’était un moment pour elle de retomber en enfance et de pouvoir s’amuser sans penser à rien d’autres. Se déconnecter un moment de la réalité en profitant un max. Elle prit le bus pour s’y rendre. Une fois sur place, la féérie commençait, les lumières dansantes sur les gigantesques manèges, la musique typique, les jeux, la foule, toutes les conditions étaient réunis, Jessie ne savait où donner de la tête. Après, avoir fait quelques tour de manèges à sensation et avoir savouré une barbe à papa, elle décida de prendre un paquet de pop corn et de les engloutir en faisant un tour sur la grande roue observant les étoiles.

C’est en s’approchant de la grande roue, qu’elle distingua qu’il y avait une altercation. S’approchant peu à peu Jessie reconnu non sans mal Cain au milieu de cette bagarre. Faut dire qu’il était imposant de part sa taille et sa carrure à côté Jessie du haut de son mètre 60 faisait contraste. La mutante avait déjà croisé le regard puissant de Cain dans les couloirs des tunnels mais n’avait jamais engagé de conversation. Faut dire que son allure de bourrin et son tempérament bestial intimidait et ne donnait pas trop envie d’aller lui taper la discute craignant de le déranger. Elle l’avait déjà vu briser des bancs et mettre des coups de poing dans les murs.

Pour l’heure il fallait stopper le colosse avant que cette bagarre ne prenne trop d’ampleur et qu’il ne se fasse repéré. Il venait de jeter deux gars sur le reste du groupe. Jessie pressa le pas et jeta son paquet de pop corn dans la foulée. Avant qu’il ne démolisse le portrait d’un des gars, elle l’interpella avec une pointe d'humour spontanément ne sachant pas trop comment l’aborder pour ne pas le brusquer en lui posant sa main sur son épaule.


_"Hey ! Soldat !...tu ne t’arrête jamais toi."

Elle retenu son attention mais avant qu’elle n’aille plus loin dans ses paroles, le gars que tenait Cain par le col lui balança :


_"Hé, pétasse occupe toi de tes affaires ! Dégage minette !"

La brunette en resta bouché bée. Elle ne le laissa pas transparaitre mais ses yeux vexer la trahissait. C'était risqué mais l'orgueil l'emporta, c’est alors qu’elle lui répondit en s’adressant à Cain yeux dans les yeux, le plus simplement du monde sur un ton désintéresser :


_"Ok, tu peux terminer."

* L'enfoiré, il n'aurait jamais dû oser songea t'elle en pensant à cet abrutis de voyou qui l'avait insulté.

Puis, elle ajouta :


_"Fait vite après on se casse."

Une fois que Cain eut finit de leur coller une bonne correction, ils s’éloignèrent tous les deux et se fondèrent dans la masse. Elle se disait que c'était une façon peu commune de faire connaissance. Elle ne savait pas trop comment engager la conversation et apprivoiser ce mutant au physique de catcheur. Un mec avec une allure pareil ca doit pas être commode et facile à approcher. Elle tenta donc l'humour pour détendre l'atmosphère et le mettre en confiance. Puis elle le taquina en lui rappelant avec un léger sourire :


_"Au fait, tu me dois un paquet de pop corn, j'ai jeter le mien dans la confusion."






Dernière édition par Tazer le Dim 18 Déc - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Dim 18 Déc - 14:23

Caïn s'attendait à voir un membre du SHIELD, de l'Initiative, ou encore même son petit matou préféré (à savoir Kyana) derrière lui. Mais ce fut en réalité un mètre soixante de charme, tout de cuir vêtu, qui le stoppa net. La petite n'avait pas froid au yeux et ces derniers ne lui semblaient pas inconnus car il lui semblait l'avoir déjà croisé quelque part chez les rebelles récemment. Une fois sortit de sa torpeur,le Fléau finit de dérouiller toute la clique, sans les tuer car il n'était plus un meurtrier et connaissait ses limites, puis s'approcha du chef et lui dit :

"_ La prochaine fois, ramène un poids lourd pour m’affronter et surtout change de trottoir quand tu me vois ! "

Il conclut sa phrase avec un léger coup de pied dans les cotes qui fit glisser notre chefaillon sur 5 mètres et s'en alla rejoindre sa nouvelle copine. Tazer commença la discussion avec une pointe d'humour, en lui disant qu'il lui devait un sachet de pop corn. Cela lui fit penser à sa première rencontre avec Kyana ou celle-ci lui rappela qu'il lui devait du fric après un pari. Marko eut un léger sourire, s'arrêta dans un snack et acheta deux bières et un paquet de pop corn.

"_ Je m'appelle Caïn Marko, mais je pense que tu dois le savoir. Comment tu t'appelles et ça fait combien de temps que t'es chez les rebelles ?"

Après avoir répondu, Le Fléau tendit à Tazer son paquet de pop corn et une bière.

"_ C'est marrant, ça fait 1 mois que je suis arrivé et personne ne m'a jamais parlé et toi, fraîchement débarqué, tu viens tailler la bavette. T'as pas froid aux yeux c'est bien.
Enfin bon, fit il pour changer de sujet, je vais te faire visiter le parc, je connais quelques personnes et des attractions sympas."


Ils se baladèrent ensemble pendant une heure et demi. Caïn lui montrait et lui faisait essayer toutes les attractions les plus sensationnels quasiment gratuitement et en évitant les monstrueuses files d'attente. Cette faveur n'était pas dus à sa carrure et à sa réputation mais plutôt au fait que fut un temps, il se cacha parmi les forains et qu'il leur donnais un coup de main lors de montage et de démontage de manège et qu'il leur rendit quelques menus services ( attraction vivante, videur, garde du corps ...)
Les forains qui le voyaient arriver de loin, lui faisait un imperceptible signe de tête, lui disant de passer par derrière, et Mr Marko et sa nouvelle amie faisait toutes les attractions sans attendre. En sortant, Caïn donnait toujours l'équivalent du double du prix du ticket à ses anciens amis, discrètement bien sûr.

Il était pas loin de 23 h 00 lorsque Caïn emmena Tazer sur la grande roue. Cette dernière ne lui avait pas trop parler durant les attractions mais elle semblait s'amuser quand même.
Une fois que la roue commença à tourner, Marko s'accouda à la barrière de sécurité, le poing droit dans sa main gauche et dit :


"_ J'espère que tu ne crois pas que je te fais un numéro de drague en te faisant faire du manège gratuitement car tu vas être déçu. Mais parle moi un peu plus de toi, pourquoi les rebelles et pas l'Initiative par exemple? "

Marko attendait sa réponse tout en fixant les lumières de la ville qui inondaient l'horizon à cette heure de la nuit .






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Mer 21 Déc - 15:22

[HRPG : Désoleé mais je n'étais pas trop inspiré pour la suite des actions.]

Jessie avait agit avec prudence comme toujours en jouant cette fois ci la carte de l’humour pour ne pas brusquer Caïn en l’interpellant. Elle ne le connaissait pas encore et vu son imposant gabarit fallait la jouer fine. Elle avait juste entendu des bruits de couloirs à son sujet et rien de plus. Ne se fiant pas aux on-dit des autres elle voulait se faire sa propre opinion sur lui.

Tazer jeta un regard désinvolte à ce qui restait de cette petite bande de looser dégénéré qui voulait imposer leurs lois et qui venait de se prendre la raclée du siècle. Qui s’y frotte s’y pique.
Son audace et sa malice ayant porté leurs fruits, Caïn revint à elle avec un sachet de pop corn, deux bières et se présenta. Elle lui répondit naturellement croisant son regard de conquérant bleu azur :


_"Ravie de faire ta connaissance Caïn. Effectivement je sais qui tu es. Faut dire que tu ne passe pas inaperçu." Ajouta t’elle avec légèreté.


_"Moi c’est Jessie Collins ou Tazer. J’ai intégrer le camp des rebelles il y a de ca 2 mois."


Puis elle baissa les yeux se remémorant les circonstances de son arrivée au camp. Elle aurait préféré une arrivée plus conventionnelle et gardait encore un goût d’amertume en pensant à ses tortionnaires. Elle se sentait frustré de s’être fait piégé de cette façon et sous l’emprise de la drogue de ne pas pu avoir eu la chance de se battre et de s’enfuir avec les autres captifs. Puis elle lui expliqua les conditions de son incorporation à la Rébellion.


_"J’ai fais parti des victimes séquestrer et violenter par un groupe d’anti mutants. Gemini et son équipe m’on libéré lors d’une de leur mission de sauvetage et depuis j’y suis resté."


Après quoi, Caïn donna à Jessie son paquet de pop corn et une bière. C’était sympa de sa part.
Puis il ajouta que personne au camp ne lui avait parlé d’elle et qu’elle n’avait pas froid aux yeux de venir se taper la discute. A ceci, elle lui répondit :


_"J’ai passé un petit séjour à l’infirmerie et ensuite…je sais, je me suis faite discrète ces derniers temps…trop peu être. Mais je fonctionne comme ca, j’observe, je cerne les gens et ensuite je peux entamer un dialogue. Je suis méfiante."


Après cette courte présentation, Caïn l’invita à faire le tour du parc, il avait des connaissances parmi les forains. Tazer accepta vivement son invitation. Ils vadrouillaient donc tous les deux dans le parc parmi la foule bondée. Ils testèrent toutes les attractions les plus sensationnelles et de ce fait les plus convoités sans faire la queue dû aux relations de Caïn. C’était vraiment formidable de cavaler de manège en manège sans faire d’attente interminable. Tazer était ravie de sa soirée et profitait de chaque instant, en oubliant un peu son compagnon du moment. Elle profitait de ces moments de rire et d’insouciance, chose qu’elle n’avait pas eu la chance de connaître durant son enfance des plus pauvres et chaotique. Le temps d’une soirée, elle rattrapait le temps perdu et c’était enivrant.

Caïn l’emmena ensuite à la grande roue, ils s’installèrent et le colosse lui posa une question une fois que la roue commençait à tourner. A ce moment là, Tazer était en train de se poser la question tout en regardant la cabine et s’accrochant à deux mains sur la barrière de sécurité à savoir si la nacelle pouvait supporter le poids du Fléau, faut dire que ce n’était pas un poids plume. Elle tourna alors sa tête le cherchant du regard et rétorqua ironiquement d’un œil vif :


_"De même, ne crois pas que je te suis redevable d’une manière ou d’une autre."



Après cette petite réplique Caïn souhaitait en savoir plus sur la brunette, à savoir son choix de camps.
Ouf, Tazer fut soulager, elle pensa une seconde qu’il voulait qu’elle parle d’elle, son parcours etc…chose qu’elle n’aimait pas trop partager. C’était une chose tabou, elle n’aimait pas déblatérer son enfance merdique ajouter à ca des parents indigne, un début de vie difficile, se faire plaindre et avoir pitié non merci c’était pas pour elle. Elle avait tiré un trait sur ses parents définitivement et ne voulait en aucun cas parler d’eux et repenser à cette époque révolue.
Ceci étant, Jessie inspira et expira profondément avant d’expliquer à Caïn ses motivations.
Une douce brise soufflait dans ses cheveux, elle fixa à son tour les lumières lointaines et soudain le visage fermer et réfléchi elle lui répondit avec conviction :


_"C’était une évidence pour moi, il n’y avait aucun autre choix possible que la Rébellion. L’Initiative est sa loi de recensement des mutants afin d’éviter soit disant des dérapages, c’est une belle façade à mon goût. Ca commence comme ca…toujours avec de bonne intention…et puis après ca évolue peu à peu et un beau jour…il est trop tard. Je ne veux pas servir une cause auquel je ne crois pas et de plus je n’ai pas trop envie de leur servir de cobaye, trop peu pour moi. On devrait tous avec le choix de révéler ou non sa vraie nature mutante. Je préfère vivre dans les souterrain libre que dehors et soumise à leur loi à la con. Et il y a eu trop de mort de grande valeur pour passer outre. Et pour finir, je ne peux pas encadrer Tony Stark." Dit elle en souriant.


Elle s'arrêta puis lui demanda :


_"Et toi que recherche tu à la Rébellion ? Pourquoi cette décision ?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Lun 2 Jan - 19:44

Jessie s'était présenté et son arrivée au camp n'avait rien d'un compte de fée, comme pour la plupart des gens du camp mais son enfance n'a pas du être doré non plus.
Ensuite, Tazer expliqua à Caïn comment elle était entré et surtout pourquoi elle était resté au sein de la rébellion.
Puis ce fut au tour de Caïn de se dévoiler. Il aurait du se dire qu'après avoir poser la question, il aurait du à son tour y répondre mais cela ne lui avait même pas effleurer l'esprit. Mais, c'était le jeu et puis Tazer avait répondu avec franchise donc il allait en faire de même, sans pour autant se mettre à nu.

Marko se gratta donc le crane, tout en fixant les lumières de la ville, et après une minute de silence commença en regardant Miss Collins:


"_ Pourquoi la rébellion ? En rentrant d'Ecosse, je voulais casser des os et tout faire péter mais mon séjour au sein d' Excalibur, en mon expérience avec les X Men, m' a appris à agir avec du recul et pendant le trajet en avion j'ai beaucoup réfléchis.
Au tout début, j'ai même été approché par Osborn, c'est pour tout te dire. L'offre était plaisante mais j'ai refusé car en y réfléchissant bien, j'aurais jamais pu secouer Stark et toute la clique comme je l'aurais entendu. Enfin bon ... "


Le tour de grande roue arriva sur la fin. Les deux rebelles sortirent de leur cage et marchèrent dans le parc.

"_ Et puis de toute façon, j'ai toujours été abonné au groupe des "méchants. Donc allez la-bas ne me dérangeait pas plus que ça. Ça fait maintenant quasiment un mois et demi que j'ai intégrer le camp et bien que je ne me sois pas fait beaucoup de copain, (mais bon, ça je m'en cogne), il me font faire pas mal de chose et j'ai quand même assez de liberté de mouvement.
Avec ma sale réputation, je sais que personne ne me fait confiance mais étant donné que je ne connais personne, je dois faire mes preuves et repartir à zéro. Certains vont tout faire pour me descendre, au sens propre comme au figuré, mais ça sera pas la première fois et j'ai deux trois idées derrière la tête qui me font penser à autres choses et qui devraient, je pense, arriver à terme. "


Jessie et Caïn était maintenant devant un numéro d'illusionniste. Le Fléau dit à Tazer que le numéro valait le coup d'oeil et ils prirent place sur un des cotés de la scène. Les lumières s' éteignirent et le spectacle commença.
Il y avait peu de personne dans la salle et les gens les plus proches d'eux étaient trois rangs devant. Caïn continua donc la conversation, à voix basse bien entendu :


"_ Toi tu fais quoi au camp, ils t'ont collée à quelle poste ? "



[ HRP : Désolé pour cette fin de RP, je suis pas trop inspirer !]







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Mer 4 Jan - 17:46

Caïn, à son tour, exposa les raisons de son incorporation au sein des Rebelles. Il s’exprimait avec un langage assez bourrin qui captivait et amusait bien Jessie. Il avait pas mal roulé sa bosse et avait progressé grâce à ses nombreuses expériences.
Habitué à être « du mauvais côté » des alliances pour certain, ce choix ne le dérangeait pas. Ayant un passé derrière lui, une étiquette qui lui collait à la peau, il devait faire peau neuve et faire ses preuves et il s’attendait à ce que certain lui rende la vie dur comme toujours. Il parla de quelques idées qu’il avait derrière la tête qui devraient arriver à terme. Ne donnant pas plus de renseignements, ceci titillait la curiosité de Tazer cependant elle ne le questionna pas plus à ce sujet pensant qu’il en reparlerait une fois son projet concrétisé.

Une fois le tour de roue finit, Caïn en bon gentlemen l’emmena assister à un numéro d’illusionniste qui d’après lui valait le coup. Une fois les lumières éteintes le spectacle commença et Caïn continua la conversation. Malgré le peu de monde autour d’eux, elle lui répondit en lui murmurant tout en ayant les yeux fixés sur le show :


_"Je suis chef de sécurité d’un secteur, ca me plait, je m’assure que tout est conforme, que tout fonctionne, je suggère des idées pour renforcer les mesures de sécurité. Je veille à ce que tout se passe bien et règle d’éventuelles altercations. Et toi ? Balèze comme t’es, ils n’ont pas dû te mettre à la plonge ? Tu fais quoi ?"


A mesure qu’elle parlait, la mutante prenait conscience de sa nouvelle vie et ajouta sur un ton nostalgique mélanger à de la colère :


_"Tu te rends compte quand même, qu’on est obliger de vivre cacher pour vivre librement. C’est affligent. Comment on a pu en arriver là. Je ne pensais pas qu’un jour on puisse en arriver à ce stade. Et Stark il croit à quoi au Père Nöel ? Aucune entente n’est possible, à quel prix ? Exigé de s’exposer au monde en dévoilant sa véritable identité. Sa ressemble plus à une dictature."


Une fois le tour terminé, les deux mutants sortirent de la salle. Tazer était époustouflée par le prestidigitateur et commentait encore ces prouesses à Caïn se posant l’éternelle question à savoir comment il a fait ? Elle passait une formidable soirée et s’était déconnectée du monde un moment histoire de s’amuser un max.
Une fois dehors, le visage radieux de Jessie se figea instantanément ayant reconnu les 6 mecs du début qui avaient importuné Caïn. Ils campaient là moins fringuant que la première fois, le visage tuméfier pour certain, apparemment leur petite correction donné par Le Fléau ne leur avait pas suffit et ils en redemandaient. Ils les attendaient mais armés cette fois ci. Jessie souffla déçue. Hé oui comme on dit toute bonne chose à une fin. Ces abrutis sonnaient la cloche du lourd retour à la réalité. Les 2 rebelles se regardèrent d’un œil vif pensant sans doute à la même chose. La jeune femme lui sollicita :


_"On fait moitié, moitié ? Pas de jaloux". Fit elle, le plus naturellement du monde comme s’ils se partageaient un sandwich.


Caïn acquiesça et s’en alla expressément s’occuper de 3 des caïds comprenant le chef venu les nargués. Quand à elle, Tazer en fit de même avec les 3 autres. Ce n’était pas pour rien que Caïn se nommait Le Fléau et ces 3 lascars allaient vite s’en mordre les doigts d’être revenus à la charge. Il attaqua fort en fonçant dans un premier gars tel un rugbyman l’envoyant à plus de 5 mètres dans les étalages des forains. Les autres tremblaient face à cette démonstration de force et brandissaient leurs armes pour intimider leur adversaire, en vain. Caïn en dégomma un autre, un gars tenta de tirer en prenant en même temps la fuite mais tira n’importe où se préoccupant de sauver sa peau. Puis il sorti de son veston un cocktail Molotov et le balança sur une étale foraine, « la course de chevaux » faite uniquement de bois qui prit feu immédiatement. Douze joueurs assis là évacuèrent immédiatement sans mal mais le feu se propageait à une allure folle et allait bientôt toucher les attractions voisines. Il fallait vite le maitriser.

Caïn immobilisa le dernier malfrat. De son côté la fée électricité à l’apparence douce et délicate ne fit pas la même impression à ses opposants. Ils s’approchèrent d’elle sans crainte sous estimant ses compétences. Tazer se laissa approcher docilement sans rien dire. Les 3 abrutis l’aguichaient pitoyablement l’incitant à les suivre. Une fois ses assaillants à bonne distance, la mutante immobile enchaîna brusquement coup de pieds, coup de coude, et prise de soumission sans que ceux-ci ne s’y attendent un instant. Hé oui, faut jamais se fier aux apparences.
La jeune femme cynique leur adressa un dernier mot :


_"Désolée mais je ne suis pas intéressé."


Puis finit de les punir en les assommant par une décharge électrique. Une fois le dégommage d’abrutis finit, la foule courrait dans tout les sens et Caïn et Tazer se rejoignirent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Dim 15 Jan - 9:43

Une fois l'échauffement fini, les mutants se rejoignirent mais la foule était en panique. Les gens couraient dans tous les sens et le feu commençait à se propager à vitesse grand V. Les différents stands en toile et en bois se consumaient rapidement faisant " passer le mot" à leurs voisins les plus proches.
Caïn comprit très vite qu'il fallait évacuer les gens et ouvrir des voies de secours aux quatre coins du parcs sinon tout cela finirait en carnage.


"_ Tazer, le feu commence à attaquer la maison de l'horreur. Vas'y et évacue tout le monde mais magne-toi car la-dedans c'est un vrai labyrinthe. Moi je vais créer de nouvelles issues de secours, si tu vois ce que je veux dire ... "

Et c'est sur ces derniers mots que Marko partit aider les gens à quitter le parc. Après avoir créer trois ouvertures dans les palissades en bois, Le Fléau entendit les sirènes des pompiers mais un autre bruit, nettement moins rassurant, le tira de ses pensées. Une explosion venait de se faire entendre vers l'entrée Est du parc et c'est en accourant dans cette direction que notre mutant comprit que la grande roue était en proie aux flammes. Il y avait, bien entendu, encore des personnes dans les nacelles mais la grande roue avait cessé de fonctionner et l'explosion provenait des différents moteurs. Un énorme craquement se fit entendre et le mécanisme qui faisait tourner le manège lâcha. S'ensuivit ensuite de multiples séries de craquements qui mirent en branle la grande roue. Cette dernière commençait à pencher dangereusement et elle avait maintenant l'inclinaison de la tour de Pise. Plusieurs personnes s'étaient déjà laisser glisser jusqu'en bas mais cinq personnes étaient encore coincé dans deux nacelles situées assez haut. Caïn les invita à sauter en leurs indiquant qu'il les rattraperait mais ces dernières n'étaient apparemment pas rassurés.

" _ Ça va pas la tête ! Si tu te plante on va finir en galette et ... "

Mais Marko en avait déjà assez et coupa court :

" _Saute tête de noeud ! Je t'ai pas demandé ton avis ! Exécution ! "

Le sauvetage se fit donc s'en trop de mal et le récalcitrant remercia son sauveteur.

"_ T'as assuré mec !" Dit 'il en lui tapotant sur l'épaule.

Les dernières personnes étaient en train de quitter le parc lorsque, sous l'effet de la chaleur et des explosions, le métal de la grande roue craqua en tous sens. Les points de soudure lâchèrent et le manège s'enfonça dans le sol. L'angle d'inclinaison indiquait que les derniers visiteurs étaient en danger et Caïn ne se fit pas prier. Il commença à courir dans le sens opposé au manège, tout en formant une parabole, pour finalement se retrouver à quinze mètres de son objectif et en ligne droite. Il donna tout ce qu'il avait et arrivé à six mètres de son but il sauta pour finir en pleine axe de la roue.
Sous l'effet du choc, cette dernière se plia en deux sur elle même pour finalement basculer sur ses fondations.
Un énorme nuage de poussière couvrait les restes du manège et une fois que celui-ci s'estompa, Caïn s'aperçut que deux barres métal lui avaient transpercer la cuisse droite et le flanc gauche. Le Fléau resta un petit moment dans le gaz mais il entendait les pompiers s'activer ainsi que Tazer. Il essaya de se relever mais il aperçut un projectile qui avançait dangereusement vers lui. Plus cet objet avançait et plus Caïn se disait qu'il n'aurait pas le temps de se dégager à temps. Il ferma donc les yeux en attendant l' impact mais comme rien n'arriva, il les rouvrit pour s'apercevoir qu' il s'agissait en fait d'une personne et que sa silhouette lui était malheureusement familière.


"_ Roh putain! , La poisse !"


Dernière édition par Le Fléau le Mar 17 Jan - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Dim 15 Jan - 15:07

« Une bagarre près du parc d’attraction, une dizaine de personnes…et des mutants… »

Je fais forcément tilt et braque violemment les roues de ma voiture, ignorant les râles des gardes du corps à l’arrière. Oui j’ai préféré conduire aujourd’hui encore ; c’est une occupation qui m’a toujours plu et qui occupe assez bien mon esprit lorsque celui-ci est encombré de divers ennuis tous plus difficiles les uns que les autres…
Une baston hein ? Amusant, uniquement amusant mais inintéressant, cependant j’ai bien compris la fin du message et je ne peux manquer ça. Dans un premier temps car si des mutants sont impliqués il me faut intervenir : vérifier leur camp, leur recensement, mais surtout afin de me rendre utile ! Des personnes dotées de dons, de pouvoirs en tout genre au cœur d’un parc d’attraction bondé de civil ? C’est de la folie et je crains le pire en arrivant brutalement sur place, laissant mes pneus crisser puis je sors de la voiture en vitesse.

« Qu’on appelle une ambulance et que font les pompiers bordel ?! »

Je me ravise en remarquant à quelques centaines de mettre deux camions rouges et j’espère profondément qu’ils comptent envoyer du renfort. Le parc à été relativement épargné dans l’ensemble mais une surface d’environ 600m² - à vue d’œil – est totalement saccagée…
Je me précipite au cœur de cette poussière, le regard plissé et les mains devant le visage pour m’en protéger tandis que quatre gardes du corps font leur possible pour me suivre – non sans pester.

J’ai du mal à croire ce que je vois, et pourtant je le vois bien : transpercé de part en part, par deux fois, un type d’une carrure assez impressionnante ; me semble même l’avoir déjà vu, sans doute dans les fichiers…Et puis disons que la poussière ne m’aide pas bien.

« Eh ! Ça va aller ?! On va vous sortir de là ! »

Je m’avance comme je peux mais les quelques fils électriques passants par endroit effraient mes « nurses » et ils me rattrapent en vitesse, allant jusqu’à m’attraper par les épaules, me sommant d’arrêter.

« Vous n’avez pas votre armure monsieur permettez-moi de vous rappeler qu’ainsi, vous n’êtes pas invincible ! »

« …Mais en armure, oui ? Flatteur. »

Je lui tape sur le bras avec un sourire hypocrite et je reprends mon avancée, leur ordonnant à mon tour de venir en aide à cet homme. Les pompiers sont accaparés par l’incendie un peu plus loin.
Pour ma part je m’éloigne quelque peu afin de voir si je peux me faire utile ailleurs ; je n’ai même pas la petite armure mais il semblerait que ce soit inutile ; le mal est fait et je ne vois que des gens à terre, presque.
Je m’approche d’une jeune mère et de ses deux enfants pour leur indiquer la sortie à prendre alors qu’ils sont égarés dans cette épaisse poussière.

J’ai du mal à comprendre…Comment la roue est arrivée là ? Pourquoi ce feu ici ? Ces gens à terre ? Que sont en train de faire les flics près de ces jeunes gens ?
Les lignes que je contacte sont saturées, je me contente alors de continuer ma futile aide, surveillant du coin de l’œil la « libération » de l’homme attrapé par les barres de fer…
J'ai bien l'intention d'avoir à faire aux divers responsables et je le fais savoir au plus vite au lieutenant présent; qu'on me les amène.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Mar 17 Jan - 14:04

L’incendie se propageait à vive allure accentué par une légère brise. La foule paniquée par les flammes grandissantes détalaient dans tous les sens vers les sorties les plus proches. Seulement voilà vu l’affluence de personnes les issues allaient vite être saturés. Caïn envoya Tazer évacuer immédiatement la maison de l’horreur qui commençait à s'embrasée pendant qu’il allait créer de nouvelles sorties. Tazer bon comme bon soldat qu’elle est, acquiesça de la tête avant de filer en direction de l’attraction sans ajouter un mot. En temps normal elle n’aurait pas accourut au secours de ces humains méprisants qui ne pensent qu’à leur petite personne mais voila en ces circonstances exceptionnelles il le fallait bien. Caïn et Tazer n’étaient pas à l’origine à proprement parlé de cet accident mais ils y étaient mêlé d’une certaine façon. Et pour ne pas qu’il y ait de confusion, ils allaient faire de leur possible pour limiter les dégâts. Les mutants étaient assez montré du doigt comme ca et il ne fallait pas envenimés les choses et donner raison à tous ces colporteurs.

Le temps leur était compté et fallait pas traîner. Effectivement, arrivée devant l’attraction, le feu avait déjà pas mal pris par l’aile gauche et se répandait très vite. L’hôtesse de caisse avait décampé. Jessie s’empressa de grimper les escaliers menant à l’entrée prenant garde à divers projectiles qui s’effondraient sous l’effet de la chaleur. Les animations sonores et visuelles continuaient de fonctionner, et c’est dans le noir balayé par quelques stroboscopes que la mutante avançait accélérant le pas tâtonnant avec précaution s’assurant que personne ne soit sur les lieux.


_"Il y a quelqu’un ?!!!!!..." Dit elle mais personne ne lui répondit.


Faut dire aussi, qu’avec les divers bruits de sirène et d’alarme dans ce genre d’attraction elle n’entendait rien. Elle continua longeant le couloir où des souffleries et des fumigènes s’enchaînaient avec aussi des automates lumineux. En tant normal ca aurait été une partie de plaisir, de la pure rigolade mais là, rien ne faisait tressaillir de joie la mutante. Concentré sur sa tâche à accomplir, elle avançait à l’affût du moindre mouvement humain. En montant au premier étage, la chaleur se faisait ressentir mais rien de plus. Elle grimpa encore au second étage, et là c’était la fournaise, de la fumée émanait et des crépitements se faisaient maintenant nettement entendre. L’atmosphère devenait pesante et étouffante, et il se faisait maintenant de plus en plus difficile de respirer. Elle baissa la fermeture de son blouson en cuir cherchant un peu d’air et se protégea le nez et la bouche avec son col. Les murs étaient bouillants. Elle suivait la galerie débouchant sur un palier et redescendit d’un étage. Elle avait déjà pas mal fait de chemin. Avançant toujours aux milieux de cette foire de sonorités assourdissantes, elle leva les yeux en l’air et aperçut des flammes, elle se retourna alors vivement et constata que les flammes léchaient le plafond et approchaient dangereusement en sa direction, puis une explosion de fit ressentir, la faisant chanceler sur ses jambes.

Désormais il n’était plus possible de faire demi tour, son cœur s’accéléra, elle pressa encore le pas toussant à cause de la fumée et trouva devant elle 5 adolescents entassés cherchant désespérément à respirer de l’air à travers une fenêtre ouverte mais barricader de barreaux en acier. Ils étaient prit aux pièges ne pouvant avancer, des débris bouchant le couloir donnant sur le palier et l’escalier donnant au réez de chaussée. Tazer pria les ados de se calmer. Elle prit place expressément devant la fenêtre laissant entrer un peu d’air frais mais pas assez, se tortillant pour observer dehors afin de voir où ils se situaient à peu près de la sortie. Les lumières de la fête l’aidaient à y voir un peu. Ils y étaient presque. Ils devaient redescendre et la sortie s’annonçait. La lueur de la pleine lune donnait un peu de visibilité supplémentaire. Un gros débris de toiture avait traversé le plafond et bloquait le passage. Les flammes s’engagèrent aussi par cette issue et se rapprochaient rapidement. Dans ces circonstances ses pouvoirs ne lui étaient d’aucune utilité. Seule l’huile de coude l’aiderait. Ni une ni deux, Tazer essaya de forcer la sortie en mettant des coups de pieds successifs mais la fatigue se faisait vite ressentir dû au manque d’oxygène. Elle ordonna aux jeunes de leur donner leur veste, puis elle se camoufla se protégeant des flammes et donna de violent coups d’épaules, elle entendait des craquements c’était bon signe. Quelques petits débris commençaient à lui tomber dessus dû aux secousses qu’elle faisait. Il ne fallait plus tarder sinon le plafond fragiliser allait bientôt leur tomber dessus. Et dans un ultime coup où elle y amena toute sa hargne, elle réussit à ouvrir le passage et dans l’élan tomba au sol. Elle se releva et laissa passer les ados en les comptant afin de s’assurer que tout le monde était bien là et à son tour, elle prit le chemin de la sortie. Les jeunes la remercièrent vivement avant de se diriger vers la sortie la plus proche.

Tazer s’éloigna assez de la bâtisse en flammes pour s’effondrer à genoux, respirant à pleins poumons et toussant à la fois. Il y avait une tel agitation dehors, la fumée mêlé à de la poussière rendait la vision difficile. La mutante se releva et regarda autour d’elle et vit stupéfaite que la poussière était due à l’effondrement de la grande roue. Elle regagna toussant encore l’endroit où elle avait quittée Caïn. Les pompiers étaient à présent sur place. Tazer était rassuré, ils allaient prendre en main l’incendie pour le stopper. Elle se précipita échevelé et couverte de suie vers Le Fléau lorsqu’elle vit qu’il était salement amoché, empaler par des barres de métal. Absorbé par les blessures de celui-ci, elle ne vit pas arrivé Stark mais fut vite interloqué et redressa la tête lorsque Caïn lâcha un : « roh putain, la poisse. »

Effectivement, la poisse, le représentant de l’Initiative en personne était là, Stark.


_"Il ne manquait plus que ca." Dit elle dépitée.


*On va vite se faire grillé. Et les apparences sont contre nous. On est mal barré.* Pensa elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Lun 23 Jan - 20:48

Finalement, Stark ne s'attarda pas trop sur l'état du mutant et préféra aider les autres personnes en danger. C'était une aubaine et il fallait en profiter car si Stark venait à mettre un nom sur une image, ça sentirait le roussit. Caïn prit donc son courage à deux mains et commença à se relever tous seul. Il remercia gentillement les pompiers (une fois n'est pas coutume) en les invitant à partir d'un léger signe de la main et c'est à ce moment que Tazer intervint.
Marko inspira profondément et rapidement pendant quatre fois avant de s'enlever la barre qui était logée dans sa cuisse droite. Une douleur incommensurable l'envahie mais il prit le partie de se concentrer pour ne pas alerter qui que ce soit. Il voulut se relever seul mais un flot de sang jaillit de sa bouche. Il s'improvisa un garrot pour sa jambe avec des bribes de tissus qui traînaient et se mit à quatre pattes dans le but de se relever en douceur. Un sévère mal de crane l'envahissait sans compter ses muscles très endoloris.
Il avait déjà vu bien pire, et de loin, mais il lui restait quand même une belle barre enfoncé dans l'estomac et il savait que si il la retirait lui-même, il tournerait assurément de l'oeil. Il fit signe à sa complice d'approcher et celle-ci s'exécuta rapidement. Elle commença à lui parler mais Marko lui parole :


"_ Ecoute, faut que tu te barres ! Je sais pas si ils te connaissent ou pas mais faut que tu décampes car y'en a forcément un qui va me reconnaître. Barre-toi discrètement en te mêlant à la foule et attends moi dehors à 2 KM au sud. Si je suis pas là dans les deux heures, retourne au camp en faisant gaffe à pas être suivi.
Allez dégage !"


Caïn souffla suffisamment fort sur le sol pour soulever un nouveau nuage de poussière et profita de cette diversion pour pousser Tazer hors des débris de la roue. Il se leva péniblement en enjambant la carcasse métallique et une fois dehors il marcha tant bien que mal en direction de la sortie Est. Il fit une pause et cala dos à un reste de stand. Il suffoquait et la barre de métal dans son flanc gauche lui faisait souffrir le martyre. Le simple fait de la toucher pour tenter de la retirer le tétanisait et du sang jaillissait de sa bouche. Le plus gros des flammes étaient maintenant circonscrites et le ballet des flics et des pompiers se faisaient moins pressant mais certains tournaient quand même avec insistance autour du Fléau. Deux flics demandèrent au colosse de les suivre lorsque trois individus sortirent d'un stand avec la caisse et divers objet de valeur. Une course poursuite s'engagea alors et ceci permis alors à notre mutant de prendre la poudre d'escampette.
Caïn marcha en chancelant pendant une bonne heure et le fait d'avoir Stark et peut être une bonne partie de l'initiative aux trousses l’incitait à forcer le pas mais ses blessures le ramenait à la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Ven 3 Fév - 16:42

Parait-il que la perspicacité est un « don » à la portée de tous. Il suffit encore de savoir ouvrir les yeux et mettre en relation les divers renseignements qui s’offrent à nous. Pas bien compliqué dans ses conditions de remarquer que ce qui a produit tout ce remue-ménage n’est pas « naturel » ; en gros le bordel a été provoqué ;
Voilà qu’un flic vient me l’annoncer alors que nous sommes là depuis près de trois quart d’heure. Pense-t-il sincèrement, ce petit, que je passe mes minutes à replacer mes vêtements de luxe en place en attendant que le monde se fasse ?
Je me contente de lever les yeux au ciel avant de lui offrir un sourire, large sourire, qui ne peut être qu’hypocrite.

« Que de perspicacité chez un camarade policier que je fréquente depuis près de cinq ans ! Avez-vous au moins pointé un doigt sur le ou dirais-je les potentiels coupables ? »

« Eh bien c’est compliqué ! Il y a des gars que l’on a arrêté parce qu’ils s’emplissaient les poches de… »

« Ce ne sont pas eux. Et vous le savez parfaitement. Ces gamins que vous détenez là n’ont ni les moyens financiers ni les moyens psychologiques - si j'puis dire - pour provoquer un merdier pareil dans le simple but de dérober de l’argent et de futiles objets…Bien qu’il faut être stupide je l’avoue, pour déclencher tel sinistre. »

Son regard se plisse tandis que sa tête se dandine dans tous les sens, assez lentement, me démontrant ainsi qu’il ne me suit pas. Qu’importe après tout, je n’ai pas besoin de lui en particulier. Simplement que la police fasse son travail bon sang !

« Enfin. Occupez-vous de ces délinquants mineurs pendant que je m’occupe du reste ; vous ne voyez là aucun inconvénient j’imagine ? »

« Eh bien…C’est que… »

« J’en étais sûr. Merci beaucoup. »

Je m’éloigne en retenant un soupir d’exaspération et je me dirige vers le chauffeur de ma voiture. Heureusement que cette petite caisse est souvent placée dans le coffre, je risque d’en avoir besoin…sous peu.
J’ai vu la demoiselle amener en lieu sur une bande de gamins ; après s’être approchée du blessé elle semble avoir détalé à contre cœur, celui-ci s’est également éloigné. A l’est du parc. Cela fait une petite poignée de minute maintenant et sachant qu’ils se suivent sans pour autant s’aider vue les blessures sérieuses du colosse, il est assez évident de déduire qu’ils craignent quelque chose…
Représailles des réels coupables de ce cirque dans le parc ? Ou craignent-ils l’arrivée des secours, des flics, mon arrivée ?
J’esquisse un sourire curieux et après avoir interroger le capitaine des pompiers pour faire un rapide résumé des dommages et blessés, je leur fausse compagnie pour enfiler en quelques secondes mon armure légère ;

Quelques dizaines de mètres plus haut, je distingue sans le moindre mal ce type ; percé de part en part. Fichtre, ça ne doit pas être des plus agréables ; son endurance ne laisse que peu de doute quand à ses compétences "surhumaines"...
J’attends en me faisant le plus discret et hors de vue possible que sa chère et délicieuse camarade lui vienne en aide. Comme elle a semblé hésiter à s’éloigner tout à l’heure, j’ose espérer qu’une heure après sa fuite elle revienne soutenir l’homme à la constitution impressionnante.
De plus, n’est ce pas elle qui a faillit y passer pour sauver des gamins ? Courageuse et volontaire...
Elle reviendra ; je n’ai qu’à attendre…Et ne pas être vu !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Jeu 9 Fév - 17:43

Pas le temps de dire ouf que Caïn avait créé une diversion pour permettre à Tazer de décamper discrètement. Dans ces cas là, effectivement la meilleure solution était de se disperser pour tromper l’ennemi en évitant de se faire repérer. Elle se volatilisa en se mêlant à la foule et rejoignit la sortie. Elle marcha au sud comme le lui avait dit Caïn. Elle se retournait quelques fois en veillant à ce qu’elle ne soit pas suivit. En chemin elle épousseta ses vêtements couverts de suies ainsi que son visage qu’elle essuyait tant bien que mal pour estomper les traces de son sauvetage.

La pression une fois pleinement retombée, Jessie attendait et repensait au sort de Caïn, seul dans l’obscurité, blessé à la merci de on ne sait qui. Et vu sa blessure le privant de sa mobilité, il n’a pas du aller bien loin ne pouvant enlever lui-même cette barre de métal sous peine de s’évanouir avant. Sans compter qu’il devait perdre pas mal de sang. Dans les unités spéciales de la Navy SEAL, on lui avait apprit à ne jamais laisser un camarade soldat blessé sur le terrain, elle passa donc outre ce que lui avait dit Caïn et fit immédiatement demi tour en courant pour aller à sa rencontre, essayer de lui retirer cette barre de métal et l’aider à rentrer au plus vite.

L’œil aux aguets dans la nuit noir, Tazer avait les sens en éveil. Elle avançait avec prudence et cherchait la moindre piste qui pouvait l’amené jusqu’au colosse. Elle s’approchait d’un terrain de sport et aidé des lampadaires elle y remarqua des empreintes de pas gigantesques assez grande pour que se soit celles du Fléau accompagnés de sang Pas de doute, c’était bien lui. Les empreintes démontraient qu’il se trainait difficilement à cause de la gêne de cette fichue barre de métal. Elle suivit ses pas tout en effaçant ses traces avec ses pieds au fur et à mesure pour ne pas laisser ces traces visibles par une tierce personne. Elle trouva Caïn assis adossé contre un arbre caché par les arbustes près du local des vestiaires. Elle le regarda la mine affaibli et lui lança en toute légèreté :


_"Tu ne pensais quand même pas que j’allais te laisser tomber."


Puis elle s’approcha de lui pour voir de plus près l’étendu de sa blessure. Ce n’était pas beau à voir. Elle s’accroupit à sa hauteur le prévenant :


_"Bon, je vais tenter de retirer cette barre, pendant ce temps là essaye de rester tranquille, accroche toi à l’arbre ca m’évitera de me prendre un coup involontaire de ta part."


Jessie commença l’extraction, et faut dire que le morceau de métal était bien logé, alors elle tira dessus de toutes ses forces et réussit à le déloger non sans faire grommeler un peu le colosse. Elle compressa fortement la plaie pour stopper les saignements. Elle ôta sa veste et retira son sweet et lui fit un pansement de fortune avec. Puis elle renfila sa veste et les deux rebelle s’apprêtaient à regagnés sagement leur camps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Jeu 1 Mar - 21:05

Caïn était resté un petit moment adossé contre son arbre mais le fait de ne pas pouvoir enlever cette barre de métal, de part sa carrure, empêchait son facteur auto guérisseur de faire son boulot. Il espérait de tout cœur que quelque chose, ou même quelqu’un, abrège ses souffrances car il se sentait de plus en plus mal. Cela se serait passé avant, il aurait surement péter un plomb et fait l’impossible pour ne plus avoir mal faisant fi des conséquences mais là, il était en train de se racheter une conduite. Ou du moins il essayait.
Il avait essuyé pas mal de défaite et combattu des colosses et il ne voulait donc surement pas jeter l’éponge maintenant.


* Putain c’est dingue ! Se faire baiser par une barre en fer de merde ….* Pensa t’il le regard perdu dans le vague.

Il cherchait des solutions de planques pour se barrer rapidement et se soigner lorsque Tazer pointa le bout de son nez.
Elle arriva rapidement près de lui et sa venue fut chaud au cœur de notre mutant. Bien qu’elle avait désobéit aux ordres de Marko, ce dernier fut content que Jessie ne l’est pas laissé tomber, mais il ne la remercia pas pour autant. Et oui, on ne se refait pas. Elle avait du cran, un sacré caractère et elle n’avait pas peur de se salir les mains à un tel point qu’elle prit les devants en lui enlevant sa barre de métal.
Puis, tout alla très vite et tout s’embrouilla dans son esprit. Une fois le corps étranger retiré, Tazer le força à avancer. Marko avançait clopin clopant tout en maintenant le sweat de Jessie sur sa blessure mais son facteur auto guérisseur avait du mal à faire son boulot. Ils marchèrent pendant une bonne demi heure avant de sortir du couvert des arbres et de s'engager dans un champ de jachère. Tazer demanda à Caïn si il allait et ce dernier lui répondit :


"_ Ça va aller, merci ! C'est sympa d'être revenu, sans toi je me serais surement fais serrer. Je te .. j'te revaudrais ça. Dit-il en bafouillant légèrement. Puis il leva les yeux vers l'horizon et continua.
Je crois savoir on est. On va tirer droit devant, plein Est et devrait atterrir sur un coin tranquille.

Ils firent à peine cinq mètres que Stark se posa soudainement devant eux le bras droit tendu devant eux, en signe d’arrêt. Le terrain était vague et très dégagé. Aucune possibilité de se cacher, d’utiliser le décor en cas de bagarre et d’engranger d’autres dégâts collatéraux. Mais Iron Man n’en était pas à son premier combat, Caïn non plus d’ailleurs, mais le Fléau n’était pas état de combattre et il ne voulait pas finir la soirée comme ça. Et puis, il y avait Tazer. Elle était capable de tout et surtout de réagir aux quarts de tours. Marko prit donc les devants et se colla devant Tony, son cœur faisant face à son bras.

« _ Bon écoute, la soirée s’est mal finit et on y est, quasiment, pour rien. De toute façon, je suis sur que le secteur doit être truffé de caméra, donc fait toi une séance vidéo et tu verras par toi-même.
Sur ce, on va se casser car comme tu l’as surement remarqué, je pisse le sang et le sweat de la miss ressemble maintenant à un tampon. Donc si tu as une objection tire moi dessus ou prends rendez vous pour qu’on se cale une soirée … »


Caïn agrippa Tazer au passage et celle -ci était tendue comme une crampe. De l’électricité statique assez forte émanait de sous corps mais Marko lui glissa entre les dents :

« Fais pas la conne, le shield doit surement pas être loin et c’est pas le moment pour une baston ! »

Le Fléau commença à s’éloigner du playboy milliardaire, avec une Jessie survolté a ses cotés, tout en espérant rentrer au bercail. Mais ce n’était assurément pas le cas de tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Dim 4 Mar - 13:54

Je n’ai pas l’intention de les observer bien longtemps. Il faut dire que les espionner ne me sert pas à grand-chose, je sais d’ores et déjà ce qu’ils font et prévoient de faire. La demoiselle a sans doute un cœur relativement grand et elle n’a pu continuer de se sauver sachant que son robuste camarade est très mal en point… Elle revient alors lui porter secours malgré l’imprudence de cette action, après quoi elle l’aidera à rejoindre leur refuge.
En supposant que ces deux là ne soient pas trop stupides, ils vont tenter d’emprunter un tracé discret voire difficile afin de ne pas prendre le risque d’être suivi. Je leur accorde cependant le fait qu’avec une telle blessure, le type si solide soit-il ne pourra tenir bien longtemps ;

Quand à moi, je ne suis pas – plus en tout cas – suicidaire. Ça sent le rebelle à plein nez et je suis loin d’être fou au point de me diriger droit sur leurs sentinelles et autres armes susceptibles de me toucher.
Je me pose alors. Une discussion s’impose, et en mettant le temps d’une seconde notre gué-guerre de côté, je dois penser aux responsabilités qui découlent de ce qui s’est passé dans le parc aujourd’hui ;
Il y a des victimes, les « mutants » doivent répondre de leurs actes et comme la plupart ne sont pas répertoriés, qui doit se coltiner les blablas à votre avis ? Moi, bien entendu.

Je me pose lourdement à quelques mètres d’eux et j’analyse avec une belle précision la gravité des blessures de chacun. La belle n’a rien de trop inquiétant, je suis surpris car si je me fie aux dégâts matériels du lieu que je viens de quitter, peu de personnes présentes peuvent se vanter d’en être sorties indemnes.
Je lève le menton en esquissant un sourire moqueur lorsque la brute prend la parole – il ne voit de toute façon pas mon visage – et je fais mine de hausser les épaules.

« Honnêtement si je dois planifier un rendez-vous je préfère que ce soit avec vous…jolie demoiselle. »

J’impose le retrait de mon casque qui se rétracte dans la nuque de mon armure et je fixe avec un certain sourire la jeune femme avant de reprendre du sérieux en m’adressant au Fléau, sans grand doute. Le personnage est relativement populaire, je ne suis pas passé à côté. Je croyais seulement qu’il devenait discret ces temps ci….

« Rassure toi je n’ai pas de temps à perdre avec vous. D’après les vidéos « sauvées » vous n’avez pas provoqué l’incendie ; et vous avez un magnifique coup de coude, chérie. »
Dis-je avec sarcasme à la jolie brune avant de reprendre. « Les flics prétendent même que vous avez sauvés des victimes…je ne me permets pas d’en douter. Je tenais donc à vous remercier. On peut certes vous reprocher d’avoir provoqué la bande de guignoles qui a foutu le feu au parc ; mais j’accepte d’essuyer ce passage…quand à vous, vous devriez réfléchir un peu plus « profondément ». Sauver des victimes vous va bien ; pensez à leur laisser l’occasion de donner un nom à leurs héros. »

Oui, je les incite volontairement et sans détournement à venir placer leur nom sur la liste des recensés. Certains de l’initiative cracheraient sans mal leur dégout s’ils étaient là présents, par rancune envers les deux rebelles que j’ai face à moi mais…c’est bien connu, je n’en fais qu’à ma tête et je ne laisse jamais passer l’occasion de faire une proposition.
Qui sera sans doute refusée, d’ailleurs. Mais qu’importe ; mon travail n’est pas de poursuivre et de violenter les héros d’une journée.
J’attends donc qu’ils se décident en ignorant les recommandations de les arrêter d'un capitaine qui me viennent à l'oreille, j’ai autre chose à foutre, ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Dim 11 Mar - 20:00

Jessie et Caïn boitillant, marchèrent à couvert des arbres pendant une bonne demi heure avant de se retrouver sur un terrain vague. Au même moment Stark fit son apparition se posant devant eux.

C’était la première fois que la rebelle voyait Stark d’aussi prêt. Elle avait pleins de préjugés à son encontre. Son assurance légendaire en n’importe quelle situation combinée à son arrogance, à se croire parfait, il était belle homme en plus sans compter le fait que c’était un génie lui hérissait le poils. De plus, le fait, qu’il soit né avec une cuillère en argent dans la bouche et qu’elle en avait bavée toute sa jeunesse la mettait hors d’elle, pourtant il n’y était pour rien. Mais cette animosité qu’elle éprouvait contre lui était peu être à double sens. Elle l’enviait sans s’en rendre compte car il avait eu une jeunesse dorée et entourée ce dont elle aurait rêvé.

Jessie ne quitta pas des yeux Stark, lorsqu’il rétracta son casque. Caïn stoïque prit la parole et lui expliqua de but en blanc qu’ils n’y étaient quasi pour rien dans ce qu’il s’était passé au parc d’attraction.

Les petites remarques de séducteur de Stark la firent grincer des dents et plus encore lorsqu’il les baratina en les remerciant et en les incitant d’une manière déguisée à se recensés. Tazer se sentait excédé et cela commençait à se voir. De l’énergie électrique se distinguait par moment saccadé sur son corps. Caïn s’en rendit compte et tenta de la raisonner discrètement mais celle-ci n’en fit qu’à sa tête et au moment de suivre Caïn pour rentré tranquillement sans ennui supplémentaire, elle se retourna face au gentleman millionnaire et lui lança avec plein de dérision :

_"J’accepte d’essuyer ce passage ?!...(rire plein de mépris)…C’est la meilleure ca ! Vous vous prenez pour Dieu pour parler ainsi mon cher Tony Stark, monsieur perfection. » Dit elle en insistant sur chaque syllabe de son nom et prénom.

A ce moment, elle fit abstraction du reste comme si elle avait des œillères et poursuivit tout en perdant son sang froid de plus en plus. Elle ne cherchait pas la bagarre mais avait des choses à dire et elle ne voulait pas perdre cette occasion de le faire sans pensé bien évidement aux conséquences. Elle avança en sa direction et ajouta le regard plein de détermination :

_"C’est pas la peine de nous leurrer en nous flattant avec vos belles paroles pour nous
insister à nous recenser, c’est nous prendre pour des idiots !…Et j’allais oublier, vous pouvez garder votre baratin de Play boys à d’autres poupées, cela ne marche pas avec moi."

Elle serra les poings essayant de garder le semblant de sang froid qu’il lui restait mais non sans faille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Mar 27 Mar - 18:11

Comme à son habitude, Tony s'était pointé avec son plus beau sourire enjoleur et ses remarques pétillantes sur la gente féminine. Etant donné qu'il n'était pas en grande forme, Caïn décida de ne pas relever mais, Tazer, et cela malgré les recommandations du Fléau, décida de n'en faire qu'a sa tête. Une fois fois que jessie eut finis sa tirade, Marko regarda le sol tout en écarquillant les yeux. Il inspira et expira doucement deux fois tout en se demandant.

* Putain, c'est bien une bonne femme! Elle ne pouvait pas s'empecher d'ouvrir sa gueule. D'un coté, j'ai du pot, heureusement que je ne suis pas venu avec Kyana ...
Bon aller faut qu'on se casse, ça me lance de plus en plus et c'est pas normal ! *



Le fléau interposa son bras gauche entre les deux protagonistes et ramena à lui Tazer. Il lui tenait fermement les épaules entre ses mains, de manières à ce qu'elle ne touche pas le sol et tout en tournant le dos à Iron Man, ils avancèrent. Il la posa au bout d'une dizaine d'enjambées et la jeune mutante suivit le colosse sans mot dire. Une fois sortis du champ pour entrer dans une forêt bordée d'un bidon ville, Caïn s'arrêta et stoppa Collins dans sa course. Il approcha son visage doucement du sien. Celle-ci posa sur lui un regard encore emplie de haine mais avec un zest d'interrogation.


"_ Ton coup de gueule, c'était sympa mais très con. T'as eut une putain de chance que Stark te défonce pas car face à lui, je te le dis tout de suite, tu fais pas le poids. Ce con à déja démonté plus costaud que toi et je pense qu'on ne connais que la moitié de son équipement.
Enfin, je vais pas t'expliquer qui est Stark mais si tu tiens à tes miches et surtout à pas te retrouver en cellule de l'Initiative, réflechis avant de parler, surtout face à un mec comme Stark."



Caïn se recula de quelques pas, et continua :


"_ Maintenant, libre à toi de tenir tête à qui tu veux.
Je t'ai dis ce que je pensais et t'en fais ce que tu veux !"


Marko fit demi-tour sans attendre de savoir si la mutante le suivait ou non mais tout en se retournant, sa blessure lui rappela sa présence. Le Fléau grimaça mais avança quand même et il comprit que quelque chose ralentissait, ou même empêchait, son facteur auto guérisseur de fonctionner normalement. Surement des os déplacés ou brisés mais il était clair qu'il lui fallait voir un médecin et un peu de repos.
Caïn avança donc en direction d'une des entrées secrètes du camp. Il entendait Jessie lui parler mais il ne comprenait que la moitié de ses paroles. Etait ce dut à ce ce soudain mal de crane ou perdait'il la boule?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Lun 9 Avr - 8:22

Jessie n’eut le temps de rien et fort heureusement pour elle car Le Fléau stoppa net sa discussion mouvementée avec Stark. Il s’interposa et comme les paroles n’avaient pas suffit à la raisonné une première fois, Caïn employa les grand moyens et la prit fermement dans ses bras en la soulevant pour mettre fin définitivement à cette altercation naissante. Il l’amena un peu plus loin et la relâcha. La mutante déconcertée n’eut le temps de rien, elle essaya de se débattre pour se libérer mais sans succès face aux énormes biscoteaux du Fléau, c’était perdu d’avance.

Une fois relâché, Tazer furieuse continua pressement son chemin, tout droit sans dire un mot et sans se retourner. Plus loin, Caïn arrêta Jessie et lui expliqua deux, trois trucs face à face. Celle-ci l’écouta au tout début avec attention mais leva les yeux en l’air tout en se mordillant les lèvres quant la discussion tourna au sermon. Une fois finie, elle souffla de soulagement. Caïn continua sa route. Tazer ne décrocha pas un mot et resta immobile quelques secondes, le vent souffla et balaya ses cheveux sur son visage, elle jeta un œil pensif derrière elle, cherchant du regard Stark qui avait déjà disparu. Elle reprit le chemin en ruminant, suivant de loin le colosse boitillant encore.

Interloqué par l’inhabituelle lenteur du facteur auto guérissant de Caïn qui boitait encore, Jessie pressa le pas et couru ver lui voir ce qui n’allait pas.

Elle se mit face à face et lui lança un regard apaisé et remplit de remord face à son attitude impulsive et idiote. Elle assumait pleinement ses actes mais c’était difficile de l’admettre. C’est rare qu’elle réagisse avec impulsivité et bien souvent elle le regrettait aussi vite.

Elle regarda le sol évitant à la fois sa faute et son regard, honteuse puis croisa son regard :


_"Je suis désolée, j’ai agit avec stupidité, mes émotions ont prit le dessus sur ma raison. Je ne suis pas du genre impulsive mais quelques fois ca m'arrive."


Voilà, c’était fait, vite fait mais c’était dit, puis elle détourna la conversation en soulignant sa mauvaise blessure qui le faisait boiter.


_"Faute vite que l’on rentre au bercail, soigner cette vilaine blessure."



Elle l’aida tant bien que mal, comme elle le pu à l’aider à rentrer, ensemble au camp. Elle se remémora la soirée et ajouta :


_"Quelle soirée ! La prochaine fois on évitera la fête foraine." Dit elle en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Terra Justice
~ Maître du Jeu ~
avatar

MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   Mer 2 Avr - 23:39

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rapprochement mutant (Rachel Summers et qui veut ....)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra616 :: New York :: Les Loisirs :: Parc d'attractions-