Partagez | .
 

 Closing time [Eleanor & Shônan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Closing time [Eleanor & Shônan]   Lun 9 Jan - 11:51

Shônan n’avait jamais vraiment été du genre à se laisser aller à déprimer ou à broyer du noir, mais depuis son arrivée à New York City, son moral avait clairement du plomb dans l’aile. Au départ, la jeune femme avait mis sa fatigue et son accablement sur le compte du décalage horaire, puis de la fatigue accumulée par ses heures au service des urgences de la ville. Mais il lui avait vite fallut se rendre à l’évidence : elle était simplement dépaysée.
On aurait pu penser que la rouquine avait de l’expérience en matière de renouveau puisqu’après tout, elle était repartie de zéro de nombreuses fois depuis son réveille, sept ans plus tôt. Sauf que chaque fois qu’elle avait dû se faire à une nouvelle ville, Shônan l’avait fait en Afrique…
Elle avait déjà habité une grande ville, mais rien de comparable à la plus célèbre des grosses pommes, c’était certain. Là d’où elle venait, les gens étaient totalement différents, leur mentalité et leur façon de se comporter avec les étrangers également. La langue n’était pas la même, le temps et le décor non plus. Ici, tout allait trop vite, tout était trop grand et en même temps, la jeune femme se sentait terriblement à l’étroit, prise au piège. Elle n’avait jamais souffert de claustrophobie avant son arrivée mais commençait à se demander si ça n’était finalement pas le cas.

Il y a quelques jours pourtant, sur les conseils de l’infirmière en chef qui l’avait vue craquer, elle était venue fendre la foule de touriste de l’American Museum of Natural History. Elle s’était tout naturellement dirigée vers l’aile réservée à sa « terre natale » et s’était soudainement apaisée. Un calme relatif y régnait, suffisant pour la transporter et lui permettre de retrouver un peu de cette aura de mystère qui lui plaisait tant en Afrique.
Depuis, dès qu’elle en avait l’occasion, Shônan venait s’installer sur l’un des bancs mis à disposition pour bouquiner, avec l’impression de se retrouver un peu. C’était beaucoup mieux que la chambre de motel miteuse qu’elle avait réussi à se dégotter et grignotait dangereusement ses maigres économies…

Absorbée par sa lecture, elle n’avait pas franchement réalisé que la salle où elle se trouvait depuis une bonne heure déjà se vidait de ses touristes tantôt fascinés, tantôt blasés qui circulaient par ici de leur plein gré, ou contraints et forcés. Mais le silence quasi religieux qui était tombé sur la pièce finit par attirer son attention.
Sho s’immobilisa, une page prête à être tournée entre ses doigts fins, les sourcils froncés. Elle observa les alentours puis jeta un œil sur la montre qu’elle s’était achetée peu de temps après son arrivée. L’heure de fermeture approchait dangereusement et il allait lui falloir plier bagage.
La jeune femme soupira, plaça un morceau de papier dans l’ouvrage qu’elle avait loué à la bibliothèque pour marquer sa page, avant de le refermer. Elle se redressa puis se pencha pour le ranger dans son sac, ses longs cheveux roux lui tombant devant les yeux.

Et c’est à ce moment qu’une fois féminine s’éleva non loin. Shônan sursauta et releva la tête, replaçant en vitesse ses cheveux derrière ses oreilles avant de rajuster ses énormes lunettes sur son nez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Closing time [Eleanor & Shônan]   Lun 9 Jan - 20:41

    La grande rousse avait terminé sa journée avec un groupe de lycéens ne semblant pas ravis d'être présents à une heure si tardive alors qu'ils auraient pu être occupés chez eux avec leur console de jeux dernier cri que leurs parents leur auraient payé à la sueur de leur front. Mais certains avaient tout de même fait l'effort de se prends au jeu et elle espérait aussi que c'était grâce à son talent de guide. Au moins un peu.

    La mutante souhaitait rester encore quelques heures pour étudier un peu et avoir le calme qu'elle avait du mal à obtenir à l'Institut Xavier. Si elle avait pu, elle aurait même souhaiter s'installer au sein même du complexe mais personne ne faisait ce genre de choses, c'était bien trop bizarre et spécial.

    Et cette fois encore elle faisait le tour du rez-de-chaussée, tentant de débusquer les derniers visiteurs pour les enjoindre à quitter l'endroit qu'un bon nombre de personnes adoraient. Il n'y avait pas grand monde comme à chaque fois car les appels sonores faisaient bien leur boulot mais elle ne put s'empêcher de stopper net quand elle se rendit au coin africain.

    Une grande rousse, comme elle, c'était plutôt rare. Bien entendu elle croisait des rousses tout le temps mais ce roux si spécial, c'était quelque chose qui lui sembla bien sympathique. Mais elle était une cliente comme une autre et elle se devait de partir, 17h45 fermeture comme chaque jour de l'année.

      « Excusez-moi mais le musée ferme ses portes. »

    Eleanor se rapprocha de la jeune femme et lui sourit largement en la voyant ranger ses affaires, cela n'allait pas être bien compliqué.

      « Nous réouvrons demain matin à dix heures... »

    Plus d'une fois ils s'y étaient mit à plusieurs pour tenter de faire bouger le conservateur en chef afin qu'il demande une prolongation de l'ouverture du bâtiment. 17H45, c'était stupide pour des tas de raisons. Tous les travailleurs finissant après 17h ne pouvaient pas passer ou n'amortissaient pas le prix de leur tickets et il y avait de nombreux étudiants en histoire ou même en art qui se voyaient renvoyé chez eux à cause de l'heure de fermeture qui, d'après la mutante, datait d'une autre époque.

      « Vous êtes étudiante en histoire ? »

    C'était ce qu'elle lui inspirait du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Closing time [Eleanor & Shônan]   Mar 10 Jan - 10:19

Plutôt que de signaler à l’inconnue que, d’une part, si elle rangeait actuellement ses affaires, c’était parce qu’elle avait saisit que le musée allait fermer ses portes et que, d’autre part, elle connaissait les horaires parfaitement… Shônan se para d’un sourire poli et se contenta de terminer son sac. Prestement puisqu’ici, tout devait aller à la vitesse du son et que les derniers ne devenaient jamais les premiers et devaient se faire une raison.
Alors qu’elle terminait de refermer sa sacoche en cuir et s’apprêtait à la passer sur son épaule, la rouquine reprit la parole et lui arracha un sourire un peu plus sincère.


« Non, pas du tout, même si je m’y intéresse de près dès que j’ai une minute à moi. »

Inutile de commencer à lui déballer sa vie et de lui parler de son travail d’infirmière ou de sa passion pour l’Afrique, ça n’intéressait certainement pas beaucoup la jeune femme. Réajustant son sac sur son épaule, Shônan se rapprocha d’elle et son regard clair tomba sur le badge accroché à son vêtement qui la signalait guide du musée et donnait son prénom. La jeune femme ne s’y attarda pas et releva bien vite la tête pour faire face à son interlocutrice, même si à l’intérieur de son crâne, une nouvelle litanie venait de s’enclencher et que le prénom de la grande rousse tournait et retournait en boucle, se figeant dans sa mémoire. Elle n’oubliait jamais un visage, jamais un prénom et jamais la voix qui s’y associait…

« Et quand ça arrive, je perds souvent la notion du temps actuel » ajouta-t-elle pour terminer de justifier sa présence tardive sur les lieux, se montrer aimable en retour et simplement faire la conversation à un inconnu.

Elle en avait l’occasion tous les jours à l’hôpital mais c’était assez différent. Elle parlait aux patients pour les distraire pendant qu’elle les soignait mais n’avait jamais le temps d’apprendre à réellement les connaitre. Le temps c’était de l’argent et on attendait d’elle qu’elle voit un maximum de patients dans une journée. Créer des liens n’était absolument pas dans ses attributions et les médecins le lui répétaient dès qu’ils le pouvaient.
En dehors de son travail, elle ne connaissait encore personne en ville et n’avait toujours pas osé aller sonner à la porte de l’institut dont lui avait parlé Ororo, il y a des années lumières de cela au moins…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Closing time [Eleanor & Shônan]   Ven 13 Jan - 20:39

      « Je sais, je suis dans le même cas que vous, c'est pour ça qu'il m'arrive de souvent quitter l'endroit à vingt trois heures... et je peux passer mes journées dans tous les musées de la ville sans avoir besoin de manger... »

    Ce n'était pas pour rien qu'elle avait réussi à se dégoter un travail à mi temps dans ce muséum là. Elle y avait passé tellement d'heures, plus grand chose n'avait de secrets pour elle et malgré cela, il restait des tas d'endroits qui la faisait frissonner dès qu'elle s'y arrêtait quelques secondes.

    C'était dans ce genre d'instant magique à ses yeux, que la mutante était certaine de ses choix de vie, elle ne serait pas guide indéfiniment mais elle continuerait d'étudier longuement quoi qu'il arrive. Enfin quoi qu'il arrive... cela était à dire avec des guillemets quand on voyait l'évolution du monde dans lequel ils vivaient tous. En tant que membre des X-Men, elle devait être sur ses gardes constamment et être préparée à tout.

    Il était même probable qu'elle doive un jour cesser toute activité à cause du gène qu'elle portait dans son sang. Déjà qu'elle était fichée par l'Initiative qui devait tout savoir sur elle (y compris sa taille de soutien gorge, il n'y avait qu'un pas à franchir pour se mettre à carrément interdire des choses aux porteurs du gène mutant. Peut-être même qu'on se mettrait à les éjecter du pays.

    Et si cela était le cas un jour, elle espérait franchement toujours être dans le coin pour se lancer dans le combat et faire mal, vraiment très mal. Depuis quelques temps elle se demandait si le rôle de tampon des X-Men était vraiment voué à continuer encore longtemps. Cette idée était effrayante car si tout ce qu'ils avaient fait depuis des années était inutile, cela leur porterait un très vilain coup au moral, pire que ça encore.

      « Vous devriez assister à certaines des visites. On a des thèmes, une partie du rez-de-chaussée dont cette salle fait partir de la visite 'Tour du Monde'. Bon, je sais que ce n'est pas franchement très recherché mais on travaille là dessus en ce moment... D'ailleurs si vous avez des idées, on a une boite à suggestions mais aussi Internet... »

    Des fois Eleanor prenait son travail vraiment à coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Closing time [Eleanor & Shônan]   Sam 14 Jan - 10:32

Ce qu’elle pouvait la comprendre. Si elle avait pu, Shônan aurait élu domicile dans un des « tableaux » de l’aile. Elle se serait installée confortablement dans l’une des répliques d’habitation pygmée du musée et se serrait terrée là jusqu’à… Le plus simple était encore de retourner de là où elle venait et de retrouver les siens, retrouver ses marques et sa vie d’avant, aussi décousue soit-elle.
Par moment, la jeune femme ne se souvenait même pas vraiment pour quelles raisons elle s’était trainée à New York, sans le sous. Bien sûr, elle s’était assurée que son transfert à l’hôpital de la ville soit effectué et que le logement qu’on lui avait promit à son arrivée soit décent avant de plier bagage direction l’inconnu.
Shônan était là pour découvrir qui elle était et le meilleur moyen d’y parvenir était de comprendre sa nature profonde et d’en apprendre davantage sur ses capacités. Du moins, c’était l’avis de la jolie mutante qu’elle avait rencontrée par l’intermédiaire du Docteur Gale, qui lui avait également proposé de rencontrer l’un de ses vieux amis, un certain Logan qui se faisait appeler Wolverine…
Tout ce monde était nouveau pour la rouquine qui ignorait à peu près tout sur les mutants et n’était même pas recensée auprès des autorités responsables. Si elle se faisait prendre, elle risquait gros.

Péniblement, Shônan s’arracha à ses regrets et doutes pour redonner pleinement son attention à son interlocutrice. Une interlocutrice qui avait l’air d’aimer son travail et semblait oublier qu’elle était censé la mettre dehors et n’était pas obligée de se montrer si courtoise. Du moins, la dernière guide à l’avoir mise dehors ne s’était pas montrée aussi sympathique et patiente que la dénommée Eleanor J.


« J’y penserai » sourit-elle en réajustant distraitement ses larges lunettes sur son nez parsemé de tâches de rousseurs « Cela dit, je trouve que vous faites déjà du bon travail. »

Elle se retint cependant d’ajouter qu’elle n’avait pas franchement de points de comparaison puisqu’elle n’avait jamais pris le temps de visiter ce genre d’endroit avant de débarquer ici. Avant d’arriver aux États-Unis, la jeune femme avait des occupations bien trop prenantes pour s’accorder ce genre de sorties.

Le silence se prolongea quelques instants et la cruelle vérité apparut alors à Shônan : le moment était venu d’aller s’engouffrer dans une rame du métro new yorkais bondée et pleine de types bizarres, dangereux et parfois odorants… Elle allait devoir raser les murs pour éviter de se faire bousculer parce qu’elle ne marchait pas assez vite et tenir son sac contre elle pour qu’on ne le lui pique pas. Ses collègues l’avait bien mise en garde à ce sujet, et au sujet des tenus provocantes portées dans certains quartiers. Selon elles, la jeune femme était une candidate idéale pour le viol.
Shônan s’était bien gardé de leur répondre qu’en Afrique, n’importe qui était un candidat au viol, raquette et au meurtre à chaque coin de rue.


« Bon, je suppose que je n’aurai pas droit à un quart d’heure supplémentaire alors je vais vous laisser et… aller manger quelque chose. Je crois que je suis un peu comme vous et je n’ai aucune idée de l’heure à laquelle j’ai pris mon dernier repas » réalisa la jeune femme, un gargouillement sonore faisant soudain écho à sa remarque. « Vous devez bien connaitre un resto pas trop cher qui sert autre chose que des burgers dans le coin ? »

Mon Dieu elle espérait que oui. La malbouffe n’était pas son truc…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Closing time [Eleanor & Shônan]   Lun 16 Jan - 11:22

    Pas très heureuse de partir apparemment. Elles avaient au moins ça en commun dans leur façon de vivre dans les lieux publics qu'étaient les muséums de la ville et aussi d'ailleurs. Comme elle avait pu détester les grandes horloges qui indiquaient la sacro sainte heure qui régissait absolument tout le monde.

    Il y avait aussi le haut parleur avec la voix bien souvent insupportable de l'hôtesse ou hôte d'accueil de l'endroit qui expliquait avec maintes politesses que tout les non employés étaient priés de prendre la poudre d'escampette pour que tout puisse continuer sans eux.

      « Hum autre que les burgers, c'est mon domaine ! Je mange rarement ce genre de chose, il y a un traiteur bio pas très loin dans une des rues perpendiculaires ou il y a le libanais qui fait des falafels du tonnerre, après y'a subway, c'est plutôt pas mal et bien foutu je dirais. Là aussi c'est abordable, c'est juste à quelques rues aussi... vous êtes du coin ou pas du tout ? "

    Est-ce qu'elle lui avait déjà dit ? Non, surement pas ou elle s'en serait souvenue enfin c'était dur à savoir et vu la tête que l'autre rousse tirait après avoir entendu sa question, il n'était pas bien difficile de deviner qu'elle n'était pas du coin. Elle était plutôt bronzée pour une rouquine... enfin de son point de vue du moins car elle même était blanche comme la neige et pour qu'elle bronze rien qu'un peu, il lui fallait passer sacrément de temps au soleil. Il fallait le temps de s'acclimater pour que sa peau cesse de rougir et enfin elle pouvait espérer brunir un peu.

    A n'en pas douter, la visiteuse devait être de la cote ouest ou du sud du pays. New Mexico peut-être mais pas le Texas car elle n'en avait absolument pas l'accent.

      « Bon, il faut juste que je prenne mon sac et je vais justement à peu près par là-bas donc si vous patientez quelques minutes, je peux faire une partie du chemin avec vous pour vous montrer tout ça. C'est un peu complexe quand on ne connait pas tout, je le conçois. Enfin bref, j'arrive ! »

    Eleanor ne lui avait pas vraiment demandé son avis, partant du principe que si elle ne voulait pas de son aide, elle serait repartie à son retour.

    La guide prit les escaliers en courant légèrement et se précipita dans le bureau mit à sa disposition pour tout éteindre, tout attraper et refaire le chemin en sens inverse. Et dans l'entrée, la jeune femme l'attendait bien sagement sans bouger.

      « On y va ? Vous êtes d'où alors ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Closing time [Eleanor & Shônan]   Lun 16 Jan - 14:25

Le moins que l’on pouvait dire, c’était qu’Eleanor était bavarde, mais ça n’était nullement un problème pour la rouquine qui appréciait ce genre de personne. Mieux valait une bavarde sympathique qu’une grognon mal aimable, c’était certain, et cette dernière catégorie de personne était plus que représentée à NYC. Et en prime, Eleanor lui proposait de l’aider à trouver un coin sympa pour manger plus ou moins équilibré.

Décidément, il faisait bon trainer dans ce musée ! La jeune femme voyait peut-être très loin, mais elle s’imaginait déjà fraterniser avec la guide. En plus de se ressembler physiquement, elles avaient déjà trouvé quelques passe-temps communs et avaient vraisemblablement une alimentation similaire. Puisqu’elle était au musée pratiquement tous les jours et qu’Eleanor y travaillait, elles seraient amenées à se recroiser !
…Tout ça sonnait un peu trop désespéré au goût de Shônan qui s’empressa de chasser toutes ces aberrations de son esprit, tandis qu’elle se dirigeait vers l’entrée d’un pas pressé. La rouquine n’avait pas franchement envie de tomber sur un autre guide moins enclin à faire la conversation et pressé de la voir déguerpir. Elle ne voulait pas que quiconque vienne entacher sa bonne humeur.

Elle n’eut pas attendre très longtemps et adressa un sourire confiant à Eleanor lorsqu’elle arriva à sa hauteur. L’espace de quelques horribles secondes, elle s’était imaginée attendre comme une idiote près des portes, seule, pendant que sa « nouvelle amie » se faisait la malle par derrière en gloussant d’un air machiavélique… Heureusement, sa fiction en était resté une.


« On y va » confirma-t-elle en réajustant son sac sur son épaule, avant de se retourner vers Eleanor pour rester à sa hauteur en marchant « Je viens d’Afrique. J’étais au Niger juste avant de prendre l’avion pour New York mais j’ai parcouru à peu près tout le continent. Et vous, vous êtes originaire d’ici ? »

Elle était certaine que les questions allaient fuser dans la bouche d’Eleanor après cette révélation. Du moins, elle l’espérait vivement. Parler de son chez elle lui ferait sans doute un bien fou. Ou alors au contraire, réveillerait son mal de pays et enfoncerait un peu plus le couteau dans la plaie…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Closing time [Eleanor & Shônan]   Lun 16 Jan - 18:19

      « Le Niger ? Sérieusement ? »

    Eleanor avait écarquillé ses grands yeux bleus de surprise pour les reposer avec attention sur son interlocutrice, un grand sourire sur les lèvres. Ça, c'était intéressant, vraiment très intéressant !

      « Je suis désolée, je me doute que c'est pas une blague... »

    Ralentissant un peu la cadence, la mutante fixa une des caméras près de l'entrée et y fit un salut rapide, on la verrait surement... si le gardien n'était pas occupé ailleurs comme de la nourriture ou du football. C'était toujours les même histoires.

      « Je trouve juste ça super différent, j'ai mit un pied en Egypte il y a quelques années, un truc de cours et ceux qui avait eu l'argent pour venir le faisait. C'était de l'Histoire et c'était fascinant. Il faudrait que j'y retourne et j'ai vraiment envie de vister le reste du continent pour visiter diverses tribus. Les Masaïs, les Dogons, les Bushmen et tous les autres ! Mon problème c'est qu'à cause de mes cours, j'ai envie d'aller absolument partout... »

    Et voilà qu'elle s'emballait encore une fois, ça lui faisait le coup tout le temps dès qu'elle rencontrait une nouvelle personne qui pouvait avoir du répondant tout en lui apprenant de nouvelles choses. Sa quête du savoir ultime allait la tuer, et accessoirement tuer sa vie sociale même si elle était assez entouré. D'ailleurs, en dehors de l'Institut Xavier et de quelques camarades de classe, elle n'avait rien d'autre. Tant qu'elle le vivait bien, ce n'était pas un trop gros problème.

      « Tu es née là-bas ou c'était plus de l'humanitaire ? Personnellement, je ne suis pas du tout douée pour tout ce qui est social et c'est une honte mais j'adule les personnes qui se lancent dans ce genre de carrière, c'est vraiment très courageux. Moi j'étudie les trucs anciens... en gros parce que je ne suis pas encore diplômée et j'ai un gros sujet d'étude à choisir pour ma thèse mais bon. »

    Emballement. Qu'on la pique une fois pour toute.

      « Enfin c'est dans la petite rue là-bas, tu auras le libanais et le végétarien et si tu continues un peu plus et que tu prends la deuxième à droite tu auras plus d'options. Je ne vais pas te traumatiser plus longtemps ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Closing time [Eleanor & Shônan]   Lun 16 Jan - 20:32

Shônan n’avait pas pu retenir le sourire enjoué et un brin moqueur qui était apparut sur ses traits en entendant Eleanor débité tout un tas de phrases mêlées à des questions auxquelles elle ne lui laissait pas la chance de répondre. La mutante s’imaginait déjà l’imiter ce soir, avant d’aller se coucher, juste pour voir ce que ça faisait d’être Eleanor J. et de papoter plus vite que son ombre.
Elle-même n’avait jamais eut un débit très rapide, sans doute parce qu’en Afrique, on prenait le temps de parler et on comptait ses mots. La parole, c’est comme un chemin qui continue, disait un proverbe Dogon, et Eleanor marchait droit devant elle et avec une conviction impressionnante !
Cela dit, elle s’était tellement emballée sur le sujet qu’elle en avait oublié de répondre à sa question. C’était en partie la raison de l’amusement de la petite rouquine qui cheminait à ses côtés mais se montrait bien plus discrète.

Cela dit, son envie de rire lui passa soudain lorsque son interlocutrice lui indiqua la route du restaurant avant de lui annoncer qu’elle la laissait là. Un sentiment de panique s’empara soudain de Shônan et elle jeta des regards alentours, quelque peu désemparée. Elle avait été trop absorbée par le discours de la guide pour vraiment prêter attention à ses indications et se sentait tout à coup terriblement seule et paumée au milieu de cette grande ville agitée.


« Non ! Tu n’me traumatises pas du tout, au contraire ! En fait, je…je sais qu’on n’se connaît pas du tout et tu vas peut-être trouver ça déplacé mais… Je ne connais personne en ville encore et je n’ai pas mangé avec quelqu’un depuis des lustres. Enfin il y a bien la cafeteria de l’hôpital où je travaille qui est toujours bondée mais c’est différent. Et puis personne ne prend le temps de vraiment se parler… Ce que j’essaie de te demander, c’est si tu accepterais de venir avec moi à l’intérieur. Je te laisse choisir celui que tu préfères. »

Elle détestait avoir l’air de supplier mais elle n’avait vraiment pas envie de se retrouver toute seule maintenant. Elle commençait à peine à apprécier cette soirée et ne voulait pas que tout soit gâché de cette manière. Si Eleanor l’abandonnait dans cette rue, elle n’aurait jamais le courage d’aller au libanais ou au restaurant bio. Shônan allait juste rentrer chez elle, déposer son sac, se faire une infusion et bouquiner dans son fauteuil, un plaid sur les genoux. Ou alors, elle allait simplement aller pleurer sur son lit, roulée dans ses couvertures, le ventre vide…

« S’il te plait ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Closing time [Eleanor & Shônan]   Mar 17 Jan - 9:55

    La guide enregistra bien rapidement tout ce que lui disait son interlocutrice. Elle venait donc du Niger, elles se ressemblaient beaucoup physiquement, semblaient partager une passion pour les musées mais il n'y avait pas que ça. Elle travaillait donc à l'hôpital et se sentait terriblement seule au point de lui demander de manger avec elle alors qu'elles ne se connaissaient même pas.

    C'était un vrai crève coeur de la voir lui demander ça de cette manière. Et elle aurait très bien pu s'abstenir de la dernière formule de politesse car tout était déjà réglé pour Eleanor, elle allait manger avec elle et voir ce qui en sortait. Cette fille lui semblait déjà bien intéressante donc elle ne se forçait même pas.

      « Bien sûr que oui ! J'ai rien à faire et je rêve de t'entendre parler du Niger et du reste de l'Afrique. »

    Son large sourire sur ses lèvres à peine maquillées, Eleanor continua de marcher jusqu'au restaurant végétarien qu'elle fréquentait si souvent bien qu'elle soit une grande fan de viandes mais ce qu'ils faisaient était juste exquis.

    Y avait-il un peu de chance pour que cette fille soit une mutante ? Si c'était le cas, elle aurait pu la ramener à l'Institut avec elle histoire de l'intégrer à la petite communauté qu'ils étaient. Bien entendu, il y avait bien plus d'enfants que d'adultes mais c'était déjà quelque chose pour une nouvelle arrivante à New York.

    La rousse s'était vraiment sentie seule une fois dans sa vie et cela remontait à des années lorsqu'elle avait décidé de quitter sa famille pour errer quelques jours seule. Et les X-Men étaient sur son chemin et une fois installée au Manoir, elle ne l'avait plus jamais quitté.

    Vivre tous ensemble constamment n'était pas une chose aisée, au contraire même ! Il y avait souvent des tensions dans l'air et avec toutes les différentes mutations des uns et des autres, la cohabitation était parfois rude. Mais cela avait aussi son charme.

    Les années aidants, Eleanor s'était sentie de plus en plus utile au sein de cette jungle et elle était définitivement heureuse de les avoir dans sa vie même si les derniers mois étaients complexes à cause de cette alliance avec l'Initiative.

      « Hum... végétarien ou autre chose ? A toi de décider ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Closing time [Eleanor & Shônan]   Mar 17 Jan - 10:42

Shônan était tentée de se perdre en remerciements, mais elle craignait d’avoir l’air trop désespérée ou de se laisser submerger par l’émotion et de pleurer. Elle aurait vraiment eu l’air d’une idiote et ça n’était de toute façon pas son genre. Depuis quand était-elle si sensible après tout ? Qu’est-ce que c’était que cette façon d’agresser les gens et de les supplier de ne pas l’abandonner à son sort de petite exilée ?
La jeune femme s’était donc contentée d’un large sourire enjoué, mêlé de soulagement.

Elle lui emboita le pas docilement, oubliant presque que les passants la bousculaient pour la plupart. Eleanor semblait être habituée à tout cela et zigzaguait habilement dans la rue alors qu’elle ne cessait d’alterner ralentissements, déportations et accélérations pour pouvoir rester à sa hauteur. La vie citadine n’était décidément pas pour elle.
Elle avait déjà fréquenté les grandes capitales et autres grands axes du contient africain, mais ça n’était pas vraiment comparable. L’ambiance était différente, les gens aussi.


« Végétarien, c’est très bien » haletait-elle quand les deux jeunes femmes atteignirent enfin le restaurant jusqu’auquel Eleanor l’avait conduite.

La guide approuva avec entrain puis poussa la porte pour qu’elles puissent entrer. Elles s’installèrent à une table près de la vitre. Les deux rouquines se mirent à l’aise et se débarrassèrent de leur veste. Shônan attrapa le menu et commença à le parcourir distraitement, avant de relever les yeux vers sa vis-à-vis.

« Je te préviens tout de suite, c’est moi qui invite. Pas la peine de discuter et n’hésite pas à prendre ce qui te plait. »

Elle lui adressa un sourire, s’intéressa de nouveau à la carte avant de relever à nouveau la tête vers Eleanor.

« Tu ne m’as pas répondu tout à l’heure, je crois. Tu es d’ici ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Closing time [Eleanor & Shônan]   Lun 23 Jan - 10:47

    Bon... et bien c'était une très bonne surprise, elle sortait les gens du musée et elle se retrouvait invitée dans son resto végétarien préféré en deux temps, trois mouvements. Comme quoi, il arrivait qu'il y ait de jolies nouveautés dans sa journée.

      « Hum oui, aussi loin que je me souvienne, je suis née ici et je n'ai jamais quitté New York. Enfin si, j'ai quitté New York pour des vacances et ce genre de choses mais pas vécu ailleurs. Même mes études j'ai tout fait ici. »

    Pourtant elle avait pensé plusieurs fois à partir pour tenter de faire comme si elle pouvait avoir une vie relativement normale mais s'imaginer vivre ailleurs qu'à l'Institut, se lever chaque matinée dans un appartement seule ou pour seule compagnie quelques colocataires, bien peu pour elle. Alors désormais elle assumait ses choix comme elle le pouvait même si ce n'était pas toujours bien simple.

    Les deux rousses pénétrèrent dans le restaurant exigu et posèrent rapidement leurs affaires à une table avant de se diriger vers le comptoir et se saisir de deux menus et de revenir s'asseoir.

      « La gérante c'est Mindy, elle est super et celle qui cuisine c'est sa copine Anna, elle bossait dans un grand restaurant de la ville mais elle en avait marre des horaires de fou et de la pression alors elle a démissionné et elles ont monté ce truc toutes les deux. Elle font les meilleures lasagnes végétariennes de la ville... »

    Eleanor sourit largement à son interlocutrice et jeta un oeil à son menu pour la forme, à force, elle le connaissait par coeur.

      « Bon parle moi de l'Afrique et pourquoi tu as atterrit ici alors que tu as l'air de ne pas aimer du tout cet endroit. Je me trompe ? C'est juste que je t'ai un peu observé marcher et tu n'as pas l'air très... citadine et ravie de le devenir... »

    Un jour il allait falloir qu'elle cesse d'observer les faits et gestes de tout le monde, cela allait lui créer des problèmes. Et Dieu seul savait à quel point elle en avait assez. Pas besoin que la liste se rallonge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Closing time [Eleanor & Shônan]   Lun 23 Jan - 14:10

La jeune femme jeta un œil sur le décor lorsqu’Eleanor lui fit un petit topo sur la gestion de l’endroit. C’était un endroit sans prétention, chaleureux, à la décoration sobre, dans des teintes vertes et beiges plutôt appropriées, il fallait l’avouer.
Le regard de Shônan revint ensuite sur son menu, juste le temps de repérer les fameuses lasagnes évoquées par la guide du musée qui faisait des heures supp’ et l’aiguillait présentement.


« C’est une longue histoire » lui sourit la jeune femme, pas mécontente d’avoir à évoquer sa terre d’adoption, mais un peu contrarier de commencer par un mensonge.

Elle ne pouvait décemment pas annoncer à Eleanor – aussi sympathique et ouverte qu’elle lui paraisse - qu’elle était une mutante en quête d’identité qui avait tout plaqué pour venir trouver des réponses dans un pays qu’elle ne connaissait que pour l’avoir vu à la TV… Elle ne pouvait pas lui parler non plus du dénommé Wolverine qu’elle était censée trouver dans un institut de New York et avait lui aussi été amnésique avant de retrouver en partie la mémoire récemment…

« Je ne suis pas une citadine, effectivement. J’ai passé du temps dans les capitales africaine, notamment pour mes études d’infirmière, mais je n’m’y suis jamais vraiment sentie à l’aise » expliqua-t-elle en refermant son menu pour le déposer sur la table, au-dessus de celui d’Eleanor « J’ai besoin d’espace, de prendre mon temps, de voir des gens sourire dans la rue et qui ne me regarderont pas comme si j’étais une folle furieuse quand je leur dit bonjour... Tout va trop vite ici, tout est gris, l’odeur est étrange, les gens sont… Désolée, je ne devrai pas être aussi critique »

Shônan sentit ses joues s’empourprer. Eleanor venait lui tenir compagnie et elle la remerciait en critiquant sa région alors qu’on lui demandait simplement de décrire la sienne. Qui était-elle pour juger de toute manière ?

« Enfin c’est très différent de là où je viens évidemment. Ce que tu dois déjà savoir vu l’endroit où tu travailles » réalisa-t-elle après coup, adressant un nouveau sourire gêné à son interlocutrice « Je suis venue pour voir ce qui se faisait un peu dans le domaine de la médecine, pour être plus efficace à mon retour. Et aussi pour rapporter tout le matériel qu’on voudra bien me céder. »

Pas si longue son histoire finalement, ni très compliquée d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Closing time [Eleanor & Shônan]   Mer 25 Jan - 15:23

      « Non, non ! Tout va bien ! Je pense assez les même choses que toi en fait mais on va dire que j'y suis habituée. Tu verras que les choses vont aller de mieux en mieux quand tu commenceras à t'y faire et que tu connaîtras du monde. Je t'assure que ça change ta vision de l'endroit... »

    Pour elle c'était spécial parce qu'elle se sentait investie d'une mission de sauvegarde des êtres humains et surtout mutants dans le pays mais elle n'était pas amoureuse transie de New York.

      « J'avoue que mon rêve serait de m'acheter une grande maison perdue en Louisiane et y vivre tranquillement sans avoir à fréquenter qui que ce soit si je ne le veux pas. Ce sera pour ma retraite si un jour je pars à la retraite ! »

    Et si elle ne mourrait pas avant tuée par un extrémiste ou quelque chose du genre. La durée de vie des X-Men n'était pas franchement longue à son humble avis mais que pouvait elle faire ? Démissionner en vivant une vie n'ayant aucun but mis à part la création d'une prochaine expo temporaire dans un musée ? Non merci. Elle était bien plus altruiste que ça.

      « Enfin bref, tout ça pour te dire que les débuts sont complexes mais tout ira vite mieux quand tu connaîtras les rues, que tu sauras où aller pour boire un verre à n'importe quelle heure et ce genre de choses ! D'ailleurs on devrait sortir un soir cette semaine, je te montrerai quelques trucs bien que je ne sois pas non plus une accro des sorties diverses et variées... »

    Voilà, elle passait en mode 'adoption', cette fille lui plaisait avec son air de petit oiseau blessé alors elle devait la recueillir, la nourrir de son amour pour qu'elle puisse s'envoler. Très simple en quelques sorte.

      « Tu as choisi ? »

    Elle se voyait très bien dans les yeux de son interlocutrice, elle devait avoir un immense sourire avec un air innocent peint sur ses traits. La pauvre allait prendre peur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Closing time [Eleanor & Shônan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Closing time [Eleanor & Shônan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra616 :: Archive rp-