Partagez | .
 

 ••• 7. Le quotidien des Rebelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Terra Consciousness
Fondateur Univers 616 ❞
❝ Fondateur Univers 616 ❞
avatar

MessageSujet: ••• 7. Le quotidien des Rebelles   Dim 15 Aoû - 4:08



LE QUOTIDIEN AU CAMP REBELLE
La survie et la fuite



  Le camp de la rébellion est un camp sous terrain, se déployant sous une grande partie de New York. Il s'agit d'un réseau de tunnels, de catacombes plus sinueuse et complexe que le pire des laboratoires. Toute personne qui s'y retrouverait abandonnée n'aurait que très très peu de chance d'en retrouver la sortie. De la même façon il est impossible en entrant dans un tunnel de se perdre et de trouver le lieu par hasard.
   Le camp se situe sous le niveau des rames de métro, régulièrement secoué par les passages de celui-ci sur certaines lignes et en partie sous les égouts bien que certaines parties interdites y soient justement raccordées.

   Le camp possède 17 accès officiels dont les résidents sont tenus informés, deux d'entre elle sont des sorties de secours, la zone étant plus a risque, il faut une menace pour les utiliser. Chaque accès au camp est sécurisé et équipé de caméra infrarouge ainsi que de détecteur de mouvement. Une grille métallique close bien sur chaque accès, nécessitant un code et une reconnaissance de puce électronique, surveillée en permanence par des caméras situées dans le camp principal.
   Tout un système de sécurité a été créé a l'aide de plusieurs mutant autour du camp. Certaine caméra de la ville on été piratées pour que l'on puisse avoir accès a leur surveillance, un brouillage a été mis en place sur la surface totale du camp afin qu'aucun matériel ne soit repéré de l'extérieur trahissant une activité humaine sous terre, Il en va se même d'un bouclier protecteur qui englobe le camp lui-même tel une bulle sécurisée, cela n'est en réalité qu'un brouillage supplémentaire charger de dissimuler la chaleur ajoutée de tous les individus vivant ici ou qu'un télépathe puisse retrouver une concentration mutante.
   Cependant ce système n'est pas sans faille, certains mutants sont forcés de rester au camp pour assurer la sécurité de tous. Avec les allés et venu des membres, les rebelles ne sont pas a l'abri d'une trahison ou d'une infiltration. C'est pourquoi il est a priori interdit de ramener un extérieur directement au camp sans que cela ne passe par l'une des chefs ou une personne désignée par elles et chargée de faire une petite enquête de sureté.

   Une double pièce de bétons fermée par de lourdes portes métalliques renferme presque la totalité de la sécurité du camp, il s'agit en effet des salle de contrôle vidéo vérifiant chaque accès au camps ainsi que du bureau de Gemini et Blink qui y gardent dossier, plans, ordinateurs. Cet endroit est surveillé et personne de non invité ne peut y entrer.

   En étant rebelle, il ne faut pas s'attendre au grand luxe, la moitié d'entre nous est recherchée par le Shield ou l'initiative qui possède au moins une photo. Nous survivons plus qu'autre chose. Mieux vaut vivre sous terre qu'en cage ou pire encore en zone négative. Cependant tout le monde s'efforce de rendre les lieux le plus agréables possible vu les circonstances.
   Plusieurs générateurs assurent les besoins en électricité du camp aidé par quelque mutant fournissant de l'énergie supplémentaire. L'éclairage du camp est relié directement a un compteur allumant toutes les lumières de 8h à 22h des spots blancs essayant de donner une intensité quasi semblable à l'extérieur, après quoi des veilleuses prennent le relais dans l'ensemble du lieu.
   Les lieux sont principalement en pierre installée a même les tunnels, il existe ainsi quelques pièces totalement fermées alors que le reste du camp et notamment tout ce qui est quartiers personnels sont des tentes de type militaire.

   En effet, les "chambres" ou quartier de chacun sont des tentes de toiles épaisses assez basiques, chacune comportant un simple lit une armoire un bureau et une chaise. Parfois il n'y a pas de bureau, cela dément de ce qui a pu être recueilli, quelque tente sont adjacente aux cloisons et forme une ou deux chambres communes accueillant bien souvent les enfants ou adolescents qui aiment se retrouver ensemble, trouvant cela plus rassurant.
   Un réfectoire a été mis en place dans l'une des salles dites "dures", celui-ci propose 4 services par jour de repas certes basique selon l'humeur de tous, il est possible de manger sur place ou d'emmener son repas bien entendu, cependant il est interdit de faire des réserves de nourriture, prendre juste ce dont nous avons besoin quand nous avons faim. Les ressources ne sont pas toujours illimitées et il faut régulièrement vérifier les stocks.

   Des sanitaires ont vu le jour plus tard regrouper dans une autre pièce de pierre, des douches alignées avec aux centres de la pièce lavabo et miroir de fortune. Le courant est limité pour éviter tout excès d'utilisation des appareils électriques qui pourrait créer une surtension. Par habitude homme et femme se sont partagé la pièce en deux. L'eau chaude est assez rare et disparait très vite en matinée. il faudra alors faire chauffer l'eau pour avoir un peu plus de confort.

   Il existe une salle de classe improvisée dans une grande tente, dans la partie des habitations, celle-ci sert de bibliothèque, de salle de classe normale et aussi de lieux d'aide pour certains jeunes qui ne comprenne pas leur pouvoir, elle sert aussi de salle d'étude a certains étudiante.

   L'infirmerie est une pièce en dure elle aussi situé a l'extérieur du premier camp un peu plus loin dans les tunnels. Elle possède tout le matériel de premiers soins nécessaire a toutes les blessures communes et aux moins graves, cependant elle ne saurait remplacer malgré les talents des personnes s'en occupant, une vraie salle d'opération aseptisée.

   La zone d'entrainement est elle aussi a l'écart de la zone d'habitation surtout dans un souci de sécurité. Une partie de celle-ci est une salle d'entrainement conventionnel, équipée de quelques machines de musculation, un vélo d'appartement, sac de frappes et des tapis aux sols; alors que l'autre partie est une zone vierge ou presque avec quelques équipements faits main par certains mutant pour travailler leur agilité une sorte de parcours du combattant. Elle est réservée à l'entrainement avec les pouvoirs.

   Une zone de détente a heureusement était mise en place dans une partie du camp plus haute, permettant une sorte d'étage, cela peut ressemblait a une petite place ou au rez-de-chaussée se trouve quelque pouf un babyfoot des paniers de basket, a l' étage se trouve un grand salon avec une télé géante et une petite salle à manger à l'arrière de cette pièce se trouve un billard.

Le camp des extrémistes est situé a l'opposé de celui-ci, à proximité lui aussi de l'infirmerie et de la zone d'entrainement, les contacts bien que limité reste assez régulier surtout au niveau des zones neutres et du réfectoire où ceux-ci viennent s'approvisionner quand le besoin se fait sentir. Ils ont leurs propres tentes et sanitaires ainsi qu'un pièce de détente. Il y a régulièrement des tensions, mais chacun garde a l'esprit que nous devons tous survivre ici.

©Codage par Kit
Texte rédigé par Ozzy
Copie Interdite

Revenir en haut Aller en bas
 

••• 7. Le quotidien des Rebelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra616 :: Les portes du monde :: ■ Au Commencement ■ :: Encyclopédie-