Partagez | .
 

 June Boon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: June Boon   Lun 16 Aoû - 17:39

Questions ? Comments ?


LIKE WHAT YOU SEE ?


~ First impression ~


  • Nom : Boon
  • Prénom : June

  • Sexe : Féminin
  • Age : 25 ans
  • Date de naissance : 14 Mars
  • Lieu de naissance : New-York
  • Nationalité : Américaine

  • État civil : Célibataire
  • Profession : Mannequin de charme, stripteaseuse

  • Taille : 1,60 m
  • Poids : 50 kg
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Blonds
  • Peau : Blanche
  • Groupe sanguin : 0+
  • Main dominante : Droite

  • Race : Humaine
  • Clan : Initiative
  • Poste : Responsable des geôles
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: June Boon   Lun 16 Aoû - 17:40


ANGEL OR DEVIL


~ You think I'm crazy... ~


La schizophrénie est un trouble mental grave et chronique. Les patients schizophrènes peuvent présenter des délires, hallucinations, un repli sur soi, ainsi que des symptômes de désorganisation de la pensée. La schizophrénie se déclare généralement entre 15 et 30 ans et touche 1% de la population mondiale, indépendamment de l'ethnie, de la culture et de la classe sociale. La schizophrénie peut évoluer de manière très différente d'une personne à l'autre tant dans ses manifestations que dans son développement sur la durée.


  • Généralité :

    La schizophrénie n'est pas un dédoublement de la personnalité, comme l'on fait croire certains films. C'est une maladie mentale (ou maladie psychique), qui appartient à la catégorie des psychoses. La schizophrénie est décrite comme un ensemble de symptômes. Il n'y a pas une définition de la schizophrénie car chaque malade est différent.
    Aucun ne présente tous les symptômes à la fois. Certains ont très peu de symptômes, d'autres en ont beaucoup. Certains n'auront que de très rares crises, d'autres rechutent régulièrement...

  • Contexte :

    Du point de vue psychologique, si l'on admet la notion de vulnérabilité, on comprend bien que les stress de toutes natures peuvent accroître le risque de développer la schizophrénie. Les chiffres montrent par exemple de nombreux facteurs de risque psychosociaux qui contribuent à la fragilisation. Le principal se passant avant la naissance, le stress maternel : grossesse non désirée, décès du père pendant la grossesse, conflits graves...

    Il s'agit du cas de June. La jeune femme est, en effet, née sous X. Sa mère biologique l'a abandonnée sans un regard, pour des raisons encore inconnues. Elle fut placée en orphelinat où elle fut adoptée par la famille Boon.

    Un autre facteur se situe dans l'enfance et la petite enfance et concerne les traumatismes, les séparations, la perte d'un parent...

    La mère adoptive de June donna naissance à un petit garçon quelques années après sa venue. Se croyant stérile, l'attention du foyer se focalisa considérablement sur lui, délaissant la fillette presque du jour au lendemain.

  • Particularité :

    La maladie de June se compose de plusieurs troubles.

    Idées de persécution : ce sont les idées délirantes les plus fréquentes. La personne a la conviction que l'on essaie de lui nuire physiquement (idées d'empoisonnement, d'agression par des moyens plus ou moins scientifiques ou fantastiques) et moralement ("on" l'insulte, "on" l'a dépossédée de sommes d'argent, "on" veut l'expulser de son appartement,...). Ces idées peuvent rester un sentiment vague ou devenir une certitude précise.

    Pour June, ces idées se traduisent par une 'diabolisation' de la gente masculine en général. Elle est persuadée que tout les hommes sont mauvais, et feront, tôt au tard, du mal aux femmes. Ils sont donc des dangers potentiels permanents. Elle peut interpréter extrêmement mal, une réflexion, un geste ou ne serait-ce qu'un regard qu'un homme lui aurait lancé.

    Idées de grandeur : elles sont presque aussi fréquentes que les idées de persécution. Ce sont des idées d'énormité, de richesse, de filiation, de surestimation de ses capacités personnelles, impression d'avoir une mission.

    June est persuadée d'être supérieure à tout les hommes. Non seulement elle, mais toutes les femmes en général. Elle place la femme sur un piédestal, et l'homme plus bas que terre. Elle est plus intelligente, plus séduisante, et plus forte que n'importe quel homme. Elle se sent investie d'une mission de protection envers elles. Elle est capable de tout, quitte à se mettre particulièrement en danger. Elle est convaincue qu'elle aura toujours le dessus, qu'elle s'en sortira toujours.

    Inaffectivité : elle renforce l'isolement car la personne semble finalement faire peu de cas des autres. Il s'agit d'une sorte de détachement émotionnel.

    June a beau aimer passionnément les femmes, elle n'a pas de réels sentiments amoureux pour elles. Elle n'a aucune 'connexion' avec personne. On ne sait jamais ce qu'elle pense, encore moins ce qu'elle ressent. Probablement parce qu'elle ne le sait pas elle même. Elle a coupé les ponts avec sa famille adoptive et celles d'accueils, elle n'a pas de vrais amis. Toutes les relations qu'elle entretient sont superficielles. Toujours un sourire sur le visage, elle semble s'amuser de tout... car rien n'a vraiment d'intérêt ou d'importance à ses yeux.

    Troubles de la sexualité : soit auto-érotique et masturbatoire, soit des satisfactions génitales brutales et totalement dépourvues d'affect. Les désirs normalement réprimés (homosexualité, inceste, érotisme oral et anal) sont souvent exprimés et pratiqués sans aucune retenue.

    Aucune retenue, c'est tout à fait June. Elle est lesbienne et fière de l'être. Sa principale activité dans la vie est de séduire et s'amuser avec des jolies filles jusqu'au bout de la nuit. Elle n'a aucun tabou, aucune limite. Il lui arrive même de coucher avec des hommes, mais ces rapports sont toujours sauvages et brutaux. Véritable mante religieuse, le seul plaisir qu'elle prend est de les voir rendre leur dernier soupir au petit matin. La blonde se sert du sexe comme d'une arme comme eux.

  • Crises :

    Une partie de la presse généraliste a pris l'habitude d'associer schizophrénies et comportements dangereux. En réalité, bien qu'il arrive effectivement que des patients schizophrènes aient des conduites dangereuses, cela reste relativement rare. Le taux d'actes de violence n'est pas plus élevé au sein de la population schizophrène qu'au sein de la population total.

    Mais June fait partie de cette minorité violente. Ses crises peuvent entrainer des actes graves d'agressions ou même de meurtres. Ils sont toujours dirigés sur les mêmes personnes, c'est-à-dire les hommes. Son idée de grandeur la pousse à vouloir venger une femme qui aura été très mal traité par un homme. Mais il lui en faut souvent bien peu pour passer à l'action. Elle est capable de poignarder un homme pour lui avoir fait des avances ou l'avoir insulté. Il semblerait qu'elle chercherait même parfois des 'excuses' mineures pour assouvir ses pulsions. Oui, elle est capable de blesser un homme pour le simple fait qu'il soit un homme : une personne inférieure, abjecte et méprisable dans son esprit.

A noter que la belle blonde refuse toute médication, chose qui accroit d'autant plus ses troubles et réactions excessives.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: June Boon   Lun 16 Aoû - 17:41


HOT LIKE HELL !


~ My body is my best weapon ~


    June mise tout sur son physique. La blonde est pourtant très intelligente, mais non, elle se contente de relations superficielles basées sur sa beauté seule. Homme comme femme, elle aime observer les réactions que l'on a à sa vue. Elle déteste passer inaperçue. Que cela soit en bien ou en mal, elle veut qu'on la remarque. L'indifférence est la pire des choses pour elle.

    Cette magnifique jeune femme ne mesure qu'un petit mètre soixante pour le poids plume de 50 kilos. Ses longs cheveux blond parsemés de mèches brunes et surtout son beau regard bleu azur magnétisent tout ceux qui s'approchent d'elle.

    Dangereusement sexy, elle incarne le sex-appeal à l'état pur. Son corps de rêve et ses tenues plus provocantes les unes que les autres font baver d'envie filles comme garçons. Et c'est d'ailleurs son but premier. Elle aime aguicher son entourage le plus souvent par simple jeu. Elle sait également user de son pouvoir de séduction pour obtenir ce qu'elle veut. Sport intensif et soins divers font partie de son quotidien, elle prend extrêmement soin d'elle. Toujours au top, elle ne supporte pas de sortir sans maquillage. Elle affectionne particulièrement son eye-liner noir qui fait ressortir encore davantage ses magnifiques yeux bleus. Une de ses meilleurs atout reste ses formes généreuses qu'elle sait merveilleusement mettre en avant. Elle aime également porter de haut talons afin de compenser sa petite taille. Glamour, sexy et provocante sont des mots qui lui collent à la peau.

    Elle possède également plusieurs piercings : au nez, sous la lèvre, sur le téton droit et... au clitoris (que vous ne verrez pas. Non mais oh !). Autant dire que cette femme est pleine de surprises.





    Complètement réfractaire au monde du travail, June joue parfois de son physique de rêve pour arrondir ses fins de mois. Elle est inscrite à plusieurs agences de mannequin. Elle est beaucoup demandée (il suffit de la regarder) mais n'accepte que les séances 'sexy' et bien payées. Elle a besoin de s'amuser et émoustiller les personnes présentes. Sinon, ça ne l'intéresse pas. Savoir que des milliers de mecs vont baver dessus l'excite particulièrement.



    Chose qui l'excite encore plus que les photos sexy, le striptease. Elle aime plus que tout aguicher des hommes qui n'auront jamais la chance de la toucher. Il lui arrive de faire quelques shows en duo avec Jesse, sa meilleure amie, stripteaseuse. Le propriétaire de la boite ne refuse jamais de la laisser montrer sur scène. Elle rend la clientèle complètement folle. Le proprio n'a jamais cessé d'essayer de l'embaucher à plein temps. Elle a toujours refusé. Elle fait cela pour s'amuser, et éventuellement gagner quelques billets. Jamais rien de sérieux pour elle, jamais aucune attache
.


    Elle joue d'autant plus de son charme à l'Initiative, où elle est responsable des geôles. La connaissant, cela est très contradictoire, un poste à responsabilité. Mais elle l'a accepté uniquement pour s'amuser à torturer les hommes présents dans les cellules. Les chauffer pour mieux les faire souffrir. Un régal !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: June Boon   Lun 16 Aoû - 17:42


I LOVE YOU, ALL OF YOU !


~ Girls, girls, girls... ~




"Curve", le plus grand magazine lesbien, a décidé de s'intéresser aujourd'hui à un personnage hors du commun : la mannequin de charme la plus en vue du moment, June Boon. Au vue de nombreux courriers reçus, je sais que beaucoup d'entre vous, lectrices assidues, sont attirées et intriguées par cette magnifique blonde. On a pu la voir dans la presse au bras de jolies créatures. Et bien, bonne nouvelle mesdames, June est l'une d'entre nous ! J'entends déjà d'ici vos cris d'hystéries. Lesbienne power !

Moi, Maria Jones, votre journaliste préférée, s'est dévouée (quel sacrifice... ^^) pour organiser une interview avec le mannequin. La rencontre à eu lieu dans un club branché du centre de New-York. Une chose est sûre, elle n'a pas failli à sa réputation. June m'accueille, talons haut et vêtements très sexy. Après une petite présentation d'usage, voici notre (trop) court entretient.

    Curve : Tout d'abord, June, merci d'avoir accepté de me rencontrer.

    June : (sourire charmeur) Je ne peux rien refuser à une jolie fille.

    Curve : Je dois dire que de très nombreuses lectrices s'intéressent à vous. Nous n'avons jamais reçu autant de lettres après votre couverture de notre dernier numéro.

    June : Que dire... j'ai été bénie. Il semblerait que les femmes m'aime autant que je les aime.

    Curve : On parle de vraiment beaucoup de femmes ici.

    June : Comme je l'ai dis, j'ai été bénie... vraiment.

    Curve : Okay. Mais pourquoi pensez-vous que ça vous arrive, à vous, particulièrement ?

    June : Ce n'est pas quelque chose à quoi je réfléchi réellement. Je ne me lève pas le matin en me disant 'Il faut que je me fasse une fille aujourd'hui'. Enfin... ça arrive parfois... (rire).

    Curve : (rire)

    June : Je vis simplement ma vie. Et ma vie est remplie de femmes.

    Curve : Hum, mais une question June. Pourquoi croyez-vous qu'elles accourent toutes vers 'vous' ?

    June : L'amour, je suppose. Elles savent que je les aime.

    Curve : Vraiment ?

    June : (sourire) Oui.

    Curve : Vraiment ? Vraiment June ?

    June : (acquiescement)

    Curve : Toutes ?

    June : (acquiescement) J'aime leur voix, j'aime leurs yeux, leurs cheveux, leurs courbes, leurs corps...

    Le regard de June parcoure le corps de la journaliste qui se sent de plus en plus nerveuse.

    June : ... Leur rire, leur tristesse, leur moiteur (en se rapprochant de la journaliste). J'aime tout ce qui fais une femme. Les toucher, sentir leur peau contre la mienne, (esquisse un sourire) leur donner du plaisir... Vous voyez, je les respecte et je me respecte. Et...

    Curve : (la journaliste se rapproche de June, captivée) Et quoi ?

    June : Elles aiment ma façon d'embrasser. (silence) Je peux faire jouir une femme, rien qu'en l'embrassant (la journaliste déglutit).


Notre entrevue s'arrêtera ici mesdames. Je ne peux pas vous dire comment le reste de notre soirée s'est passé... mais... vous pourrez le deviner aisément. Et, encore une fois, la belle June sera à la hauteur de sa réputation...

- Maria Jones -
Votre journaliste bien aimée
et jalousée j'en suis sûr ^
^
[Disclamer : Interview inspirée de la série "The L Word", épisode 4x02]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: June Boon   Lun 16 Aoû - 17:44

~ Some covers ~


Par moi-même :






Par Kheira (Alexiel) :

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: June Boon   

Revenir en haut Aller en bas
 

June Boon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra616 :: Archive fiches-