Partagez | .
 

 Nursing time [pv Alexiel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Nursing time [pv Alexiel]   Lun 16 Aoû - 19:08

    Le trajet fut ponctué d'allusions du chauffeur au fait qu'il était dangereux pour deux belles jeunes femmes de sortir si tard le soir... bla bla bla. June ne l'écoutait même pas, mais l'homme ne semblait même pas s'en rendre compte. Il y avait des gens qui aimait s'écoutait parler. Le taxi arriva, enfin, aux abords de l'immeuble de la jolie blonde. Elle paya la course et refusa l'aide du conducteur pour porter Diane. Comme si elle allait laisser ce goujat la toucher. Elle passa une nouvelle fois le bras de la jeune femme autour de son cou pour la tenir, avec une autre main sur sa taille. Il y avait quelques situations comme ça où June regrettait de ne pas avoir de supers pouvoirs. Elle porta la brune jusqu'à l'établissement, où elle composa le code d'accès, puis jusqu'à l'ascenseur. Habitant au deuxième étage, elle prenait d'ordinaire les escaliers, mais là, cela lui était impossible. 'Ting'. Elle arriva enfin à son appartement. Elle l'ouvrit avec un peu de difficulté, tenant toujours Diane contre elle, et y pénétra. Elle se dirigea tout de suite vers son confortable canapé, sur lequel elle déposa, avec douceur, la jeune femme. Fioufff ! June s'étira douloureusement. Bon sang... La jeune mutante n'était pas lourde en soi, mais un poids 'mort' était toujours plus difficile à porter, et en particulier pour une brindille comme June. Mais elle était toujours prête à l'impossible pour une femme. Elle se le disait et re-disait encore et toujours... sa 'dévotion' aux femmes la perdrait un jour. Mais pas aujourd'hui, c'était le principal.

    June installa au mieux la jeune femme en glissant un oreiller sous sa tête et en posant un léger plaid sur son corps. Elle se posa un instant près d'elle, le temps de se remettre un peu de cette soirée de fou. L'appartement de la blonde était relativement simple. Hormis les vêtements et les cosmétiques, elle n'avait pas de réel gout de luxe. Le tout était bien agencé, un salon avec une cuisine à l'américaine, une chambre et une salle de bain. Classique en somme. Le tout était propre mais un peu 'bordélique'. On pouvait, en effet, voir quelques vêtements ou magazines trainer dans le salon par exemple. Seule sa chambre et sa salle de bain était absolument nickel. Ses deux 'pièces à vivre'.

    La jeune femme se décida enfin à bouger. Elle se pencha un instant sur Diane pour caresser son visage et s'assurer qu'elle aillait 'bien'. Elle était toujours inconsciente mais sa respiration était régulière et elle n'avait pas de fièvre. Elle espérait que le simple sommeil réussirait à la remettre sur pied. Elle s'éloigna donc pour se rendre dans sa salle de bain. Elle se déshabilla et se regarda dans le miroir. Elle soupira une nouvelle fois en voyant les hématomes sur sa peau et sa lèvre fendue. Elle passa ses doigts sur son épaule presque guérie par la mutante. La nuit avait, décidément, était pleine de surprise. Elle attrapa deux anti-douleurs dans sa petite pharmacie et les avala. La plaie était refermée, mais la faisait toujours un peu souffrir. Elle entra enfin dans sa cabine pour s'octroyer une douche plus que méritée. Le souvenir des sales pattes de ce con de Boris s'effaçait peu à peu avec l'eau chaude qui coulait. Elle se lava consciencieusement cheveux et corps avant de profiter simplement des effets relaxant de cette douche brulante. Elle ne sortit qu'un long moment plus tard. Elle se sécha ensuite et se rendit dans sa chambre pour enfiler un boxer de dentelle noir et un simple débardeur.

    Elle rejoignit enfin le salon où se trouvait toujours Diane et s'installa sur le fauteuil non loin d'elle. Elle était bien décidée à veiller sur la jeune femme. Une heure passa, puis deux... la fatigue finit par avoir raison de la belle June qui s'assoupit au 'chevet' de son invitée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nursing time [pv Alexiel]   Lun 16 Aoû - 19:10

Alexiel laissa échapper un léger grognement. Elle ouvrit tout doucement les yeux, avant de cligner à plusieurs reprises. Au lieu de voir le ciel aux lumières artificielles de la ville comme elle s’y était attendu, elle vit un plafond blanc. Un instant d’interrogation avant d’achever de se réveiller d’un coup, les sens en alerte. Elle se releva à moitié, serrant dans sa main droite la couverture posée sur elle. Elle fronça les sourcilles en observant le plaid, puis les lieux où elle se trouvait. June était endormis dans un fauteuil. La scientifique eut les yeux ronds devant la conclusion qu’elle en fit. La blonde l’avait probablement trainé jusqu’à chez elle. Mais elle était folle ?! Et si elle avait été une serial killer en puissance ? Ou pire un cylon ?!... Et si June était une serial killer en puissance, qui ramenait des jeunes-filles chez elle, les mettaient en confiance puis, puis… Ah ! Mais non, elle se faisait des films. Ou bien…

Elle se leva sans faire de bruit et s’approcha de June comme un chat puis l’observa. Elle agita rapidement sa main devant son visage afin de vérifier qu’elle dormait suffisamment pour ignorer sa présence. Alexiel retint sa main à quelques millimètres du visage de la blonde. Ses yeux descendirent sur sa bouche. Elle fronça les sourcilles en y voyant une marque. La scientifique repensa au baiser inexpliqué dispensé dans une petite ruelle par la blonde. Alexiel pinça les lèvres et reporta aussitôt sa main à sa propre bouche. Elle continua à observer un petit moment June avant de s’éloigner silencieusement. Cette femme l’intriguée.

D’un coup d’œil circulaire, elle regarda son nouvel environnement. Peut-être qu’il recélerait des informations sur June. Elle se mordilla la lèvre inferieure, puis jeta un coup d’œil à June avant de se décider. Elle se dirigea directement vers la cuisine. Elle ouvrit doucement tout les tiroirs ou placard qui se trouvaient là, situant ainsi comment June rangeait sa cuisine. Une information vitale ! Sait-on jamais… Elle prit un verre et ouvrit le frigo. Elle y trouva du coca. Un élément qui lui disait que June ne pouvait être qu’une personne de bien car les serials killers ne boivent pas de coca, ni les cylon d’ailleurs. Mais elle savait déjà que June n’était pas une cylon à cause de sa structure moléculaire. Après avoir chipé quelques crakers pour calmer un peu sa faim d’ogre, elle bu plusieurs verres de coca, avant de se servir un verre d’eau dans lequel elle dilua plusieurs cuillère de sucre. Elle se sentait déjà beaucoup mieux après sa sieste et cet apport de sucre même si elle avait encore faim.

Elle inspira profondément puis entreprit une première fouille de l’appartement. Elle commença par la salle de bain qui était d’une propreté exemplaire. Elle contenait beaucoup de produit de beauté et pas des moindres, Alexiel reconnaissait certaines marques prestigieuses de cosmétiques. Elle ne tarda pas à tomber sur la petite pharmacie de June. Rien qui ne sortait de l’ordinaire, ce qui quelque part frustra Alexiel. Elle ne s’était pas non plus attendue à trouver quelque chose d’extraordinaire dans sa salle d’eau. La scientifique passa à la chambre de June. Peut-être trouverait-elle des choses plus révélatrices.

La chambre était bien rangée et propre également. Elle regarda dans la penderie de June. Beaucoup de robes, de jupes et tenues légères qu’Alexiel étudia. Elle passa aux tiroirs. Elle y trouva de la lingerie en tout genre. Alexiel ne put s’empêcher d’imaginer un instant June dans ses tenues. Elle referma un tiroir avec le rouge aux joues suite à cette première vision aux significations troublantes pour la scientifique. Elle ouvrit un dernier tiroir. Cette fois sa curiosité fut vite happée.

Elle trouva une paire de menotte avec de la fourrure dessus. Tenant les menottes devant elle, Alexiel fronça les sourcille et pencha la tête de façon interrogatrice. Pourquoi June avait-elle des menottes ? De plus elles ne devaient pas être homologuées à cause de la fourrure. Donc cela excluait toutes fonctions officielles, même dans un service de sécurité privée. Etrange. Elle les reposa à leur place et fouilla de nouveau le tiroir.

Encore une fois ce qu’elle trouva échappa à sa compréhension. Si elle avait trouvé les menottes étranges, ce qu’elle prit entre ses mains l’était bien plus. Un long bout de plastique dur. Elle appuya sur le ON/OFF activant l’objet… Alexiel sursauta et faillit perdre l’équilibre en tombant à la renverse. Elle se rattrapa en s’agrippant au lit et se releva d’un coup. Le bout de plastique s’agitait sur le sol. La scientifique l’observa un instant, essayant de trouver une utilité à l’objet.

Finalement elle le ramassa, l’éteignit et le remit à sa place. Le tiroir possédait également d’autre objet du genre dont elle essaya de percer le secret. Elle soupira et referma le tiroir toujours aussi intrigué. Peut-être que ces objets étaient spécifique à ce monde. Elle allait devoir se renseigner. Elle aurait bien demandé de but en blanc à June, seulement pour ça il aurait fallut qu’elle admet avoir fouiné dans son appartement. Le sujet d’étude pouvait mal le prendre en se basant sur sa propre réaction. Alexiel l’aurait mal prit et aurait certainement appelé la police. Elle vérifia qu’elle avait bien tout remis en place puis s’éclipsa dans le salon.

Elle ramassa les quelques vêtements éparses qui trainait et les plia sans vraiment s’en rendre compte. Simple reflexe conditionné. Elle trouva alors un magazine sur le sol. Alexiel fronça les sourcilles puis le ramassa. Encore une fois elle pencha la tête de coté, de façon interrogatrice et plus qu’intrigué. Elle se déplaça vers le canapé. D’un bras elle tendit le magazine devant elle. Ses yeux firent l’aller-retour entre June et la couverture… Alexiel écarquilla légèrement les yeux l’espace d’un instant. L’étonnement se lisait sur son visage. Aucun doute c’était bel et bien June qui en faisait la couverture.

Elle jeta un coup d’œil à June puis détailla la couverture. Elle finit par ouvrir le magazine qui s’adressait apparemment à un public masculin. Elle regarda la table des matières, et commença à feuilleter le magazine jusqu’à tomber sur une série de photo de June. Les joues d’Alexiel se colorèrent alors qu’elle fronçait les sourcilles… Elle s’apprêtait à lire l’article qui accompagnait les photos quand un bruit se fit entendre. Elle sursauta, fit tomber le magazine et se cogna le tibia contre la table basse. Elle se mordit la lèvre en retenant à moitié un juron. L’alarme entêtante d’une voiture, qu'Alexiel maudit corps et âme, se faisait entendre. June sembla bouger. Avec tout ce vacarme elle avait du se réveiller. Alexiel resta figé et la regarda ne sachant que faire…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nursing time [pv Alexiel]   Sam 21 Aoû - 23:34

Diane gémissait doucement dans son sommeil, elle tournait la tête à droite, à gauche, les sourcils froncés. La belle blonde en déduisit qu'elle faisait certainement un cauchemar. Elle se leva de son fauteuil pour la rejoindre, s'asseyant sur le bord du canapé. Elle caressa doucement son visage en lui disant de se réveiller, que tout allait bien, qu'elle était en sécurité. La jeune femme ouvrit enfin ses grand yeux marrons avec un air paniqué. June l'amena contre elle pour la serrer doucement dans ses bras en lui répétant que tout irait bien, qu'elle était là dorénavant. Diane se recula alors pour la regarder et vint déposer un timide baiser sur ses lèvres. La blonde esquissa un sourire et l'embrassa à son tour mais d'une façon bien plus profonde et langoureuse en la rallongeant sur le divan, se plaçant sur elle. Le baiser, d'une sensualité sans pareille, semblait interminable. Mais June finit par s'éloigner de cette bouche tant désirée pour descendre dans le cou de la jeune femme. Elle y passa sa langue experte avant d'y déposer de brûlants baisers. Elle attrapa doucement la première bretelle de la robe que Diane portait et la descendit avec une lenteur étudier, sans arrêter ses baisers. Elle fit de même avec l'autre bretelle, toujours aussi lentement. Elle se redressa ensuite pour pouvoir observer la brune et finir d'abaisser le haut de la robe jusqu'à son ventre, dévoilant un joli soutien-gorge. Elle se mordit la lèvre inférieur avec un gémissement sourd.

"Magnifique." laissa-t-elle échapper dans un murmure

Elle planta son intense regard bleu azur dans celui de la mutante et s'amusait à effleurer le haut du corps de la jeune femme du bout des doigts, faisait naitre des frissons en chaines. Elle se passa la langue sur les lèvres en continuant son petit jeu, contournant de justesse les seins de la belle brune à chaque passage. Ses beaux yeux bleus n'avaient toujours pas quitté ceux de Diane.


TUIT TUIT TUIT

    Une saleté d'alarme vint mettre fin au sommeil, et surtout au superbe rêve de June. Elle maugréa doucement avant d'ouvrir les yeux et d'apercevoir le joli minois de la jeune femme. Cette vision lui ramena aussitôt un sourire aux lèvres.

    "Hey chérie." dit-elle d'une voix légèrement rauque, dû à son réveil tout récent

    Elle se frotta les yeux et s'étira doucement en gémissant. Hum, elle était encore toute courbaturée. Un fauteuil ne valait définitivement pas un vrai lit, mais elle ne voulait pas laisser Diane 'toute seule' cette nuit. Elle aurait pu installer la brune dans son lit mais... quelque chose lui disait qu'elle aurait pu mal le prendre... La mutante était vraiment unique et obligeait la blonde à revoir complètement sa 'technique d'approche', et elle adorait ça. Il n'y avait rien de meilleur que les défis. June finit par se lever en s'étirant toujours.

    "Humm... tu as l'air d'aller mieux." dit-elle en observant Diane. Elle regarda autour d'elle et aperçu ses vêtements pliés ainsi qu'un verre vide et un paquet entamé de cracker. "Tu aurais dû me réveiller... Mais tu as bien fais de te servir."

    Elle ne le montrait pas mais la blonde était terriblement soulagée que la jeune femme aille bien. Elle se dirigea vers la cuisine afin de préparer du café. Le temps que celui ci passe, elle attrapa une bouteille de jus d'orange, deux verres, un paquet de petits pains fourrés à différents parfums et vint poser le tout sur la table basse du salon. Elle proposa à son invitée à boire puis se servit elle même un verre de jus d'orange. Elle l'invita à se servir en désignant les petits pains. C'est alors que June vit un magazine aux pieds de Diane. Le numéro de 'Maxim' dont elle faisait la couverture. Elle esquissa un léger sourire.

    "Tu as trouvé de la lecture intéressante ?" dit-elle en désignant la revue du regard
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nursing time [pv Alexiel]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nursing time [pv Alexiel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra616 :: Archive rp-