Partagez | .
 

 [28/09/09] Prise de contact - partie 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anna Marie Raven
~ Mutant lv4 ~
~ Mutant lv4   ~
avatar

MessageSujet: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   Ven 23 Nov - 15:16

Partie 1 : http://terra616.nextgenforum.com/t942-28-09-09-prise-de-contact

En quelques minutes, un groupe de personnes qui m'étais à la fois inconnues et familière arrivèrent et emmenèrent mon autre moi dans ce qu'ils appelaient l'infirmerie. Certains d'entre-deux me regardaient d'une manière que je n'aimais pas trop comme s'il m'accusaient de mon, de son état. Malgré les questions que je leur posais ils restaient silencieux.
Nous marchions rapidement et nous nous étions retrouvé dans un sous-sol que je connaissais sans jamais y avoir été. Ils m'avaient installé sur un lit en "m'ordonnant" de ne pas en bouger. Non loin de moi, mon autre moi était là avec un médecin qui se penchait sur lui.

Les minutes qui passaient semblaient durer des heures en me penchant sur ma propre personne je comprenais peu à peu que quelque chose clochait avec moi. Le vêtements que je portais, le corps en lui-même n'était pas le mien. Pourtant je savais qui j'étais, Jon, mais la voix à l'intérieur de ma tête essayait de me pousser, de m'expulser et ça il n'en était pas question tant que je ne saurais pas ce qui c'était passé.

Assis sur le lit, je fermais les yeux et je tentais de maitriser ma respiration pour reprendre le contrôle quand le médecin s'adressa à moi en m'appelant par un nom qui visiblement n'était pas le mien. Trop confus pour réagir je ne faisais qu'écouter ce qu'il disait. Mon autre moi allait s'en remettre car j'avais stoppé le contacte à temps. A priori je devrais vite me réveiller. Toutefois, il me suggérais de faire plus attention à la manière dont je m'habillais et le ton réprobateur qu'il utilisait semblait mettre ma voix intérieur en colère.

* Mais qu'est-ce qui ce passe dans cette maison!*
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Re: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   Ven 23 Nov - 16:45

J'étais toujours inconscient...

Citation :
L'odeur de l'huile de friture... quelle horreur! C'était une odeur qui m'évoquait la souffrance... mon "infirmité".

J'avais 17 ans. Je n'étais plus un gamin, mais pas encore un homme. Je voyais, dans les yeux de ma mère, de plus en plus de dégoût au fur et à mesure que le temps passait. Elle détestait ce que je devenais. Moi, l'enfant issus de sa chair, dont la naissance l'avait tellement fait souffrir...

Une nuit, alors que je dormais, je fus brutalement réveillé par une intense douleur au bas ventre accompagné d'une odeur d'huile bouillante. Ma mère à côté de moi, posa la casserole encore fumante et dit:
" Il fallait que je le fasse. Tu ne dois pas devenir comme Lui. "
"Lui" sous-entendait "ton père".
" Tu dois rester pure et chaste, sinon, tu iras en enfer. "
Puis elle me tendit une boite.
" Voilà le nécessaire pour te soigner. "
J'étais en état de choc. La douleur était si violente, si intense, et me paraissait si étendue aussi. Je m'étais réveillé en hurlant. Dans la chambre, tout avait tremblé. Le miroir et l'ampoule au plafond avait explosé. ça avait été la première manifestation de mon don de télékinésie. Cette douleur! C'était vraiment horrible, indescriptible.

L'état de choc plus ou moins passé, je tentais d'enlever mon caleçon, en vain. Je pris des ciseaux pour couper le tissus, très doucement, pour ne pas toucher ma peau. Débarrassé de ça, je pus voir l'ampleur de la brûlure dans le miroir de la salle de bain. De la taille jusque mi-cuisse, c'était dans un tel état. La peau avait cloqué, craqué, ou s'était décollée, en fonction des endroits. La brûlure n'était pas uniforme, mais c'était logique vu la façon dont elle avait été faite. J'avais eu du mal à marcher et à m'asseoir pendant assez longtemps. ça avait été un vrai cauchemar!

Mais qu'avait bien pu avoir fait mon père pour qu'elle agisse ainsi? Étais-je né suite à un viol? Je me le demandais toujours...

Personne ne savait ce que j'avais enduré. Personne ne savait quel genre de blessure j'avais. J'avais abordé le sujet avec Elly quand elle m'avait elle-même confié ses propres blessures du passé. La veille, j'avais réussi à en parler à Rachel, sans être vraiment explicite, ce n'était pas ce qui comptait... Ce qui comptait c'était qu'elle comprenne pourquoi j'avais réagit de la sorte quand on avait dansé ensemble... ce slow. Pourquoi ce que je ressentais pour elle était si difficile à vivre... être amis était plus simple, si je parvenais à laisser mes sentiments de côté... De toute façon, une relation avec une femme ne pouvait aboutir puisque je ne pouvais pas "satisfaire" celle que j'aimais... je ne pouvais pas "pêcher". La brûlure avait du endommagé mes nerfs. J'étais assez peu sensible à ce niveau là, alors voilà, je restais prude, chaste... Merci maman! Et puis, j'avais de telles cicatrices, que je n'avais même jamais osé me déshabiller devant qui que ce soit. Ma peau avait gardé un aspect plus ou moins boursoufflé. Enfin, c'était pas beau à voir.

Rachel savait que je ne pouvais "satisfaire" une femme, même si elle avait semblé surprise au fait que ça n'ait "jamais fonctionné avec aucune femme", elle n'avait pas fuit pour autant. Bon, on allait certainement restés de simples - mais bon - amis après cette révélation. Je ne pouvais pas me faire d'illusion à ce sujet... Aucune femme ne voudrait d'une relation amoureuse avec un homme impuissant de toute façon. ça me paraissait tellement logique. J'étais condamné à vivre seul, comme un moine...

Malgré tout, j'avais quand même certains besoins. Surtout un, en fait: la tendresse. J'avais un grand besoin de tendresse. Elly aussi. On pouvait dire qu'on était bien tombé à ce niveau là. Deux éclopés de la vie, qui pouvaient se réconforter - plus ou moins - mutuellement. Elle était vraiment devenue ma petite sœur. J'étais son grand frère.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   Sam 24 Nov - 21:52

Grey eut rapidement vent de ce qui se passait, et se fut d’un pas ferme mais contrôlé qu’elle se dirigea vers l’infirmière. Les choses en avaient été décidé ainsi : elle et Jonathan allaient se voir plus tôt que prévu. Avant d’arriver à l’infirmerie, la télépathe savait ce qu’elle devait savoir, et ce que le docteur Mactaggert ne tarderait pas à lui expliquer de vive voix. Il avait eu de la chance que le contact avec la peau de Malicia n’ait pas duré plus longtemps, sans quoi il y aurait laissé la vie. Pour elle qui lui avait dit qu’il serait en sécurité à l’Institut, ç’aurait été là une fin ironique.

Jonathan était étendu sur un lit, Rachel s’en approcha, ne jetant qu’un bref coup d’œil en direction d’Anna, qui ne put rien déchiffrer de son expression faciale. La mutante pencha la tête au dessus de l’homme. Il était si pâle ! Son cœur se serra de le voir dans cet état, même en sachant que le pouvoir de Malicia n’aurait aucune séquelle sur le mutant. Elle laissa échapper un soupire. Sa main bougea. Elle suspendit son geste dans les airs, avant de le compléter en déplaçant d’un mouvement quelques mèches de cheveux qui tombaient sur le front du patient. Suite à quoi Rachel redressa la tête, et une lueur proche de la colère s'alluma dans ses yeux. Elle se retourna et fit quelques pas vers cette mutante qu’elle connaissait depuis si longtemps. Et, excluant le ton un peu sec qu’elle utilisa, Rachel sut garder son calme.

« Je croyais que tu le contrôlais ? » Un reproche, prononcée d’une voix dure. Le pouvoir de Malicia pouvait tuer, il n’y avait pas le droit à la plaisanterie. Et ce n’était pas n’importe qui étendue dans ce lit. « Je t’ai demandé jusqu’à quel point c’était le cas… Je crois qu’on a trouvé notre point de rupture. » C’était dit par colère, et non par nécessité, le pouvoir de la femme était de ceux qu’il fallait sans cesse endiguer, semblable en se sens à la télépathie.

__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Marie Raven
~ Mutant lv4 ~
~ Mutant lv4   ~
avatar

MessageSujet: Re: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   Dim 25 Nov - 21:18

[HJ: comment vous êtes tous!!! C'est tout de suite ma faute mdr! Excellent! ;-) ]

Mais que se passe-t-il à la fin? Pourquoi les gens sont-ils aussi furieux contre moi? Je n'ai fais qu'aider Anna. Tiens en parlant d'Anna, où est-elle? Je me souviens du couloir, du moment où je l'ai croisée et s'effondrer puis mon réveille.
En me remémorant la scène dans son ensemble, je réalisais que les points de vue n'allaient pas. C'était comme si j'avais bougé entre le moment ou je touchais Anna et celui ou je me repoussais. Et puis 'où venaient les gants blanc que je portais, et le t-shirt blanc à manches longues...


*Non... Ca ne peut pas être ça!*

Tout à coup je posais mon regard sur mon buste et j'y découvrais qu'il y avait des éléments de mon anatomie qui avaient changé j'étais donc dans le corps d'une femme. Brusquement des flashs de la pire nuit de ma vie me revirent en mémoire. Une douleur intense au niveau du bas ventre. Des hurlements, des tremblements, une leçon de vie donnée par une femme folle. Comment avait-elle pu faire cela à son fils, quels étaient ses raisons et ses motivations et pourquoi cela devait-il être de l'huile bouillante? Pour la douleur? Les traces? Les séquelles physiques irréversibles?
Ma propre mère m'avait volontairement mutilé pour que je respecte la parole de Dieu contre mon grés et en un geste elle me gâcha la vie.


* Tout n'est peut-être pas définitif Jon. *

Cette voix dans ma tête me fit ré-ouvrir les yeux en sursautant. Je la connaissais, c'était celle d'Anna. Mais comment pouvait-elle me parler sans que je l'entende. Était-elle comme cette femme formidable qu'est Rachel, une télépathe? Quoiqu'il en soit cela ne me permettais pas de savoir comment je m'étais retrouvé dans le corps d'Anna et pourquoi j'avais cette sensation d'oppression grandissante.

A-peine avais-je pensé à celle qui faisait chavirer mon cœur qu'elle entra dans la pièce. Rachel semblait tendue et elle se dirigea immédiatement sur le lit où mon corps reposais. La voir aussi attentionné envers moi me rassurais. Mais au moment où je voulais lui demander de l'aide aucun son ne sorti de ma bouche comme si une force m'en empêchais.
C'est alors qu'elle s'approcha de moi et je découvrais une autre facette de sa personnalité. Je n'avais encore jamais vu Rachel en colère et je n'aimais pas cela. Elle me demandais si je le contrôlais et jusqu'à quel point. Il me semblais lui avoir expliqué que j'avais des problèmes avec ma télékinésie et pourquoi parlait-elle de point de rupture. Nous ne sortions pas ensembles, nous ne pouvions donc pas rompre. Je n'y comprenais rien et je commençais à paniquer.


Rachel... Dis-je d'une voix mal assurée à cause du flots de questions et d'émotions qui me submergeai. S'entendre parler avec une voix qui n'est pas la sienne est très perturbant. Je regrette, je ne sais pas ce qui c'est passé. Je vous ai expliqué mon problème avec mon pouvoir, il me semblais que vous aviez compris. J'ai voulu aider et je ne suis pas moi-même...

* Elle est si belle, sa compagnie est si agréable...*
* Sors de ma tête!*
* Pourquoi ne puis-je pas vivre une vie d'homme normale!*
* Je ne veux pas connaitre ta vie, je veux ma vie, aidez-moi!*

Ces voix qui se bousculaient en moi, je ne le les contrôlaient pas. Désespéré, je posais les mains sur mes oreilles croyant que cela les feraient taire. Silence! Les objets autours de moi commençaient à trembler sans que je ne m'en rende compte.

Ce n'est pas ma faute! Dis-je à la douce Rachel avec force contre ma volonté.

*Je devient fou!*
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Re: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   Lun 26 Nov - 9:48

[HJ à Malicia: il faut bien que ce soit la faute de quelqu'un, mdr!]

Le contact ayant été assez long, et afin de mieux surveiller mon état, le docteur m'avait branché à des appareils médicaux permettant de surveiller mon rythme cardiaque et mon activité cérébral. D'après ces premières observations, j'étais au bord du coma, mais cet état ne devrait pas durer.

Rachel eu un geste d'une grande tendresse. Du moins, si j'avais été conscient, ce fut comme cela que je l'aurais interprété. Quelques secondes plus tard, elle avait parlé sèchement à Malicia. La pauvre n'y était pour rien, en plus! Faire un malaise pouvait arriver à n'importe qui, après tout. Elle n'avait pas non plus choisi la nature de sa mutation... Le docteur remarqua une légère réaction au niveau de mon activité cérébrale lorsque Rachel parla. Elle en fit donc part à la jeune télépathe.

La voix de Rachel semblait me faire de l'effet durant ces instants d'inconscience.

La voix de Rachel... Elle avait insisté pour danser avec moi... un slow... Elle m'avait dit qu'elle savait que j'avais des sentiments pour elle. Je m'étais retrouvé si gêné. J'avais l'impression de perdre le contrôle. J'avais donc fui les lieux afin d'éviter de blesser qui que ce soit. Parce que je ne voulais pas que ça recommence...


Citation :
C'était une fête sur le thème de l'eau, et donc autour de la piscine du lycée. Je la croyais différente des autres. Elle aimait lire. D'ailleurs, c'était en se voyant à la bibliothèque qu'elle m'avait demandé d'être son cavalier. Je n'étais pas intéressé par ce genre de fêtes, surtout que je n'avais pas d'amis. Tout le monde se moquait plus ou moins de moi. J'avais donc vraiment hésité, et j'avais fini par accepter quand elle me l'avait redemandé le lendemain. Elle avait insisté...

La fête se passait plutôt bien. Puis, vint un slow. Elle insista pour que je danse avec elle. J'étais gêné, mais je voulais lui faire plaisir. Alors que l'on dansait, elle vint déposer un baiser sur mes lèvres. Je lui dis alors que je n'avais pas l'habitude qu'on m'accorde ce genre d'attention, que je ne savais pas vraiment comment m'y prendre. Elle me fit un grand sourire, regarda autour d'elle et me sourit toujours. Je regardais autour de nous à mon tour, et crus voir que les autres nous regardaient et riaient. D'ailleurs, j'avais pris le sourire de ma cavalière pour un début de moquerie. Erreur d'interprétation que j'avais eu sur le moment. Ayant un fort sentiment de gêne et même de trahison, je lâchais ma partenaire et commençais à reculer. La piscine étant derrière moi, je me retrouvais rapidement à l'eau. Mon hydrophobie s'ajoutant à ma gêne, tout commença à voler en tous sens autour du bassin. Paniqués, la plupart des adolescents sortirent en courant. Dans la précipitation, il y eu même quelques blessés. Tant bien que mal, je réussis à sortir du bassin, et rentrais donc chez moi.

De retour chez moi, je pris une douche et mis des vêtements secs. Puis, j'expliquais ce qui s'était passé à ma mère. Elle n'avait pas voulu que j'y aille, et elle avait eu raison finalement... Elle s'emporta, et voulu me donner à nouveau un "bain purificateur", comme elle l'avait souvent fait par le passé. Elle me tira vers la salle de bain. Je ne voulais pas qu'elle recommence ce rituel. C'était à cause de ça que je souffrais d'hydrophobie. C'est alors que je perdis à nouveau le contrôle de la télékinésie. Tout se mit à trembler. Ma mère prit peur de moi. Elle recula brusquement et vint se coller au disjoncteur. Comme tout tremblait dans la maison, le disjoncteur était devenu dangereux. Elle s'électrocuta. J'étais paniqué. Ma télékinésie s'emballa comme jamais. Les plafond et les murs se mirent à se fissurer, puis des morceaux commencèrent à tomber. La maison s'écroulaient... J'attrapais ma mère et la tirais jusqu'à l'extérieur de la maison. Des voisins appelèrent les secours qui ne tardèrent pas à arriver. Je tentais de réanimer ma mère, grâce aux méthodes que j'avais pu voir dans des livres. Mais ce n'était pas suffisant. Je ne réussis pas à la ranimer. Lorsque les secours arrivèrent, ils prirent la relève, mais il était trop tard. Je ne pus rien dire d'autre que: " C'est ma faute. "

J'avais donc été emmené dans un foyer de jeunes pour la nuit. Mais ne souhaitant pas amener mes problèmes ni le danger que représentait la non-maîtrise de ma télékinésie, je pris la fuite dès que j'en eus l'occasion. J'avais 17 ans.

Encore ce jour, j'étais persuadé que j'avais tué ma mère, ma propre mère... involontairement, mais quand même. Je portais vraiment de lourds fardeaux sur mes épaules...

Quelques jours plus tôt, j'avais expliqué à Rachel que j'étais parti de chez moi à 17 ans, et avais expliqué comment j'avais survécu par la suite. Elle ignorait encore dans quelles conditions j'avais quitté ma ville natale du Maine. Maintenant Malicia le savait. Si elle venait a en parlé à la jeune télépathe, alors cette dernière pourrait rassembler les pièces du puzzle...
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   Mar 27 Nov - 3:54

Rachel vit une émotion proche de la paniquer prendre d’assaut Anna. Et la réponse que cette dernière lui donna fut tout autre que celle dont elle se serait attendue. Répondre à ses commentaires par la colère aurait été une réponse adéquate, venant de Malicia, pas cette hésitation, son nom prononcé d’une voix mal assurée. << Je vous ai expliqué mon problème avec mon pouvoir, il me semblais que vous aviez compris >> Depuis quand ce vouvoyaient-elles ? « Mais voilà longtemps que j’ai compris les limites de ton pouvoir. Tu m’avais cependant assuré le contrôler. …Alors, l’alcool ? ou la fatigue ? » Une question pour savoir ce qui s’était passé pour que son contrôle fluctue - en sachant quelle soirée il y avait eu la veille. En réalité, ce que Malicia lui avait répondu n’avait pas réellement de sens…

Les paroles de la femme docteur éloignèrent les points d’interrogation flottant au dessus de la tête de l’ancienne Phoenix. Ainsi sa propre voix faisait réagir Jonathan ? S’en était… déroutant ! Surprise, Rachel remercia vaguement pour cette information, tourna un instant la tête vers l’homme avant de revenir à la source du problème.

Et les choses se précisèrent. Rachel plissa légèrement des yeux, la lumière se faisant jour en elle, son pouvoir ne lui laissant aucun doute. Elle leva de grands yeux sur la femme. Anna l’avait absorbé...! L’esprit de l’homme était en elle. Son esprit, sa personnalité, ses pouvoirs ; tout, son essence, ses pensées, son passé. Anna avait eut accès à tout ce qu’il était, en un seul touché presque mortel. Alors qu’elle-même n’avait fait qu’effleurer son âme. C'était un résultat prévisible, mais pas pour autant plaisant. Alors, la télépathe s’adressa calmement à celui qui avait investit l’esprit de la mutante « Jonathan. J’ai besoin que vous vous calmiez, d’accord ? » Ce qui était étonnant, c’était que Malicia n’arrivait pas à contrôler le psychique de Jonathan. « Vous n’êtes pas vous-même, c’est le pouvoir d’Anna qui… qui cause ça. Ce serait un peu trop compliquer à vous expliquez, mais tout va s'arranger. »

__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Marie Raven
~ Mutant lv4 ~
~ Mutant lv4   ~
avatar

MessageSujet: Re: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   Lun 10 Déc - 22:05

[lol en tout cas j'aime bien ces situations, c'est amusant à jouer et intéressant, ça donne envie de voir la suite.]

L'entremêlement de voix dans mon esprit était difficile à contrôler et à calmer je n'avais aucune prise sur ce qui se passait et j'avais l'impression que je devenais fou ou folle. La table sur laquelle j'étais assis tremblait légèrement à cause des vagues de télékinésie qui s'échappaient de moi. Ce flot incontrôlable me rappela les tristes moments où je découvrais avec horreur ma condition de mutant.
Je sentais qu'une onde télékinésique plus puissante que les autres montait en moi et allait s'échapper sans que je puisse l'empêcher mais Rachel me parla. Mon regard et mon attention se fixèrent sur elle et je sentais que la tension baissait lorsqu'elle me parlais. Je fermais les yeux l'espace d'un instant pour me concentrer sur moi-même mais au lieu de cela un nouveau flash back de mon passé s'imposa à moi.

Je me voyais danser avec une jeune femme à une fête où il y avait une piscine Tous semblait normal mais les choses tournèrent mal pour Jon qui avait été trahis et humilié. En voyant ses réactions je sentais que cela se produisais souvent et je me sentais triste pour lui.
Une larme coula le long de ma joue pendant que je regardais le jeune homme allongé sur le lit voisin. Pendant un moment je cru que j'étais de nouveau maitre de mon esprit mais un autre flash du passé de Jon s'imposa à moi en me renvoyant dans un moment dure et décisif de son parcours.
Je ne voulais pas savoir ce qu'il avait vécu du moins pas de cette manière car j'avais l'impression d'être une espionne dans son esprit. Il fallait que je stoppe cela au plus vite. Il fallait que Jon lâche prise et s'efface pour me libérer.


*Jon s'il te plais sors de ma tête. Tu es un doublon, tu es vivant sur le lit d'à côté. Endors-toi et je discuterais avec ton autre toi. Je lui dirais ce tu m'a montré pour qu'il n'y ait pas de malentendu.*

Rachel avait une influence positive et cela avait une effet apaisant. Les objets autour de moi avaient cessés de trembler mais je vivais toujours quelque chose de déplaisant. Anna et moi étions coincés dans le même esprit et cette jeune femme que je ne connaissais à peine voulait que je m'efface car je ne suis en quelque sorte un doublon du mon vraie moi. Mais m'effacer serait l'équivalent de mourir. Et je ne pouvais pas faire ça car se serait abandonner Ely et Rachel.

Votre présence m'apaise. Mais je ne sais pas si je resterais calme longtemps car elle me demande de m'effacer et je ne peux pas le faire. Je ne peux pas abandonner Ely ni vous.

A peine avais-je terminé ma phrase qu'Anna se manifesta de manière brutale sans doute en réaction à ce que je venais de dire à Rachel. La colère qu'elle ressentait me propulsa dans une nouvelle scène de mon passé. Une histoire que je ne voulais pas revoir, un évènement tragique qui avait marqué ma vie à jamais.
Jon semblait être chez lui, il semblait sortir de la douche et sa mère arriva. La cohabitation entre eux deux était tendu et j'avais l'impression qu'il avait peur d'elle. Lorsque la femme voulu le pousser près de la baignoire Jon eut tellement peur du traitement qu'elle voulait lui infliger qu'il se défendit comme il le put. C'était donc de cette manière que son don se manifestais: la peur et l'autodéfense.
Le jeune homme se rendait coupable de ce qui s'était passé par la suite. Mais il se trompait lorsqu'il pensait et affirmait que la mort de sa mère était de sa faute.


Une larme coula à nouveau le long de ma joue. Je vivais les moment dure de sa vie sans que je le veuille et j'avais l'impression de le violer. Lui, un homme si gentil qui n'avait jamais rien fais de mal aux autres.

*Jon ce n'est pas de ta faute. Je peux t'aider, laisse moi parler à ton vraie toi. Fais moi confiance. Ce n'est pas ta mort que je veux.*

*Et tu veux quoi?*

*Vivre... Mais tant que tu t'accroches ce n'est pas possible. Si tu restes, tu me condamnes à la folie. J'ai vu qui tu étais au fond de toi. Je connais tes peurs et je sais que tu as des craintes sur toi et ta vie et je peux t'aider à les surmonter. Mais ça... Je ne pourrais le faire qu'en parlant à ton toi original qui dors sur le lit d'à côté.*

Les secondes passèrent et rien. Pas de voix, pas d'images, pas de conflit. Il n'y avait que moi dans ma tête. Je regardais Rachel puis Jon, puis de nouveau Rachel et rien. Pas de sentiments qui ne m'appartenaient pas. Sans rien dire Jon s'était effacé de lui-même.
Jamais je n'avais vécu cela auparavant et j'avais réussi à m'en sortir. Hélas, j'avais vu la réaction de Rachel, sa colère et le dégout que les autres résidents avaient eut à mon égard.


*Cela va être difficile à vivre...*


Rachel...
C'est Anna.
Je vais bien.


Pourquoi est-ce que je lui disais cela? Car c'était faux. Ca n'allais pas, j'avais honte de ce qui s'était passé et je me sentais de nouveau fatiguée. Ma tête se remis à tourner et sachant ce qui allait se produire je me penchais en arrière pour ne pas tomber du lit en avant.

[HJ: j'ai une petite idée marrante sur ce que mon personnage pourrait avoir comme problème de santé, donc celui ou celle qui fera agir un médecin m'envoie un Mp pour garder une surprise aux autres.]
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Re: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   Ven 14 Déc - 14:58

[HJ: finalement, je poste quand même... j'ai quand même quelque chose à rp, mdr!]

Elly avait certainement été prévenue de ce qui se passait, ou du moins, c'était en cours. En fait, Elly, ainsi que quelques autres jeunes de l'institut, était en voyage scolaire aujourd'hui. Ils devaient aller voir des musées, l'un d'art, l'autre d'histoire naturel, à Manhattan. Il y avait même un pique-nique d'organisé, tant qu'il faisait encore relativement beau à l'extérieur. Du coup, elle ne viendrait pas à l'infirmerie avant le retour du groupe qui n'était pas prévu avant 18h.

Rachel parlait avec "Malicia version Jon" et comprit que ce n'était pas la personnalité de son amie qui avait le dessus. Elle parla alors à Malicia comme elle m'aurait parlé. Inconsciemment, j'entendais donc la voix de Rachel qui s'adressait à moi... sans que ce soit à moi qu'elle s'adresse réellement. Malgré tout, le fait d'entendre sa voix prononcer mon prénom produisait une nouvelle réaction, plus forte que la première. Le docteur ne manqua pas de le signaler. Il était clair que c'était bien sa voix qui me faisait réagir... et qui pouvait peut-être bien même m'aider à me réveiller...

Le médecin constata même que ma main bougea brièvement. C'était une petite secousse, comme un réflex provoqué par un contact électrique. J'étais en train de lutter... je me battais... pour revenir. J'étais encore très pâle, mais mon état était stable.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   Sam 15 Déc - 21:20

« Votre présence m'apaise. Mais je ne sais pas si je resterais calme longtemps car elle me demande de m'effacer et je ne peux pas le faire. » Il n’y avait pourtant pas d’autre choix. Et on ne lui laissait pas le choix. Jonathan, sa reproduction, ne pouvait pas rester ainsi dans l’esprit de Malicia, autrement se serait le chaos dans cette tête. « Je ne peux pas abandonner Elly ni vous. » C’était inattendu ! Rachel se rendit compte qu’elle avait peut-être prit une part importante dans sa vie, et ce trop rapidement. Sa pensée n’alla pas plus loin, mais l’inverse était également possible. « Vous pouvez lui faire confiance. Vous pouvez me faire confiance. Faites ce qu’elle vous dit. »

Alors qu’Anna débattait avec Jonathan, Rachel eut un retour des nouvelles concernant le vrai Jonathan. Maintenant, le médecin était formel, le fait de parler faisait réagir l’homme étendu sur le lit, cela pouvait même l’aider à se réveiller. Confuse et surprise à nouveau, la télépathe s’exclama : « Enfin, ma voix n’est pas un médicament miracle ! » Pour Jonathan, il semblait que oui ! Mais Rachel préférait ne pas s’étendre sur ce que cela signifiait. Son attention fut rapidement détourné par ce qui se passait devant elle.

Ce qu'avait dit plus tôt l’ancienne Phoenix s’ajouta aux mots prononcés par Anna. Et ses paroles semblèrent avoir leur effet, car celle qui s’adressa à elle fut de nouveau Malicia. Il n’y avait plus de trace de Jonathan en elle. « Rachel... C'est Anna. Je vais bien. » De nouveau, Rachel pouvait laisser exprimer sa colère qui, d’entre tous les sentiments, était certainement le plus facile à exprimer. Elle ne le fit pas, mais sa voix perdit de la douceur avec laquelle elle s’était adressée à l’homme. C’est sans concession qu’elle répondit à Anna, car celle-ci lui devait toujours une explication : « Bien ? Tu trouves que ça va bien ? Ce n'est pas le mot j’aurais choisit. »

En réalité, Anna n’allait pas bien. Elle semblait sur le point de s’évanouir. Une pointe d’inquiétude enveloppa Rachel. Sans la toucher, avec l’aide de ses pouvoirs, la mutante força doucement Anna à s’étendre sur le lit. Elle n’eut pas besoin de l'appeler, Moira était déjà à ses côtés, gants en mains.

__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Marie Raven
~ Mutant lv4 ~
~ Mutant lv4   ~
avatar

MessageSujet: Re: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   Dim 16 Déc - 18:26

Moïra McTaggert s'était éloignée de Jon dont l'était était stable pour voir ce qu'il n'allait pas avec Anna. Pour des raisons d'hygienne, Moira enfila une paire de gants pour commencer à occulter sa patiente inanimée. Elle regarda un court instant Rachel qui était visiblement énervée ce qui l'étonnais un peu. Anna n'étant pas en danger mais simplement dans les vapes, elle s'attarda sur Rachel.

Moïra: Melle Summers, nous ne savons pas ce qui c'est passé mais étant donné vos réactions vous avez visiblement des informations que je n'ai pas. Si elles me sont utiles n'hésitez pas à les partager. Mais si ce n'est pas le cas je pense que votre présence serait plus profitable à Monsieur McGregor.
Votre voix lui est sans doute familière et je note des réactions positive sur son encéphalogramme lorsque vous parlez.
Peut être qu'en lui parlant il pourrait se réveiller plus vite et nous raconter ce qui c'est passé.

Sur ces quelques paroles dites sur un ton neutre, Moïra se pencha sur la cas d'Anna. La mutante répondait aux stimuli elle ne tarderait donc pas à se réveiller mais il fallait trouver la raison de cette perte de conscience. Elle commença donc à faire les examens standards et termina par une prise de sang dont elle lança l'analyse grâce à l'une des innombrables inventions du Fauve. Le résultat étonna Moïra mais il expliquait les pertes de connaissances

-------

J'ouvrais de nouveau les yeux avec le sentiment d'avoir loupé quelque chose. Tout ce que je me rappelais c'étais la phrase de Rachel et le ton qu'elle avait employé avec moi. La connaissant je sentais que quelque chose n'allait pas et qu'elle était en colère à cause de ce qui était arrivé. Doucement je me relevais tout en ayant quelques tournis. Pour ne pas tomber je me retenais sur le bord.

*Mais qu'est-ce que j'ai en ce moment...*

En regardant l'homme qui était allongé sur l'autre lit, je repensais à ce qui s'était produit. Au geste qu'il avait eut pensant pouvoir m'aider. S'il avait su la nature de mon pouvoir il ne m'aurais peut être pas touché et se porterait bien à l'heure qu'il est. Comme je ne me sentais pas bien ce matin j'avais pris des précautions en mettant mes antiques gants et vêtement couvrant et il avait fallut qu'il touche ma nuque. Ce n'était vraiment pas de chance.
Là je sentais la nouvelle se propager dans l'école et les gamins et les autres résident ne tarderaient pas à me rappeler mon passé et les malheurs que j'avais déjà provoqué. Ce retour n'était peut être pas une bonne idée finalement...
Moïra semblait occupée et Rachel méritait des explications pour stopper au plus tôt les fausses rumeurs. Au moment où j'allais prononcer son prénom les souvenirs de Jon la concernant me virent en tête. Il était amoureux d'elle mais il ne semblait pas capable de lui dire. Et vu la réaction de la rouquine c'était réciproque.

*Et merde... Me voila au milieu d'une relation amoureuse pas assumée... Il va falloir que je me dégage de ça rapidement...*

Entre-temps Moïra s'était approchée de moi avec l'aire visiblement ennuyée. Elle tenait dans ces mains une feuille de papier imprimé qui semblait contenir des résultats d'analyse. Elle me tendis le document.

Moïra: Anna, est-ce que vous comprenez la signification de vos résultats d'analyse?

N'étant pas une idiote inculte je lu le document et lorsque j'arrivais à la ligne du taux de Bêta HCG j'eus comme un choc.

Non...
C'est pas possible...
Nous avions fait attention pourtant...

[hé hé hé à vos claviers!]
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   Lun 17 Déc - 18:03

Surprise malgré tout de se faire rembarrer par Moïra, Rachel obtempéra. Elle se retourna et s’approcha du lit où reposait Jonathan. Un soupir. Qu’était-elle censé dire ? Après quelques hésitations, elle lui fit simplement la conversation. « Il paraît que ma voix vous est familière. Le contraire eut été vexant ! J’aurais voulu avertir Elly de… votre état, mais elle n’est pas là. » Courte pause où Rachel porta son regard ailleurs. Le médecin s’activait sur le cas Malicia, tentant de savoir ce qui clochait chez elle. « Vous ne pouviez pas réellement savoir pour le toucher d’Anna. » Malgré la colère qu’elle avait éprouvé et ne pouvait totalement chassée d’elle, Rachel espérait que Malicia se porterait bien. « Jonathan… Je vous ai dit que vous seriez en sécurité à l’Institut, on a bien faillit me faire mentir. » Rachel s’installa sur un banc tout près. Elle continua de lui dire diverses choses sans grand intérêt, s’arrêta quand elle ne su plus quoi dire et attendit de voir une réaction.

Une réaction, il y en eut une. Rachel tourna la tête en direction de Malicia qui venait de se réveiller. Peut-être allaient-elles même pouvoir terminer cette conversation. Les pensées de la femme la contrarièrent sans qu’elle ne sache exactement pourquoi. Elle garda cela pour elle, mais fut intriguée par la scène qui se jouait entre Moïra, Anna, une feuille de papier et des bêtas HCG. « Que se passe t-il ? » Pas de colère cette fois quand elle s’adressa à la x-woman pour comprendre de quoi il retournait. Rachel préférait l’entendre de sa bouche, plutôt que d’aller chercher l’information en elle.


__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Re: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   Mar 18 Déc - 16:15

Rachel parla alors, mais sans dire de choses qui me faisaient particulièrement réagir. Puis, elle vint à dire mon prénom. Ce fut le moment où mes yeux bougèrent sous mes paupières closes, comme ça se produit normalement pendant le sommeil paradoxal. J'étais en train de remonter la pente, doucement, très doucement. Il allait donc falloir faire un peu plus que ça pour que je me réveille vraiment.

Rachel avait peut-être remarqué cette réaction, mais elle était également préoccupée par Anna. Lorsqu'elle me quitta des yeux pour voir où en était son amie, j'eus une secousse de la main... un reflex cérébral certainement.

D'apparence, je dormais. C'était presque ça en fait, sauf que j'étais comme prisonnier d'un rêve. J'entendais vaguement des voix, dont celle de Rachel. Cela m'aidait. Intérieurement, je cherchais la façon de me réveiller... J'étais comme perdu et je cherchais le chemin de la maison... et Rachel pouvait certainement m'aider à le trouver...


Anna venait de revenir à elle. Le docteur lui avait alors montré les résultats de ses analyses de sang. Son taux de bêtas HCG faisait apparemment de la grimpette... la famille des x-men allait donc peut-être s'agrandir... Cela prouvait indirectement qu'elle maîtrisait donc ses capacités... où alors, le père n'avait pas survécu (petite boutade)! Qu'allait donc faire la jeune mutante? Qu'en était-il du père de l'enfant? Comment Anna allait-elle gérer cette nouvelle? Qu'allait-elle dire à son entourage?
Revenir en haut Aller en bas
Anna Marie Raven
~ Mutant lv4 ~
~ Mutant lv4   ~
avatar

MessageSujet: Re: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   Jeu 3 Jan - 18:58

Du temps, c'est ce dont j'avais besoin pour avaler la nouvelle et commencer à réfléchir à ce que j'allais bien pouvoir dire et faire à se sujet. Cet endroit n'était pas le lieu idéal pour que je fasse le point sur ma situation surtout en présence de Rachel qui semblait avoir des problèmes avec ce qui s'était passé avec Jon. L'envie de partir d'ici commençait à se faire sentir.
Mon "problème" n'était pas grave, Moïra me donna une boite de compléments alimentaires et des vitamines avant de retourne à ses occupations. Puis Rachel s'en mêla en me demandant ce qui se passait. C'était pourtant évident, et ça m'étonnais qu'une fille aussi intelligente qu'elle ne comprenne pas. A moins que ce soit pour être sympathique, sauf que je n'y croyais pas trop.

Ah maintenant tu t'inquiètes pour moi...
Tu changes vite d'attitude avec le gens quand ça t'arrange.
Je te croyais plus intelligente que la plus part des personnes vivant ici et tu as agis comme eux. L'incident avec Jon étai forcément de ma faute.


Ce n'était pas de la colère, mais de la frustration, et j'en avais assez de prendre sur moi. Je me souvenais de tout ce qui s'était dit quand la psyché de Jon me contrôlais. Du regard accusateur des gens que je croisais quand nous allions à l'infirmerie jusqu'aux paroles dure de Rachel. J'avais pourtant pris mes précautions ce matin mais ce n'était visiblement pas suffisant pour les résidents de l'Institut.

Alors comme ça tu veux savoir ce qui se passe?
Okay...
Je vais commencer par le début de cette matinée si tu es d'accord.

Je regardais Rachel droit dans les yeux, déçu par l'une des rares personnes que je pensais être en mesure de me comprendre. Avant d'aller plus loin je réajustais mes gants et mon t-shirt même si je savais parfaitement que le gens autour de moi ne risquaient rien en me touchant. Mais la psychose de la voleuse de pouvoirs était certainement entrain de renaître de ses cendre. Autant ne pas mettre d'huile sur le feu.

Tu vois, j'ai toujours fais attention aux gens, c'est pour ça que ce matin quand je me suis sentie patraque, j'ai enfilé des vêtements adéquates. Mes habituels gants et t-shirt long.
J'y suis pour rien si Jon à touché mon cou en voulant m'aider et je regrette sincèrement ce qui c'est passé.
Toutefois, ça m'a fais réaliser une chose très importante: j'ai beau faire des efforts pour ne pas faire de mal aux autres et racheter les erreurs que j'ai fais étant ado mais pour tous le monde je serais toujours un danger ambulant alors que ce n'est pas le cas.


Me sentant mieux après avoir manger une barre chocolaté et avalé les médicaments de Moïra je descendais de mon lit. Bien que je n'avais pas fini de parler à Rachel, je commençais à rassembler mes affaires.

Maintenant que tu sais ce qui c'est passé avec Jon, je vais répondre à ta question.
Le test que Moïra à fait indique que je suis enceinte.
Voila.
Tu es contente?
Bon je te laisse il faut que je retrouve Remy.


Voila, je lui avais tout dis. Avec Rachel nous avions toujours jouées la carte de la franchise. Je comprenais pourquoi elle s'était montrée dure mais c'était blessant. Le silence s'était établi entre nous deux et je ne bougeais pas pour lui laisser une chance de parler et surtout de me donner une raison valable de rester ici.
Finalement, revenir chez les X-Men n'était peut être pas une si bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   Jeu 3 Jan - 20:21

Rachel serra les dents pour ravaler son envie de mordre à son tour. Ça l’arrangeait bien de s’inquiéter, maintenant que Malicia allait mieux. Une pointe de culpabilité s’était glissée en elle, lorsqu’elle avait réalisé l’état de la mutante. Mais Marie avait raison : une fois certaine qu’elle allait bien, Rachel aurait reprit son rôle d’inquisitrice.

Bras croisés, Marvel Girl soutint le regard de la femme. Cette femme qui n’était arrivé que depuis peu à l’Institut. Et voilà comment elle la traitait. Mais le temps n’avait pas beaucoup d’importance ; deux jours, deux semaines, deux mois, deux années, qu’importe, Rachel aurait réagit de la même manière, sans réalisé que la franche expression de sa désapprobation était blessante. Sans réalisé qu’elle s’était faite juge, juré et qu’elle aurait pu facilement prendre l’habit du bourreau s’il était arrivé malheur à Jonathan.


" Je vais commencer par le début de cette matinée si tu es d'accord."

« Vas-y, je n’attends que ça. »

La pointe de culpabilité revint pour cette fois se ficher au abord de son cœur, lorsque Malicia lui expliqua ce qui était arrivé. Maintenant à qui devait-elle en vouloir ? Au départ, c’était de la peur qu’elle avait ressentit, et ce sentiment s’était facilement transformé en colère. Jonathan était sauf, mais une part de la colère refusait de partir aussi facilement, de se laisser dominer alors qu’elle avait encore tant à dire ; elle était alimentée par la frustration que projetait Malicia.

Rachel décroisa les bras et se releva pour faire face à la jeune femme qui ramassait déjà ses effets. Elle savait que l’incident n’était pas de sa faute. Et la révélation de son état la troubla quelque peu. Elle tenta de contrôler le ton de sa voix de son irritation.


« Je ne te demandais pas la lune, juste une explication. Ce n’était pas si compliqué. » Une explication que Rachel pensait alors qu’elle lui devait. « Contente, n’est-ce pas toi qui devrait l’être ? » Une question superflue mais essentielle, Malicia avait reçu un véritable choc en apprenant qu’elle était enceinte.

L’ancienne Phoenix secoua la tête pour éloigner ses sentiments. Si la peur s’était éloignée et que les explications avaient été données, alors la colère aussi devait partir, elle n’avait plus sa place ici. « J’ai toujours aimé ta franchise. La mienne était blessante. » Des excuses sans en être réellement, alors qu'elle réalisait qu'elle avait fait une erreur.

__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Marie Raven
~ Mutant lv4 ~
~ Mutant lv4   ~
avatar

MessageSujet: Re: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   Dim 13 Jan - 18:26

Rachel avait une façon de se tenir qui était loin d'être amicale. J'avais l'impression qu'elle gardait comme une distance entre elle et moi. Lorsque je lui proposais de lui expliquer ce qui s'était passé elle me sembla comme impatiente de connaitre les faits. Bizarrement, je n'avais pas l'impression de parler à une amie inquiète mais plutôt de me justifier face à un jury pour tenter d'échapper à une condamnation à mort qui avait été prononcée avant mon arrivée.
Lorsque j’eus terminé de lui raconter mon histoire sa réponse et son comportement changea légèrement ce qui m'étonnais de nouveau.


Ce n'étais pas si compliqué... Répétais-je pour moi pour comprendre le sens de la phrase de Rachel. Dans un soupir, je regardais la jeune femme en face de moi comprenant avec tristesse ce que je devais représenter pour les gens vivant ici: une menace, une sorte de bombe ambulante. Cet endroit que je considérais comme ma maison avait changé depuis la mort de Xavier et je n'y avait peut être plus ma place.

Rien n'est compliqué quand on ne juge pas les gens à l'avance sur les apparences. Tu ne m'as même pas laissée le bénéfice du doute et c'est dommage.
Je pensais qu'en revenant ici les gens seraient content de me revoir, de savoir que ça s'arrangeait pour moi avec mon pouvoir. Mais au lieu de ça je me suis heurté à la méfiance et à la peur et je le comprend.


Mes affaires rassemblées je fis un pas qui m'éloignait du lit, de Rachel, de ma victime et sans doute de cet endroit dans lequel j'avais grandi et appris quelles valeurs je respecterais. J'étais partie pendant plus d'un an pour me découvrir et ce qui s'était produit ce matin me faisait réalisé que mon retour n'était peut être pas une bonne idée et que je devrais sans doute partir d'ici définitivement.

Concernant ma situation liée à mon état inattendu, se sera une bonne nouvelle en fonction de la réaction de Rémy. Mais de toute façon ce n'est pas tes affaires.

Les derniers mots que Rachel prononça sur ma franchise et ses paroles blessantes était une forme d’excuses. C'était comme ça qu'elle fonctionnait. En temps normal je les aurais acceptée et je n'aurais plus jamais parlé de cette histoire. Mais elle avait dépassée les bornes, j'avais sentie que pour elle j'étais pratiquement une meurtrière à cause de mon attitude irresponsable.
Toute ma vie je m'étais excusée d'exister et d'être détentrice d'un pouvoir à tendance mortel. Aujourd'hui je ne baisserais pas les yeux, cette époque était révolue.


Rachel, Je ne suis peut être pas télépathe, mais comme la plus part des gens, je sens quand on m'est hostile et c'est ce qui c'est passé toute la matinée. Je pensais aider mes amis en revenant ici. Au lieu de retrouvailles positives, la plus part d'entre-vous avez été méfiant par rapport à mon contrôle du touché c'est pour ça que je ne vous ai pas parlé des autres aspects de mes capacités que j'ai découvert.
Je vais retourner dans ma chambre et faire le point sur la situation. Il se peut que je parte définitivement, et que je quitte les X-Men pour me battre pour la cause mutante à ma manière.


Sur ces quelques mots que j'avais voulu dure, je quittais la pièce sans me retourner.

[HJ: pour moi se RP est fini, par contre mon perso va faire un point sur sa situation dans sa chambre, vous pouvez allez la voir.]

Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   Mer 23 Jan - 20:30

Devenue muette, la gorge soudain nouée par les paroles de la mutante, Rachel ne trouva aucun mot pour la retenir. Elle s’assit, prit sa tête entre ses mains et se morigéna intérieurement. Qu’avait-elle fait ? Qu’elle vilaine mouche l’avait piqué pour qu’elle s’en prenne ainsi à Anna ? Elle releva alors la tête et jeta un long regard sur Jonathan. …Voilà ce qui lui avait prit. Elle s’était laissée aveugler. J’espère qu’il en vaut vraiment la peine, murmura une petite voix intérieure. J’espère que je ne suis pas aller trop loin, rajouta t-elle elle-même. Elle n’avait pas besoin de la voix de sa conscience pour connaître la réponse, mais elle se fit tout de même l’avocat du diable, l’écho de ses pensées : tu as dépassé les bornes. En fait, tu les as fait explosé avec ton hostilité. Bonne chance pour les remettre en place et éteindre l'incendie !

Jonathan... Aux grands maux, les grands moyens. La mutante allait résoudre ce problème à sa manière. Rachel n’avait certes pas la patience de raconter sa vie en espérant obtenir une réaction. Réaction qui tardait. Qui se faisait désirer. Et elle était à court d’idée de monologue. À court de temps également, alors qu’elle était aussi préoccupée par Marie. Mais peut-être devait-elle la laisser se calmer sans intervenir. Moira avait affirmé que Jonathan réagissait à sa voix. C’était peut-être le cas. Déroutant, mais probable. Cependant, l’homme ne réagissait réellement que lorsqu’elle prononçait son nom. Penser que ce n’était donc pas tant sa voix qui faisait réagir l’homme que les mots utilisés rassurait quelque peu Rachel. Et s’il réagissait ainsi, c’était donc qu’il ne se trouvait pas loin de la prise de conscience. Jonathan ne demandait qu’un petit coup de pouce pour revenir à la réalité. En digne télépathe, cela devait être dans ses cordes. Finit de tergiverser. Elle allait faire en sorte qu’il se réveille. Elle ne pouvait le laisser dans cet état. Elle allait réparer ce qui avait été involontairement causé. Ce qu’elle était en mesure de réparer.

La télépathe se redressa, s’approcha du lit, se pencha et mit ses mains de chaque côté de la tête de Jonathan. Alors, elle ferma les yeux. Capta ce que l’encéphalogramme avait capté, et plus encore. Elle étendit son esprit à la rencontre du sien. Et ce fut presque comme si elle lui tendit la main pour le ramener à la vie.


__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Terra Justice
~ Maître du Jeu ~
avatar

MessageSujet: Re: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   Mar 1 Avr - 12:11

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [28/09/09] Prise de contact - partie 2   

Revenir en haut Aller en bas
 

[28/09/09] Prise de contact - partie 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra616 :: QG des Organisations :: Institut Xavier :: Sous sol :: Infirmerie-