Partagez | .
 

 Lendemain difficile - Jon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Lendemain difficile - Jon   Lun 10 Déc - 18:33

29 septembre 2009
La journée qui précéda celle-ci connue son lot d’émotions fortes qui laissa un arrière goût désagréable à Rachel. Au réveil, l’eau ne la purifia pas comme il aurait dû le faire. Elle pensa à Jonathan, lorsque son regard se fixa sur le présent qu’il lui avait fait et la veste suspendue. Pensive, elle mit un instant avant de décrocher son regard de ses deux objets. Mais lorsqu’elle le fit, ce fut pour s’emparer du vêtement d’homme et sortir de sa chambre. Et lorsqu’elle revint vers les dortoirs, dans une autre aile opposée à la sienne, pratiquement une heure plus tard, elle ne transportait pas juste la veste avec elle. La télépathie amenait le détenteur du pouvoir à être d’une belle perspicacité. Elle n’avait pas eu besoin de cogner à la porte de Jonathan pour savoir comment il se sentait. L’homme, quant à lui, devrait faire preuve de plus de savoir faire, s’il voulait pouvoir entrer dans sa tête, passer outre le court sourire qu’elle lui offrit lorsqu’elle entra dans la chambre.

Car après avoir cogné, elle eut l’autorisation de franchir le seuil de la porte. Il n’était pas télépathe, savait-il au moins qui se trouvait derrière la porte ? L’attendait-il ? La jeune femme n’hésita qu’une brève seconde. Néanmoins, elle ne s’attendait pas à le trouver dans cette tenue légère, les cheveux mouillés, sortant tout droit de la douche. Elle cacha mal sa surprise mais davantage sa gêne. Elle descendit son regard une fois pour le détaillé puis, un peu troublée, s’encra dans ses yeux bleus. « Je suis venue voir comment vous alliez… et vous rendre votre veste. » Elle se détourna pour déposer la veste et ses yeux en profitèrent pour balayer l’endroit qui n’avait pas encore été modifié par les goûts de son occupant. Une odeur de nourriture emplit la pièce. De fait, le petit plateau de crêpes qu’elle avait préparé lévitait dans les airs, à sa suite. « J’ai pensé que vous pourriez avoir faim… J'arrive au mauvais moment ? »

__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   Mar 11 Déc - 13:25

La veille, après avoir repris connaissance, j'étais resté un moment à l'infirmerie, en observation. Quand était venu le soir, j'avais insisté pour rejoindre ma chambre. Je me sentais assez bien pour ça. Et surtout, je ne voulais pas coincer le docteur
à l'infirmerie, toute la nuit, pour moi seul. J'avais un téléphone après tout, si ça n'allait pas, je pouvais toujours l'appeler... Je ne verrouillais pas ma porte, au cas où, et puis voilà. Je ne voulais pas dépendre de quelqu'un. Je détestais ça.

Je m'étais levé un peu plus tard que d'habitude. J'avais l'impression que le moindre déplacement était un effort. Je m'étais douché, et avais enfilé mon peignoir juste après. Je venais chercher des vêtements lorsque j'eus un petit vertige. Je m'étais donc assis sur le lit quelques instants. Je récupérais. C'est alors que quelqu'un frappa à la porte. Pensant que c'était Elly, je dis alors:
"C'est ouvert."

Alors Rachel entra dans ma chambre.
« Je suis venue voir comment vous alliez… et vous rendre votre veste. »
Elle était suivie par un plateau odorant qui lévitait.
« J’ai pensé que vous pourriez avoir faim… J'arrive au mauvais moment ? »
Je me retrouvais alors bien gêné de ma tenue. Je n'avais pas l'habitude de recevoir ainsi, aussi peu vêtu. Je dis alors:
" Euh... ça va... Je... "
Comment ça "ça va"? C'est pas bien de mentir Jon! Et pas besoin d'être télépathe pour se rendre compte qu'il s'agissait d'un mensonge. Mais j'enchaînais:
" Désolé pour ma tenue... J'allais m'habiller. "
J'eus un petit rire nerveux et passais un doigt sur mon sourcil. Geste que Rachel reconnaissait désormais.

" En fait, je croyais que c'était Elly... Mais elle doit être en cours. "
Je n'aurais pas eu cette gêne avec ma "petite soeur"... elle m'avait déjà vu en peignoir. On avait vécu ensemble pendant deux ans, entre les chambres d'hôtel et la caravane du cirque ensuite, on s'était habitués à une certaine proximité.
J'attrapais les vêtements que j'avais préparés et me levais. Je prenais garde à ce que mon peignoir me couvre bien. Je n'avais pas froid, mais j'étais très pudique et très complexé par les cicatrices que j'avais quasiment du nombril à mi-cuisses. J'avais toujours peur que ça se voit, même si mon peignoir descendait jusque sous mes genoux.

Une fois debout, je voyais le plateau odorant...

" Oh, vous m'avez apporté le petit déjeuner?!... C'est vraiment très gentil à vous, merci! Vous êtes un ange! "
ça risquait de refroidir un peu, mais je ne pouvais décemment pas rester dans cette tenue. En plus, j'avais faim. J'étais vraiment touché par l'attention.
" Si vous voulez bien m'attendre deux petites minutes, je vais m'habiller. Je me dépêche... "

Rachel patienta donc quelques instants. Pendant ce temps, dans la salle de bain, j'essayais de me vêtir rapidement. Caleçon, chaussettes, jeans, et je m'asseyais un instant. Petit vertige, à nouveau. Il allait me falloir un peu de temps pour me remettre de la veille. Je parlais un peu plus fort que de coutume pour que Rachel m'entende lui demander:
" Vous savez comment va Anna aujourd'hui? "
Étant assis, j'enfilais, tant bien que mal, la chemise que j'avais préparée. Ayant repris mon souffle, je me levais pour boutonner ma chemise devant le miroir de la salle de bain.

Là, un autre vertige, plus important cette fois, me fit tomber sur le sol, embarquant la chaise dans ma chute. Pas discrète la chute. Rachel avait forcément entendu. J'étais conscient, mais un peu sonné. Je respirais profondément pour retrouver mes esprits. Ma chemise était ouverte, les cicatrices de brûlures qui dépassaient de mon pantalon étaient donc visibles. Je ne voulais pas être vu comme ça, mais je n'avais pas conscience de ce détail à ce moment là. J'étais sur le sol, je me redressais, non sans difficulté. J'étais donc posé sur la hanche droite, les jambes repliées, et j'étais appuyé sur ma main droite, bras tendu. Je passais ma main gauche sur mon visage, cherchant à reprendre mes esprits. Ma chemise était donc grande ouverte à ce moment, sans que je ne m'en rende compte ni m'en préoccupe.


[HJ: Oui, si elle va voir ce qui se passe dans la salle de bain, Rachel va apercevoir des marques rougeâtres (cicatrices de brûlures) sur le bas du torse de Jon. Là, les vertiges sont dus à la fatigue et à de l'hypoglycémie... manger et prendre un peu l'air lui feraient du bien!]
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   Mer 12 Déc - 22:02

Ils étaient donc deux à être gênés de cette situation. Rachel préférait regarder ailleurs, mais elle n’aurait pu dire si c’était parce que cela lui causait quelques troubles, ou pour ménager la pudeur de Jonathan. « Euh... ça va... Je... » Oh, vraiment ? Elle lui jeta un coup d’œil : définitivement pas besoin d’être télépathe pour savoir que c’était le contraire. Rachel savait d’ailleurs que le médecin Mactagger avait voulu le garder à l’infirmerie, mais qu’il avait refusé. N’empêche, elle en aurait probablement fait autant. Il n’était pas menacé de mort, il était simplement faible, vidé de son énergie. Il avait besoin de reprendre des forces. Gracieuseté d’Anna.

Le mutant s’excusa nerveusement pour sa tenue décontractée, arguant qu’il croyait qu’Elly se trouvait derrière la porte. Compréhensible. La prochaine fois, Rachel s’annoncerait. Si prochaine fois il y avait. « Oh, vous m'avez apporté le petit déjeuner?!... C'est vraiment très gentil à vous, merci! Vous êtes un ange! » La jeune femme déposa le plateau à une place appropriée en se tournant vers l’homme. Elle pensa lui répliquer avec sérieux qu’elle n’avait absolument rien d’un ange. Désillusion. Ou peut-être l’était-elle, si on considérait que Lucifer en était un lui-même. Rachel joua plutôt la carte de la modestie : « Oh, ce n’est rien. Après ce que vous avez traversé, c’est la moindre des choses. »

Suite à quoi, Jonathan alla s’habiller, ce qui soulagea un peu Rachel. Elle se voyait mal avoir une discussion avec lui alors qu’il était en simple peignoir. Le simple fait de savoir qu’il était totalement nu en dessous avait de quoi la troubler. Pendant ce temps, la mutante se promena dans la chambre. Une voix lui provint, de la salle de bain : « Vous savez comment va Anna aujourd'hui? » Rachel savait que si elle avait croisée Anna, celle-ci lui aurait posé la même question concernant Jonathan. « Je ne sais pas. Je ne l’ai pas encore vu. » L’ancienne Phoenix passa le temps en croquant dans une fraise.

« Tout va bien, là dedans ? » Un bruit sourd avait attiré son attention. Un bruit qui ressemblait fort à une chute. Il y avait eu de l’inquiétude dans cette voie, et Rachel s’était approché de la porte fermant la salle de bain. Elle n’avait hésité qu’une seule seconde avait de l’ouvrir. Elle l’avait trouvé sur le sol. Trop tard, s’il ne voulait pas être vu comme ça, car les marques sur le bas du torse à Jonathan n’échappèrent pas aux yeux de Rachel, alors qu’elle tenta de l’aider. Elle ne fit aucun commentaire, ne posa aucune question et ses yeux ne s’y attardèrent pas. Elle releva le banc avec sa télékinésie et le fit s’asseoir. « Ça va mieux ? » Lui tendit même un verre de jus d’orange que, par le miracle de la télékinésie, elle n’avait pas eu besoin d’aller chercher sur le plateau repas. Elle l’incita même à boire. Quelle sollicitude !

__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   Jeu 13 Déc - 16:31

Elle ne savait pas comment allait Anna car elle ne l'avait pas encore vue. Il s'agissait pourtant d'une amie de longue date, et c'était moi qu'elle était venue voir d'abord. C'était étonnant comme comportement. Mais je n'y pensais pas sur le moment, puisque j'eus un vertige qui me fit perdre l'équilibre, et tomber dans la salle de bain.

Rachel, inquiète de ce qu'elle avait pu entendre, était entrée dans la salle de bain. Elle avait remarqué mes cicatrices mais avait eu le bon sens et la délicatesse de faire comme si elle n'avait rien vu. En même temps, la chemise ouverte laissait également voir une musculature non imposante, certes, mais bien dessinée malgré tout. Du coup, Rachel n'avait pas vu que de vilaines choses dans l'ouverture de cette chemise. Je n'avais pas conscience d'être "bien fait", j'étais si complexé, j'avais été tellement rabaissé en étant plus jeune que je ne pensais qu'une femme puisse me trouver attirant. Ah, les complexes...

La télépathe m'avait aidé à m'asseoir sur la chaise qu'elle avait remis en place, et me demanda si j'allais mieux. J'étais blanc, livide.

" Bein, je me sens un peu idiot là... "
Puis, un jus d'orange volant arriva. Ayant appris à être discret sur ma condition de mutant, je n'avais pas le réflex d'utiliser ma télékinésie aussi souvent que pouvait le faire Rachel. Elle voulait apparemment que je le bois de suite. Le jus de fruit étant sucré, ça ne pouvait que me faire du bien. J'avais besoin d'énergie.

" Merci Rachel. "
Je pris le gobelet et commençais à boire. C'était du vrai jus d'orange! Des oranges fraîchement pressées, ça se sentait! Elle avait pressé des oranges pour moi?! C'était vraiment adorable. J'avais bu la moitié du gobelet, et le tenais dans la main. Je passais ma main libre dans mes cheveux, les ramenant en arrière... je n'étais pas vraiment coiffé, alors mes cheveux avaient un petit côté sauvage comme ça.

Commençant à reprendre un peu mes esprits, je m'aperçus que ma chemise était ouverte... Mince! Elle avait du voir... Elle avait forcément vu... Je fis mine de regarder ailleurs pendant un instant, et remettais les pans de ma chemise devant moins avec ma main libre. Je rougis. J'étais très gêné. Elle n'avait rien dit. Ses yeux n'avaient pas trahis ce qu'elle avait pu voir, mais elle avait forcément vu. Que faire? Que dire? Je me bloquais sur ce détail. L'atmosphère s'en ressentit durant quelques instant. Un silence pesant semblait s'installer. Je devais passer au delà de ça... Penser à autre chose. Faire comme si de rien était, comme Rachel semblait le faire. Je plongeais mon regard dans celui de la télépathe, et dis d'une voix pleine de sincérité:

" Merci. " Mais ce "merci" n'avait rien à voir avec le jus d'orange, ni le petit déjeuner, ni avec cette surprenante - mais très agréable - visite matinale. Ce "merci" venait du cœur et concernait sa discrétion à propos de ce qu'elle avait - certainement - vu, et le fait qu'elle n'en parle pas, qu'elle ne pose pas de question. Je savais que je pouvais lui parler. Peut-être le ferais-je un jour... ou peut-être jamais.

Je retrouvais mes esprits, et des couleurs un peu plus normales au niveau du visage. Je regardais encore ses yeux, ses magnifiques yeux émeraude. J'étais troublé... et j'avais faim. Il n'y avait pas des crêpes sur le plateau? Je me redressais et m'apprêtais à me lever.

" Euh... Ce serait dommage que le petit déjeuner refroidisse, non? "
Je me levais, et restais quelques secondes sur place. Je me testais. La pièce ne semblait plus danser autour de moi. Je ne voyais pas d'étoile dans mon champs de vision. ça avait l'air d'aller. Je regardais Rachel dans les yeux et lui souris.
" ça va. " C'était sincère. Je me sentais mieux. Je voulais la rassurer. Elle m'avait quand même trouvé à demi conscient sur le sol quelques instants plus tôt. " Vraiment, ça va mieux. C'est magique le jus d'orange frais. " Surtout quand il est préparé par quelqu'un qu'on... apprécie autant, pensais-je alors.

Alors, je marchais vers la chambre, en boutonnant - de ma main libre - cette chemise. Arrivant dans la chambre, je vis le plateau. Il était chargé d'un tas de choses délicieuses, parmi lesquelles des crêpes et des fruits.

" Rassurez-moi, vous aviez bien l'intention de manger avec moi, là? Parce qu'il est drôlement chargé ce plateau! "
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   Sam 15 Déc - 0:14

Rachel se redressa, maintenant rassurée dans le fait que Jonathan n’allait pas à nouveau s’écraser sur le dur sol de la salle de bain. La chemise du mutant était défaite, et même s’il tentât par la suite de remédier à la situation, Rachel avait vu ce qu’il y avait à voir. Pas juste les cicatrices. Il n’était pas particulièrement musclé, mais la mutante aurait pu tendre la main pour suivre les contours qui se découpaient. Et lorsque l’homme passa une main dans ses cheveux en bataille, elle ne pu s’empêcher de sourire amusée, tant il avait empiré leur cas. Sa main droite tressaillit légèrement, mais elle resta à sa place, le long du corps de Rachel, alors qu’elle avait été sur le point de la lever pour la passer dans les cheveux du mutant, pour l’aider à replacer quelques mèches sauvages. Confuse de cet élan, Rachel laissa le silence durer.

Les cicatrices. Jonathan en était gêné. Jusqu’où allait ses marques et dans quelle situation était-ce arrivé ? Rachel savait ce que cela faisait. Jusqu’au jour où le phoenix l’avait guérit de ses marques au visage, elle les avait la plupart du temps cachées avec sa télépathie. Elle accepta silencieusement les remerciements de Jonathan.

Plus solide sur ses pieds, Jonathan semblait prêt à entamer le déjeuner qu’elle lui avait apporté de bonne grâce et en toute amitié. De fait, il avait reprit des couleurs. « Ça va. » Cette affirmation était déjà plus sincère que la première et termina de rassurée Rachel, qui tenta de lui rendre son sourire mais ne réussit qu’à vaguement en ébaucher un. « Vraiment, ça va mieux. C'est magique le jus d'orange frais. » Elle capta la pensée qui suivait ces paroles. Il était si facile d’entendre les paroles de cet homme. Elle aurait cependant préférée avoir fermé son esprit, pour ne pas entendre. Elle se souvint alors de cette soirée, il y a deux jours de cela, et l’état dans lequel il l’avait quitté, des mots également, qu’il avait prononcés, et ceux qu’elle avait dit en réponse. Il avait été en colère lorsqu’il lui avait dit ces mots, mais il lui avait dit avoir des sentiments pour elle. « Le jus d’orange, magique ? Non, attendez de goûter aux crêpes ! »

Elle le suivit dans la pièce principale, où il trouva le plateau de nourriture. Rachel s’assit sur le rebord du lit. « Rassurez-moi, vous aviez bien l'intention de manger avec moi, là? Parce qu'il est drôlement chargé ce plateau! » La télépathe ne pu s’empêcher de sourire à ses paroles. Elle n’avait pas abordé la journée du bon pied, mais tout compte fait cette journée méritait une seconde chance. « Seulement si vous m’invitez. »

__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   Sam 15 Déc - 10:32

« Seulement si vous m’invitez. »
Je lui souris en lui montrant la chaise où elle pouvait s'asseoir.

Dans ma chambre, qui n'était pas encore personnalisée, j'avais arrangé un petit espace pour prendre des repas. Il y avait une table contre un mur que j'avais placée de façon à ce que deux personnes puissent s'y installer en se faisant face. Elly et moi y avions déjà déjeuné, dîné, et même fait des jeux de société le soir. Se faire des soirées jeux était une habitude que l'on avait prise très tôt. On n'avait aucune raison de changer ça, pour le moment.

Je m'asseyais. Rachel pouvait donc prendre place face à moi.

" Servez-vous. "
Il y avait un kiwi. Bonne idée! Voilà quelque chose de riche en vitamines qui m'aiderait à me remonter. Je le pris, le coupais en deux, puis commençais à le manger en sortant la chair du fruit avec une petite cuillère.
" Très bonne idée le kiwi. C'est délicieux en plus d'être riche en vitamines! "

Je n'arrêtais pas de penser au fait qu'elle avait certainement vu mes cicatrices. Je devais penser à autre chose, parce que je ne voulais pas que mes pensées fuient... et qu'elle apprenne ce qui m'était arrivé comme ça. Même si Elly m'avait déjà vu en peignoir, jamais elle n'avait vu mes cicatrices. Personne ne les avait vues. J'avais toujours réussi à les cacher. Je devais trouver un sujet de conversation.

J'avais des questions en suspens sur l'origine du groupe, je pensais donc que c'était l'occasion.

" J'ai appris que ce manoir était celui du fondateur des "x-men"... Vous l'avez connu? Vous pourriez me parler de lui peut-être? "
J'étais curieux. J'avais vu une photo de cette homme dans un cadre dans le salon du 1er étage. C'était un homme chauve au yeux bleus, qui était malheureusement en chaise roulante. ça ne devait pas être facile pour lui... Je me concentrais sur ce que Rachel disait.

Après le kiwi, je goûtais aux crêpes. Je souris à Rachel.

" C'est vraiment délicieux! "
En disant cela, je ne parlais pas que du goût exquis des crêpes, mais aussi du moment passé avec elle, et de l'attention qu'elle avait eu en me préparant un petit déjeuner. ça me faisait du bien. Je passais un bon moment, et du coup, je me sentais de mieux en mieux.

Seul "hic", j'étais presque certain qu'elle avait vu. Je faisais des efforts pour enfouir cette pensée au fond de moi afin de ne rien laisser paraitre. Ce n'était pas évident avec une télépathe devant soi! Mais nous discutions d'autres choses, et j'espérais que ça "noierait le poisson"...
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   Dim 16 Déc - 4:55

Rachel prit place face au mutant. Même si elle n’aurait pas donné ce nom à ce déjeuner, dans les faits ils allaient manger en tête à tête. Elle pigea dans les raisins, alors que Jonathan lui ventait les bienfaits du Kiwi. « J'ai appris que ce manoir était celui du fondateur des "x-men"... Vous l'avez connu? Vous pourriez me parler de lui peut-être? » Cette question lui coupa le peu d’appétit qu’elle avait. Elle mit quelques longues secondes avant de répondre, le regard perdu dans le lointain, figé sur la crêpe qui reposait dans son assiette, à peine entamée. Lorsqu'elle releva ses yeux émeraude, une ombre en voilait l’éclat. Elle lui parla de Charles Xavier, de l’influence qu’il avait eue et la place qu’il avait prit dans leur vie à tous, de ses talents de télépathie, de comment il en était venu à fonder l’Institut et les X-men, de son rêve de voir les humains et les mutants cohabiter pacifiquement. « Vous avez dû voir des photos. Il y en a une dans le salon, et une de groupe dans le hall. »

Rachel noya machinalement sa crêpe sous le sirop. Elle se demandait maintenant comment aborder un sujet spécifique avec Jonathan. Si elle avait gardé le silence jusqu’à maintenant, elle ne pouvait pas non plus faire comme si ce n’était rien. Elle sentait que c'était là la source de tous ses maux. « Vous… » Elle stoppa sa phrase. Hésita. Par-dessus tout, elle voulait savoir, comprendre, l’entendre de sa bouche, avoir l’impression qu’il se confiait à elle, et non pas qu’elle le forçait à le faire. Elle ressentit l’envie inexplicable qu’il fasse un pas dans sa direction. Elle se contenta d'un banal : « …Je suis contente que ça vous plaise. »

__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   Lun 17 Déc - 10:42

« Vous avez dû voir des photos. Il y en a une dans le salon, et une de groupe dans le hall. »
En reprenant un bout de crêpes, je répondis:
" En effet. "

Puis Rachel commença une phrase: « Vous… » Mais n'alla pas plus loin. Ah, les non-dits... Elle avait l'air interrogative, mais aussi gênée et inquiète. Désormais, j'étais certain qu'elle avait vu.

Elle me dit ensuite qu'elle était contente que les crêpes me plaisent. Je cherchais de nouveau à faire diversion.

" ça faisait bien longtemps que je n'avais pas déjeuné avec quelqu'un, en dehors d'Elly. "
Mais une atmosphère un peu pesante semblait s'installer peu à peu. Ces fichus non-dits... Je baissais le regard sur mon assiette. De la main droite, je tenais ma fourchette, les dents de celle-ci posées sur la crêpe. Mon autre main était posée sur la table. Je ne bougeais plus d'un pouce. J'étais comme en "arrêt sur image". Cela dura quelques secondes. De longues secondes. J'avais une boule dans la gorge. à un moment ou à un autre, il faudrait bien que ça sorte. Alors, sur un ton étonnamment calme, et sans quitter la crêpe des yeux, je lâchais:
" Ce sont des marques de brûlure. Elles descendent jusqu'au milieu des cuisses. "
Un claquement sec se fit entendre. Ma assiette venait de se fendre. Petit dérapage télékinésique. Je pris une grande inspiration et soufflais lentement.
" J'étais adolescent. Elle est entrée dans ma chambre en pleine nuit. Je dormais. Elle a jeté de l'huile bouillante sur moi. "
* Violent le réveil *

Elle, c'était ma mère.

Ma main gauche était encore crispée sur la table. Je lâchais ma fourchette et appuyais mon front sur ma main droite, le coude sur la table. Je ne pouvais pas relever le regard vers Rachel. Je venais de faire une confidence que je n'avais jamais faite, à personne. Et avec elle, j'avais pu. On ne se connaissait pas depuis longtemps, et pourtant, j'avais de plus en plus la sensation que je pouvais déposer ma vie à ses pieds. Je préférais, autant que cela était possible, enfouir ce sentiment au fond de moi. En effet, j'étais réaliste: une relation amoureuse n'était, de toutes façons, pas possible... Je faisais donc des efforts pour renoncer à ce genre d'idées. Nous étions en train de devenir de bons amis, et je devais m'en contenter.

Je voulais m'évader, changer de sujet, tourner la page... mais dans l'immédiat, j'en étais incapable. Je me concentrais pour respirer lentement... conserver mon calme.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   Lun 17 Déc - 16:49

Rachel se sentait bien auprès de Jonathan, et elle ne ressentait pas l’envie de se pencher trop longuement sur la question. Elle savait qu’elle suscitait divers sentiments chez l’homme, et cela la mettait quelque peu mal à l’aise. Cela l’effrayait même. Elle sentait cet amour inavoué si puissant qu’elle n’était pas sûre d’être en mesure d’y répondre avec la même ardeur. Et elle se demandait parfois si elle ne recherchait pas la mauvaise chose en côtoyant Jonathan ; une chose qu’il n’était peut-être pas en mesure de lui offrir, tout comme elle ne savait pas si elle était prête à lui offrir son cœur sur un plateau d’argent. Ne confondait-elle pas amitié, amour et compassion dans la recherche d’un peu de compagnie dans ce monde chaotique ? L’ancienne Phoenix avait trop de préoccupations, trop de crainte en l’avenir pour être capable de se livrer entièrement à un homme qui s’évertuait à lui cacher son passé. Rachel n’avait qu’une envie : le prendre dans ses bras pour le consoler. Mais alors, si elle était occupé à recoller les morceaux chez Jonathan, qui la prendrait, elle, dans ses bras ?

Il se passa alors quelque chose d’inattendu. Quelles qu’en soient les raisons, il lui expliqua sa blessure. Elle réalisa qu’il avait tenté à plusieurs reprises de le lui dire, mais à mots couverts seulement. « Votre mère » , souffla Rachel. « Je suis désolée, cela a dû être terrible. …C’est pour cette raison que vous êtes partit ? » Jonathan gardait une position affligée qui la toucha. Une confidence en amenait une autre, mais c’était inutile dans ce cas. On ne tentait pas d’adoucir une histoire en la comparant avec la nôtre. Sa mère l’avait mutilé, Jonathan gardait gravé en lui, profondément, plus que des cicatrices, mais une véritable détresse.

__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   Lun 17 Déc - 17:28

" Non. Je suis parti des mois plus tard. Ce n'était pas à cause de ça. "
En effet, mon départ avait été la conclusion d'une suite d'évènements qui s'étaient produits les uns à la suite des autres, sur une même journée... Un baiser, une chute dans la piscine, ma perte de contrôle, mon retour à la maison, la colère de ma mère, ma seconde perte de contrôle, la mort de ma mère, l'incendie de la maison... Ma fuite. J'avais fui par peur de faire du mal à d'autres personnes. J'avais fait bien assez de dégâts comme ça. Ma mère était morte à cause de moi, oui, c'était ma faute.

Je restais les yeux rivés sur mon assiette fendue. J'avais besoin de changer de sujet, mais je ne savais ni quoi dire, ni quoi faire.

Soudain, je reculais de la table et me levais.

" Excusez-moi. "
Je filais à la salle de bain. Je me penchais au dessus du lavabo, croisant ma tête dans le reflet du miroir. J'avais les cheveux décoiffés. Je fis couler de l'eau, me rafraichis le visage, et mouillais également mes cheveux afin de les replacer correctement.

Je me sentais, dans un certain sens, un peu apaisé. J'avais enfin parlé de ça à quelqu'un. Une personne de confiance. En même temps, elle l'était devenue vraiment vite. Le fait qu'elle me plaisait était arrivé très vite aussi. C'était étrange. Moi qui étais méfiant de nature, et qui gardais toujours plus ou moins mes distances avec les femmes... c'était vraiment étrange.

Je revenais au bord de la chambre, regardais Rachel qui m'attendait à la table. Pour changer de sujet, je lui dis:

" Et si vous me parliez un peu de vous?... "
Ce n'était pas vraiment de la curiosité, même si j'avais envie de la connaitre d'avantage, ni la volonté de remuer de mauvais souvenirs pour elle. Non. C'était simplement un besoin de changer de sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   Lun 17 Déc - 21:21

Rachel préféra ne pas entrer dans le psychique de Jonathan. Elle savait que si elle le faisait, elle ne pourrait plus s’adresser à lui de la même façon. Elle sentit son envie de changer de sujet, comme cela avait souvent été le cas par le passé, alors qu’ils atteignaient un point sensible de sa vie. Rachel se plia à la volonté du mutant. Elle se changea les idées en mangeant, alors qu’il partait à la salle de bain se remettre de ses émotions. Il revint rapidement, et son envie de changement de sujet prit la forme de mots : « Et si vous me parliez un peu de vous?... » Elle sentit qu’il ne lui posait pas la question que par simple curiosité. Elle l’accepta comme tel et était prête à répondre en toute bonne foi. « Que voulez-vous savoir exactement ? » Elle ne lui avait pas caché qu’elle venait d’un univers au futur alternatif, que l’Institut avait été attaqué et détruit, ses parents morts. Cependant, elle savait ne pas être entré dans les détails. Les détails étaient très compliqués. Elle n’avait pas non plus parlé de sa vie ici. Avant même qu’il n’ouvre la bouche, elle savait ce qu’il voulait entendre. Il ne voulait rien apprendre de précis, il voulait simplement mieux la connaître. Sa vie entière aurait pu tenir dans un livre. « Cela fait plusieurs années que je suis avec les X-men. En fait, j’ai beaucoup bougé, intégré divers groupes. » En quelques mots, elle lui expliqua le but qu’avait ses équipes. « Il s’est tellement passé de choses que je pourrais difficilement vous faire un résumé de toutes nos missions, nos batailles, et du reste. » En résumé, sa vie était mouvementée.

__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   Mar 18 Déc - 10:08

Elle me parla alors des différents groupes dont elle avait fait partie. C'était assez intéressant, même si elle ne faisait qu'effleurer la surface du sujet. Je comprenais qu'elle n'entre pas dans les détails, de toutes façons. Rachel finit sur ces mots:
« Il s’est tellement passé de choses que je pourrais difficilement vous faire un résumé de toutes nos missions, nos batailles, et du reste. »
Je lui souris.
" Je comprends bien, et ce n'est pas non plus ce que j'aimerais connaitre en détails. Mais vous... Enfin, vous n'êtes pas que le membre d'un groupe ou d'un autre. Vous avez eu une vie pleine de rebondissements déjà, pour votre âge. "
Oui, elle avait connu beaucoup d'évènements, traversé de grandes épreuves, et elle n'avait que 22 ans. En même temps, j'ignorais encore qu'elle était plus âgée que ça, et qu'elle avait un peu rajeuni lors de son voyage vers le passé.

" J'aimerais bien que vous me parliez de vous, je veux dire, la personne que vous êtes. "
Je devins curieux. J'espérais ne pas la gêner, ne pas la froisser, mais aussi qu'elle s'ouvrirait un peu. Je ne demandais rien d'intime, même si elle pouvait interpréter ma demande comme elle le voulait. J'avais envie de connaitre ses goûts, ses centres d'intérêt, ce genre de choses.
" Dites-moi un peu ce qui vous branche, par exemple. "
Là, c'était peut-être plus clair... même si ça pouvait aussi être interprété autrement. J'avais simplement envie d'apprendre à connaitre cette jolie télépathe, cette femme à qui je m'étais confié... la seule personne avec qui j'avais pu le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   Mar 18 Déc - 18:05

Rachel n’avait qu’effleurer le sujet, elle en était pleinement consciente. Une chose à la fois. La base avant tout, car son identité de X-men prenait beaucoup de place dans sa vie de tous les jours. Il devait être conscient de ça. Conscient que sa vie n’était pas de tout repos, qu’elle avait énormément vécut et que ce qu’elle faisait était d’une grande importance. « …Vous avez eu une vie pleine de rebondissements déjà, pour votre âge. » C’était une porte que Jonathan lui ouvrait, le moment parfait pour lui parler de son rajeunissement. Rachel jugea qu’il s’agissait d’un détail sans importance. Elle commenta dans un haussement d’épaule : « J’ai commencé jeune. D’ailleurs, une de mes amies est plus jeune que moi, et sa vie est tout autant mouvementée. » Elle lui sourit avant d’ajouter : « C’est le contrat qu’on signe quand on intègre les X-men. »

« J'aimerais bien que vous me parliez de vous, je veux dire, la personne que vous êtes. » Elle sentit que c’était réellement par curiosité, cette fois, qu’il posait la question. Elle fut ainsi davantage tentée de lui répondre sérieusement. Elle lui raconta alors qu’elle aimait courir le matin pour se tenir en forme, s’entraîner, lire même si cela lui arrivait rarement, sortir prendre l’air, prendre du temps pour elle-même.

__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   Mer 19 Déc - 9:52

Elle m'expliqua ce qu'elle aimait faire. je la laissais exposer tout ça, puis je lui dis:
" Courir au milieu de la verdure alors que la rosée n'est pas encore évaporée, c'est très agréable. ça sent bon, c'est motivant. " Généralement, je prenais un jus de fruit, je allais courir, puis je me douchais et je rejoignais Elly pour le pti déjeuner.

" Pourquoi ne lisez-vous que rarement? Pas le temps? " Elle avait une vie si trépidante que ce ne serait pas étonnant.
" J'adore lire. C'est comme ça que j'ai appris un tas de choses qui m'ont permis de concevoir mes tours... parce qu'il n'y a pas que la télékinésie, il y a pas mal d'illusion quand même. " D'ailleurs, j'avais amené quelques livres avec moi. Certains étaient même en français. Lire dans une langue étrangère était un bon moyen pour moi d'entretenir celle-ci. Je parlais couramment le français, mais je n'avais pas eu trop l'occasion de m'en servir depuis que j'avais quitté Jackman.

Elle aimait se balader, moi aussi... Nous aurions certainement l'occasion de nous balader ensemble... quand le moment serait venu.

Puis, je revins à ce qui concernait les entraînements. J'avais des questions à ce sujet.

" En parlant d'entraînement, j'aimerais vraiment m'y mettre... enfin quand je serai un peu plus en forme! "
J'eus un petit rire nerveux. Je lui souris et j'enchaînais:
" Jusqu'ici, je cachais ma condition de mutant. Du coup, je n'ai pas le réflex d'utiliser la télékinésie aussi souvent que vous pouvez le faire. D'ailleurs, si je m'en étais servi pour rattraper Anna, je n'en serais pas là aujourd'hui. Ce manque de réflex me fait défaut de toute évidence! "
J'avais appris, en discutant avec d'autres mutants, que les x-men s'entraînaient dans une salle bien spéciale...
" On m'a parlé de la salle des dangers aussi... mais vous avez des tenues particulières que vous utilisez déjà pour ce genre d'entraînement, à ce que j'ai compris. Qui vous fait ces tenues? "
La discussion devenait vraiment intéressante. On entrait dans le vif d'un sujet que j'avais vraiment envie d'aborder: concrètement, comment intégrer les x-men?

Pendant qu'elle me répondait, j'en profitait pour manger des fruits.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   Sam 22 Déc - 5:14

La surprise transparut légèrement sur le visage de Marvel Girl en constatant qu’ils avaient tous deux quelques intérêts en commun. En fait, la surprise n’avait pas réellement sa place ici. Rachel n’aurait pas dû l’être. Elle avait sentit, dès le début, que certaines choses les liaient. Elle écouta attentivement Jonathan venter les mérites d’une course matinale, et ajouta que cela permettait de libérer l’esprit, de relâcher les tensions. Un moment pour remettre les choses en perspective. Dans son cas, cela avait déjà fait ses preuves. Lorsqu’il lui demanda pourquoi elle ne lisait que rarement, la mutante confirma en répétant après lui ses quelques courts mots : pas le temps ! Elle aurait pu facilement rajouter qu’elle avait trop de préoccupation qui s’agitaient dans sa tête pour être en mesure de s’installer et commencer la lecture d’un livre. Elle avait déjà essayé. Et vite abandonné. Ce n’était pas la lecture qu’il lui fallait pour se détendre. Et les paroles qu’Emma lui avait dites, il y a plusieurs jours de cela, prenaient de plus en plus de sens, faisaient son chemin jusqu'à sa raison. Cette tendance que Rachel avait de ne pas vouloir prêter attention à ses faits et gestes était ridicule. Se fermer l’esprit n’allait pas l’effacer de l’espace temps. Et pour le bien de tout le monde, la nouvelle directrice ne devait pas disparaître.

« En parlant d'entraînement, j'aimerais vraiment m'y mettre... » Jonathan voulait devenir X-men. Il lui avait expliqué ses motivations, comme celle qui le poussait à vouloir être professeur. Et il allait vraiment devoir travailler très fort pour ça. Rachel alla droit au but : « Je suis contente de vous l’entendre dire, car vous allez devoir beaucoup vous entraînez pour devenir X-men. Ce n’est pas quelque chose de facile. » Elle ne s’était pas penchée sur les capacités de Jonathan, mais elle avait remarqué comme il pouvait facilement perdre le contrôle sur le coup de l’émotion.

Son vis-à-vis mentionna la salle des dangers et les tenues qu’ils utilisaient. Rachel eut une réaction de surprise et commenta : « Je vous trouve bien renseigné ! » Elle lui sourit et répondit à sa question : « C’est une école, il y a du personnel. » Néanmoins, elle avait elle-même créer la sienne lorsque, lors d’une mission, celle qu’elle portait s’était retrouvé inutilisable. La télékinésie moléculaire l’en avait bien aidé. Elle attrapa un raisin et, parce qu’elle sentait qu’il allait mieux, elle lui demanda : « Et si on allait se promener ? Je vous raconterai comment fonctionne l’institut. »

__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   Jeu 3 Jan - 10:11

« Je suis contente de vous l’entendre dire, car vous allez devoir beaucoup vous entraînez pour devenir X-men. Ce n’est pas quelque chose de facile. »
Je savais que la volonté et la maîtrise étaient la clef. Je devais m'entraîner. Rachel devait penser que je perdais facilement le contrôle de ma télékinésie, alors qu'il n'en était rien. Le soir de la fête, c'était des circonstances particulières qui m'avaient fait perdre le contrôle. Je m'étais retenu au mieux, puis Rachel m'avait aidé à me calmer. Je n'avais blessé personne, certainement grâce à elle.

Rejoindre les x-men, pour moi, c'était assurer la protection et l'avenir de ma petite sœur adoptive. Et désormais, il y avait aussi Rachel... Je me sentais le devoir de veiller sur elle, de la protéger, comme si elle m'avait été envoyée... même si elle n'avait pas besoin de qui que ce soit pour se protéger! En effet, je ne connaissais pas vraiment l'étendu et la puissance de ses pouvoirs,
- qui risquaient de " m'en boucher un coin " d'ailleurs - mais je ne tarderai pas à m'en rendre compte.

Je parlais de la salle des dangers, et elle me trouva bien renseigné.

" En fait, on m'en a parlé rapidement... J'ignore comment ça fonctionne, et ça m'intrigue... "
J'avais plutôt bien mangé. Je repris un peu du jus d'orange, puisqu'il y en avait encore dans un petit pichet. C'était un petit déjeuner plein de vitamines, pile ce dont j'avais besoin. Elle avait eu une bonne idée, vraiment.

Elle me dit aussi que l'école ne manquait pas de personnel. Je comprenais donc que c'était quelqu'un d'ici qui faisait les combinaisons. Je me disais donc qu'au moment voulu, je verrai la personne en question afin de "commander" la mienne... puisque j'en aurai besoin pour les entrainements en salle des dangers.

Enfin, elle me proposa d'aller faire une promenade, tout en discutant du fonctionnement de l'institut.

" Dans le parc, je suppose... Pourquoi pas. Je me sens mieux, et un peu d'air devrait me faire du bien! Laissez-moi juste une minute... "
Je lui souris, me levais et repassais par la salle de bain. Je passais un coup de peigne dans mes cheveux - qui avaient l'air plus coiffé depuis que je les avais mouillés pour les remettre en place un peu plus tôt - et je mis ma chemise dans mon pantalon. Je revins dans la chambre, et allais prendre une veste dans le placard. Je repensais alors à quelque chose.
" Oh, j'y pense... Votre cadeau d'anniversaire était dans ma veste, vous l'avez repris? " demandais en enfilant une veste que je venais de sortir de la penderie.

Je passais à côté de la table de chevet, pris mon téléphone portable - au cas où Elly chercherait à me joindre - et le mis dans une de mes poches de veste. Rachel, qui s'était levée, semblait attendre mon feu vert.

" C'est bon. On peut y aller si vous voulez... "
Et nous sortîmes de la chambre.

Dans le couloir, me vint une autre question...

" Ici, tout le monde porte un pseudo, à ce que j'ai compris... C'est quoi le votre? "


[HJ: Tu peux soit répondre un dernier post ici, soit enchaîner directement au parc, au choix! Enjoy Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   Jeu 3 Jan - 16:00

" Dans le parc, je suppose... Pourquoi pas. Je me sens mieux, et un peu d'air devrait me faire du bien! Laissez-moi juste une minute... "

Toutes les minutes qu’il voulait, même ! Rachel n’était pas particulièrement pressée, ce matin. Lorsque sa présence quitta la chambre pour la salle de bain annexe, la mutante eut tout le loisir de réaliser qu’elle avait laissé ses problèmes au bas de la porte, qu’elle n’y avait du moins pas pensé depuis le début de leur discussion. Elle se demanda alors avec esprit si ses problèmes n’allaient pas simplement la retrouver pour aller à sa rencontre, lorsqu’elle sortirait d'ici.

L'homme revint quelques courts instants plus tard, et Rachel retint un sourire en le voyant presque transformé.


" Oh, j'y pense... Votre cadeau d'anniversaire était dans ma veste, vous l'avez repris? "

« Je l’ai reprit. Merci. » Elle l’avait même regardé tournoyer, ce matin, réfléchissant. Debout, elle attendit qu’il fût prêt avant de sortir. Marchant dans le couloir, la curiosité de Jonathan se manifesta :

" Ici, tout le monde porte un pseudo, à ce que j'ai compris... C'est quoi le votre? "

Elle tourna la tête vers lui. Jonathan n’avait pas besoin d’un briefing sur comment fonctionnait l’Institut. Donnez lui deux semaines supplémentaires, et cet endroit n’aura plus aucun secret pour lui. « Marvel Girl, en l’honneur de ma mère. » Avant, cela avait été le Phoenix. « Et vous, quel sera le vôtre ? » Car elle ne doutait pas un instant de sa volonté à vouloir devenir, un jour, X-man.
Ils ne quittèrent pas immédiatement le secteur des dortoirs. Rachel devait prendre une veste. Il découvrit donc où se situait sa chambre. Elle laissa l’homme à l’extérieur, laissa la porte ouverte lorsqu’elle partit chercher son léger manteau, et revint avec. L’intérieur était bien rangée, sobre, et Jonathan n’eut le temps de découvrir aucun détail avant qu’elle ne ressorte et lui dise avec le sourire:
« Maintenant on peut y aller. »

Ils passèrent par une porte secondaire pour sortir à l’air libre. Et si Jonathan avait dit qu’un peu d’air lui ferait du bien, ce fait s’appliquait également à elle. Elle ne parla pas tout de suite, profitant du silence. Puis, elle commença par lui parler de la salle des dangers. Comment et pourquoi elle avait été créée, améliorer à travers les âges, comment elle fonctionnait à l’aide de technologie avancée. Elle pouvait ressembler à n’importe quelle salle normale, mais il s’agissait en réalité d’une salle de simulateur, parfois de combat.


à suivre dans le parc.

__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Terra Justice
~ Maître du Jeu ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   Mar 1 Avr - 12:04

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lendemain difficile - Jon   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lendemain difficile - Jon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra616 :: QG des Organisations :: Institut Xavier :: 1er étage :: Chambres des X-Mens-