Partagez | .
 

 Lendemain difficile, suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Lendemain difficile, suite   Jeu 3 Jan - 16:40

Marvel Girl portait bien son nom, je trouvais. Je la trouvais "marvellous"! Marvel Girl, la fille merveille. C'était en l'honneur de sa mère... Était-ce déjà le pseudo de celle-ci?
" En l'honneur de votre mère... C'était son pseudo aussi? "
Elle me répondit. Puis, Rachel alla prendre une veste dans sa chambre. Je l'attendis dans le couloir. Elle ressortit très vite. Désormais, je savais où se trouvait sa chambre. Elle me demanda aussi quel serait mon pseudo... et je n'en savais encore rien.
" Je ne sais pas encore... On verra ça au moment voulu, je pense. "
Mais, en attendant ce moment, j'étais ouvert au suggestions.

Il y eu ensuite quelques instants de silence, et nous arrivâmes enfin à l'extérieur, par une porte annexe du manoir. J'essayais de garder en mémoire le chemin parcouru, mais je n'étais pas certain d'y arriver du premier coup, surtout que je n'étais pas en super forme. Je me sentais mieux qu'au lever, mais pas comme d'habitude malgré tout.

Elle me parla de la salle des dangers. ça avait l'air très intéressant!

" J'ai hâte de pouvoir m'y entrainer avec vous tous... "
Je lui souris.

Rachel avait l'air pensive, un peu soucieuse peut-être... Je lui tendais donc une perche.

" Vous avez l'air soucieuse... "
Je ne voulais pas que ça passe pour de la curiosité. Ce n'était pas mon genre.
" Enfin, je dis ça... C'est juste que si vous voulez parler, et bien, je suis là... "
Comme elle était là pour moi. Je n'avais jamais réussi à me confier comme je l'avais fait avec elle. Je trouvais normal, naturel, d'en faire autant pour elle si elle avait besoin de quelqu'un à qui parler.


Dernière édition par Jonathan McGregor le Ven 4 Jan - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile, suite   Jeu 3 Jan - 17:49

" En l'honneur de votre mère... C'était son pseudo aussi? " Rachel répondit par l’affirmative. Un mutant lui avait déjà sous entendu que porter un pseudo qui l’avait été par d’autres pouvait être difficile. En fait, cette même personne avait d’abord cru qu’elle n’équivalait pas l’ancienne Marvel Girl, il avait remit ce mauvais jugement à plus tard.

" J'ai hâte de pouvoir m'y entrainer avec vous tous... " Elle freina un peu ses ardeurs en lui expliquant qu’au départ se serait davantage des entraînements solo. Elle hésita, mais ajouta que puisqu’il n’y avait pas beaucoup de télékinésiste à l’Institut, elle serait celle qui l’aiderait à maîtriser son pouvoir.

Suite à une remarque de Jonathan, Rachel se demanda si cela paraissait tant sur son visage. Elle aurait pourtant cru avoir réussit à cacher ses propres troubles intérieures. Quelque chose, peut-être dans son comportement, avait mit la puce à l’oreille du mutant. La jeune femme resta silencieuse.


" Enfin, je dis ça... C'est juste que si vous voulez parler, et bien, je suis là... " Elle lui jeta un regard avant de reporter son attention devant elle. Rachel n’est pas de ses femmes qui s’épanchent sur leur problème. De par son côté solitaire, il lui arrivait de se refermer totalement sur elle, de cacher ses sentiments, de les enfouir. Après plusieurs pas à marcher en silence, elle tourna la tête vers lui et ébaucha un sourire qui n’atteignit pas ses yeux. Et elle se contenta d’un banale : « C’est parce que la vie me fournit toujours de bonnes raisons d’être soucieuse. » Un autre court silence, après quoi elle ajouta : « Mais n’est-ce pas le lot de tous mutants ? » Une question qui n’attendait aucune réponse.

__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile, suite   Ven 4 Jan - 12:45

Rachel m'expliqua que mon entrainement commencerait en solo... Enfin presque, étant peu de télékinésistes à l'institut, c'était elle qui m'aiderait dans cette tâche. Du coup, on allait forcément passer du temps ensemble. J'allais devoir apprendre à enfouir mes pensées... Je lui dis que je trouvais logique de commencer l'entrainement de cette façon, mais que sans vouloir brûler les étapes, j'avais quand même hâte de faire des entrainements de groupe... qui m'aideraient certainement à m'inclure. J'avais rencontré quelques x-men, mais créer des liens n'étaient pas forcément aisé.

Suite à ma remarque, elle vint à dire:
« Mais n’est-ce pas le lot de tous mutants ? » C'était une question rhétorique biensûr. Mais cela voulait-il dire qu'elle portait également un lourd fardeau sur ses épaules? Elle ne souhaitait pas en parler, de toute évidence. Je trouvais cela un peu frustrant. Non que je sois curieux de savoir ce qui la perturbe, mais plutôt par compassion. Je n'étais pas télépathe et ne pouvais agir comme elle l'avait fait avec moi... J'aurais aimé qu'elle se confie à moi pour alléger son fardeau, comme elle m'avait elle-même aider à le faire quelques jours plus tôt.

Un silence s'installa durant quelques secondes. Nous marchions dans le parc, profitant d'une belle journée d'automne. Soudain, une bourrasque de vent, emportant feuilles mortes et poussières à hauteur de nos visages, nous surprit. Rachel s'arrêta et mis ses mains sur son visage. J'eus alors l'impression qu'elle avait pris quelque chose dans les yeux... Une poussière? Un bout de feuille morte? Un insecte? Quoi que ce soit, se prendre quelque chose dans l’œil est toujours douloureux. L'avantage de la télékinésie, c'est qu'on peut enlever ce genre de corps étranger sans toucher l’œil, enfin sauf quand il s'agit de son propre oeil... ce n'est pas aussi simple. Je l'avais déjà fait à Elly par le passé, alors je savais comment m'y prendre. Je me tournais alors vers Rachel pour lui faire face. Le vent retomba aussi vite qu'il nous avait surprit.

" Est-ce que ça va? Vous avez pris quelque chose dans l’œil? "


[HJ 1: j'ai édité le post précédent pour ajouter une réponse à la question de Rachel sur le pseudo de Jon, que j'avais oubliée.
HJ 2: si tu veux bien, Rachel a bien quelque chose dans l’œil. Si elle laisse Jon lui enlever, il pourra prouver qu'il a plus de maîtrise de son don que ce que Rachel peut penser (vu les évènements de ces derniers jours)...]
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile, suite   Ven 4 Jan - 15:51

Injustice, n’est ce pas ? De se voir refuser des confidences que l’on s’était soi-même permit de formuler à voix haute. Mais si les problèmes de Jonathan relevaient du passé, ceux de Rachel étaient toujours d’actualité. Elle ne saurait par quoi commencer, ce qu’elle serait en mesure de lui dire, ce qu’elle se sentait capable de partager. On pouvait se dire que cela ne changeait rien. Qu’elle pouvait s’épancher sur l’épaule que Jonathan lui offrirait sans hésitation. Mais elle ne pouvait l’inquiété inutilement. Ce n’était pas son combat. Elle était celle qui devait le protéger. Et elle savait qu’en parler ne changerait rien à son sentiment intérieur, à ses angoisses, à ses cauchemars. Si elle avait décidé de se relever, elle savait tout du moins que tout cela ne disparaîtrait pas par enchantement. Mais elle allait composer avec ça.

Le silence les accompagna dans leur marche, avant qu’une bourrasque de vent plutôt agressive ne vienne leur souhaiter le bonjour. Rachel dût s’arrêter, fermer les yeux. Trop tard cependant, car une particule indésirable avait décidé de se loger gratuitement quelque part dans son œil. La mutante porta une main à son visage. " Est-ce que ça va? Vous avez pris quelque chose dans l’œil? " Elle lui répondit par l’affirmative et leva vers lui un œil unique. Elle avait quelques doigts de sa main à proximité de l’autre, plissé, préférant rester fermé pour son propre bien. Son œil allait certainement s’occuper du corps indésirable en l’expulsant avec force larme, mais Rachel émit la bonne idée de rentrer à l’institut pour se raiser l’œil.

Elle fut arrêtée par Jonathan, qui avait une toute autre idée en tête et qui le lui exposa tranquillement. Rachel n’eut aucune réaction négative, ne s’opposa pas à cette idée. Elle regarda ses yeux, baissa sa main, et lui fit une confiance aveugle.


__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile, suite   Ven 4 Jan - 17:00

Alors, d'abord, pour voir ce qu'il y avait dans cet œil, je pris le visage de Rachel entre mes mains. Ensuite, avec mon pouce, je tirais légèrement sur la paupière inférieure afin de trouver le corps étranger. J'avais donc mon visage tout près du sien, sans y penser cependant. Je regardais dans la paupière et à la surface de l’œil. Mais je ne voyais rien. Je relâchais la paupière inférieure et levais très légèrement la supérieure. Là, je vis de suite le problème. Ce n'était pas une petite poussière, ça ressemblait plus à un tout petit bout de feuille. ça devait être douloureux. Je me concentrais et le décollais en douceur de l’œil, grâce à la télékinésie - don très pratique dans ce genre de situation! - . Le corps étranger extrait, je relâchais la paupière en douceur. Une larme coula sur sa joue.
" Voilà, c'est fait. ça va mieux? "
Elle devait être soulagée.

Alors, je me rendis compte de la situation et de notre position. J'étais tout près d'elle, si près qu'on pourrait croire voir un couple sur le point de s'embrasser. Je pouvais sentir son parfum, et elle pouvait certainement sentir mon après-rasage. Le vent, tout en douceur, amenait des mèches de cheveux de Rachel caresser mes joues. Je tenais son visage entre mes mains, je regardais ses yeux... ses magnifiques yeux émeraudes... Hésitant, je retirais lentement mes mains de son visage et baissais le regard. Je rougis légèrement...
* Ah, si seulement je pouvais contrôler le fait de rougir! Je suis désolé... *
Puis, histoire de faire une touche d'humour, afin de détendre l'atmosphère... J'ajoutais en souriant:

" Il y aurait pas un moyen de développer une sorte de résistance à la télépathie?... ça pourrait servir! "
J'eus un petit rire nerveux, tout en passant un doigt sur mon sourcil. Développer une résistance à la télépathie serait vraiment commode. Il y avait tant de choses qui me passaient par la tête lorsque je la voyais... Et avec les séances d'entrainement à venir, je n'allais pas pouvoir éviter de voir Rachel. En même temps, éviter Rachel... en avais-je vraiment envie?... Je trouvais sa compagnie si agréable. Depuis que je m'étais confié à elle, j'avais la sensation que sa présence m'apaisait.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile, suite   Ven 4 Jan - 17:46

Ces mains étaient chaudes. Ces gestes délicats. Ces yeux, une mer tranquille. Et Rachel en vint presque à oublier la douleur qui pulsait dans son œil. Elle ferma les yeux avec satisfaction lorsque Jonathan la libéra de cette tension, et une larme inconsciente roula sur sa joue. Elle releva ses yeux, encore un peu humides. Ils n’en brillaient que davantage. Affreusement consciente de leur position, Rachel dit dans un souffle : « Beaucoup mieux. Merci. » Elle savait que pour leur bien à tous les deux elle devait rompre le charme. Elle en était incapable. Figée. Subjuguée. Elle leva une main, mais n’eut pas le temps de la déposer où que se soit. Jonathan retira les siennes, mais avec une telle lenteur que la jeune femme pu jurer qu’il le faisait à contrecoeur. Elle le vit rougir, mais contrairement à ce qu’il pensait, c’était une réaction attachante.

" Il y aurait pas un moyen de développer une sorte de résistance à la télépathie?... ça pourrait servir! " Il posa un geste qu’elle reconnaissait très bien. Et sa tentative d’alléger la situation ne fut pas efficace. Il en faudrait un peu plus pour calmer son cœur survolté. Ce qu’elle faisait n’était pas bien, elle s’en rendait compte. Ses yeux émeraude se voilèrent d’une ombre. Elle n’arriverait qu’à le faire souffrir. Et c’était là sa dernière envie.
« Il faut apprendre à garder son esprit fermé. » La mutante abaissa ensuite la tête, elle aurait presque pu la déposer sur le torse de l’homme, si près. « Je suis désolé si cela vous met mal à l’aise, je ferai plus attention à l'avenir. »

__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile, suite   Lun 7 Jan - 10:14

Il fallait donc fermer son esprit. " Biensûr, c'est l'évidence même! " pensais-je alors avec une certaine ironie. Elle me dit autre chose ensuite, mais je préférais ne pas y prêter attention. En fait, je bloquais sur la phrase précédente...

Je vis un banc à quelques pas de là où nous nous trouvions. Prendre l'air me faisait du bien, mais je n'étais pas au mieux de ma forme pour autant. M'asseoir un peu ne serait pas de refus. J'indiquais le banc à Rachel d'un signe de tête en disant:

" Vous n'avez rien contre le fait qu'on se pose un peu? "

Une fois assis, je voulais revenir sur un point qui m'intriguait. J'avais peur de l'offusquer, mais je ne comprenais pas pourquoi c'était à moi de faire l'effort de fermer mon esprit... Malgré tout, j'étais d'accord pour faire cet effort - même si je me demandais comment faire - mais est-ce que tous ses amis devaient en faire de même?
" Vous pourriez peut-être m'expliquer comment faire? "

Je poussais un soupir, passais ma main dans mes cheveux pour les ramener en arrière - le vent - puis je pris un ton aussi doux et diplomate que possible afin d'éclaircir le point qui me chiffonnait:
" Je ne suis pas certain de tout comprendre, en fait... Est-ce que tout le monde dans votre entourage doit faire cet effort? Je veux dire... ne le prenez pas mal surtout! Mais ne serait-ce pas à vous de fermer votre esprit?... "
Je marquais une courte pause. J'espérais ne pas l'avoir vexée. Ce n'était pas quelque chose de simple à aborder, mais si je devais rejoindre l'équipe et rester ici avec Elly - pour Elly, je le devais - il fallait que je sache ce qui m'attendait. Il fallait crever l'abcès...
" ... Ou c'est juste avec moi? Il y a un problème avec moi, peut-être... "
Du coup, cette question là aussi, je me la posais...
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile, suite   Lun 7 Jan - 16:30

Rachel retint un soupir de soulagement lorsque Jonathan s’éloigna d’elle pour se diriger vers un des nombreux bancs extérieurs de l’institut. C’était ridicule, l’effet qu’il lui faisait ses derniers jours. Elle devait être plus forte que ça. Le repousser, si cela pouvait les aider. Elle le suivit, les mains dans les poches de sa veste et s’assit en laissant un espace entre eux deux. Jonathan était interrogatif sur les mots qu’elle lui avait dits.

Elle releva vers lui un regard surpris. N’étais-ce pas à elle de fermer son esprit ? La grande télépathe qu’elle était devait savoir se maîtriser un tant soit peu. Elle n’était plus novice depuis des années. C’était son pouvoir, son don, il lui obéissait. Elle était assez puissante pour faire ce qu’elle voulait de sa télépathie. Alors, si elle n’arrivait pas à faire taire les pensées de Jonathan, c’était peut-être parce qu’elle n’en avait aucune envie. Elle le comprit, comprit également que c’était une faiblesse de sa part.

" ... Ou c'est juste avec moi? Il y a un problème avec moi, peut-être... "

Un problème ? Étais-ce réellement problématique que l’ancienne Phoenix lise en lui avec tant de facilité, et si peu de retenu ? Oui, si cela le mettait mal à l’aise. Oui, si cela voulait dire qu’elle se contrôlait si peu en sa présence. Troublée, elle répondit :
« Non, c’est moi. » C’était bel et bien elle qui les mettait dans cette situation impossible. Elle l’avait invité à danser, mais c’était avant de savoir. Cependant, même après, voilà qu’elle le poursuivait jusqu’à sa chambre avec sa présence et un déjeuner. Elle avait pensé le repousser ? Quelle ironie ! C’était plutôt lui qui devrait la repousser, si elle continuait ainsi. Elle détourna la tête, regardant au loin. « C’est moi le problème. C’est mon pouvoir. C’est à moi de le contrôler. » Emma aurait probablement dit qu’elle était faible de se laisser ainsi submerger, pour une fois Rachel n’aurait pu la contredire.

__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile, suite   Lun 7 Jan - 17:56

Apparemment, elle avait du mal à se contrôler aussi... Mais d'après ce que je comprenais, ce n'était qu'avec moi. Que devais-je comprendre? Était-ce parce que je la troublais? Je préférais ignorer la réponse à cette question. Fermer mon esprit. Je devais apprendre à fermer mon esprit. Pour l'aider. Pour m'aider. Pour notre bien à tous les deux. Peut-être que je trouverais quelque chose là dessus dans la bibliothèque.

Un silence s'installa. Je me sentais un peu coincé. Je n'osais plus poser de question. J'avais envie de me retrouver un peu seul. Midi approchait. Rachel allait certainement avoir mieux à faire que de me tenir compagnie, de toute façon. Mais ces quelques secondes de silence devinrent vite pesante. Je devais faire quelque chose pour débloquer la situation.

Je n'étais pas vraiment en forme pour ça, mais je me dis que la télékinésie pouvait m'aider. Devant Rachel, des feuilles mortes se rassemblèrent dans les airs et formèrent une petite chaine, comme si elles étaient reliées par un fil. Elles dansèrent durant quelques secondes dans les airs comme un serpentin. Puis un coup de vent balaya ce petit jeu. J'étais fatiguée et cela me demandait plus de concentration qu'en temps normal.

Je penchais la tête devant moi et passais mes mains sur mon visage. Puis je tournais mon regard vers Rachel.

" Je suis fatigué... Je pense que je vais rentrer me reposer. Je vais vous laisser profiter du parc tranquillement. " dis-je d'un ton neutre.
Je l'invitais donc, de façon sous-entendue, à rester là, à ne pas me raccompagner. Je pouvais me débrouiller seul. De plus, elle avait certainement, elle aussi, besoin de se retrouver. Je lui souris, puis me levais. Se faisant, je perdis vite mon sourire car je fus pris de vertiges. Je pris alors une grande inspiration, soufflais lentement, et me sentis rapidement mieux. Voyant qu'elle avait remarqué mon petit "malaise", je lui dis
" ça va. " avant même qu'elle ne demande quoi que ce soit. Puis je commençais à marcher vers le manoir pour rentrer.
" Je vous souhaite un bon après midi. " dis-je alors sur un ton plus froid que je ne l'aurais voulu, en passant devant la jeune femme, lui jetant un dernier regard, visiblement fatigué, mais doux malgré tout.


[HJ: du coup, tu pourras répondre quand même, et conclure toi-même, à moins que Rachel n'aie quelque chose à demander à Jon ou quelque chose à faire qui nécessite une réponse de ma part ensuite. C'est toi qui voit! Wink J'aurais peut-être de la lecture demain matin... héhé!]
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile, suite   Mar 8 Jan - 5:03

Le cœur de la jeune femme devint soudain plus léger et un sourire apparut sur son visage. Devant elle, des feuilles bougeaient comme si elles étaient dotées de vie, dansant d’un commun accord pour leur seule mais attentive spectatrice. Un coup de vent impitoyable balaya tout ça. Passant en douce caresse sur son visage, remuant ses cheveux flamboyants, le vent emporta au loin le sourire de Rachel. Elle tourna la tête vers l’homme à ses côtés. Il fit de même, pour lui expliquer son état. " Je suis fatigué... Je pense que je vais rentrer me reposer. Je vais vous laisser profiter du parc tranquillement. " L’effort que Jonathan avait fournit pour combler le silence et, oui certainement, dans le but de l’amuser, avait épuisé ses maigres réserves d’énergies. Cette voix intérieure qui lui disait de retenir Jonathan fut vite réduite au silence. Rien dans son ton ne laissait suggérer qu’il avait envie qu’elle l’empêche de partir ainsi, ou qu’elle le reconduise. Et Rachel savait qu’il valait mieux qu’elle le laisse aller.

Son ami eut un malaise. Rachel buterait sur le mot, si elle avait à le prononcer, si on lui demandait qu’elle était ses liens avec Jonathan. Mais comment le désigner autrement ? Aucun autre mot de sa connaissance ne pouvait le décrire. La mutante s’inquiéta de sa condition. Le voyant sur son expression, il la rassura de quelques mots, sommairement, avant même qu’elle n’ouvre la bouche.

" Je vous souhaite un bon après midi. " Une tristesse qu’elle ne s’expliqua alors pas étendit son ombre en elle. Peut-être à cause du ton utilisé, peut-être parce qu’il s’éloignait d’elle après une fin de discussion abrupte, ou de son regard qu’elle ne manqua pas. Un pas, deux, trois, et le voilà déjà dans son dos. Rachel étendit la main droite devant elle. Et les feuilles s’élevèrent du sol avec facilité. Elle les envoya voltiger avec délicatesse autour du mutant, s’élever au dessus de lui et choir en léger tourbillon au sol, dans tout ce que la chute des feuilles d’un arbre en automne peut avoir de magique. Alors elle tourna la tête vers lui et lui rendit son sourire. Elle ne sut pas à cet instant combien elle était irrésistible, sinon elle ne l’aurait jamais fait. Les arbres tout autour se paraient d’or et de rouge. Dans un ciel sans défaut, le soleil de midi dans ses cheveux cuivrés, tel de petites flammes indomptées.


__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan McGregor
~ Mutant lv3 ~
~ Mutant lv3   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile, suite   Mar 8 Jan - 11:21

Je m'éloignais donc de la jeune télépathe. Alors que je n'avais fait que quelques pas en direction du manoir, des feuilles mortes vinrent danser autour de moi. Je souris. Je me tournais un instant vers Rachel avec ce sourire. La voir, cheveux au vent, dans ce décor de début d'automne offert par la nature était un spectacle d'une grande beauté. En voyant cela, j'eus un pincement au cœur.

Je détournais le regard et repris le chemin du manoir. Se faisant, je pensais au fait que la journée semblait avoir bien commencé, avec ce petit déjeuner. Rachel avait fait des crêpes et pressé des oranges pour moi. Elle avait été d'une telle gentillesse. J'essayais de rassembler les pièces du puzzle. Je voulais comprendre pourquoi elle avait, apparemment, du mal à contrôler sa télépathie avec moi... Je marchais lentement vers le manoir et pensais aux évènements de ces derniers jours...

Le fait que Rachel m'avait invité à danser en sachant ce que je ressentais pour elle... Le fait qu'elle s'était précipitée à l'infirmerie après l'incident avec Malicia... Le petit déjeuner qu'elle avait préparé à mon attention ce matin... Cette gêne presque palpable lors de la proximité que nous avions eu quelques minutes plus tôt...

Cela faisait beaucoup de choses en si peu de temps. Il ne pouvait pas s'agir d'un hasard. Je commençais donc à penser que ce que je ressentais pour Rachel n'était pas à sens unique. Connaissant mon "problème", elle essayait de garder ses distances. J'étais bien placé pour comprendre à quel point c'était difficile. Je ne voulais pas la faire souffrir, pourtant, j'avais l'impression que cela avait déjà commencé. Que pouvais-je bien faire pour stopper ça?

J'entrais alors dans le manoir, par l'entrée principale - pour mieux retrouver mon chemin - et me dirigeais vers l'aile où se trouvait ma chambre.


Suite dans ma chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Grey-Summers
~ Mutant lv5 ~
~ Mutant lv5   ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile, suite   Mar 8 Jan - 17:16

Tous deux furent, pour le coup, sur la même longueur d’onde. Car si l’homme se questionnait, réfléchissait sur la tournure que prenait leur relation, la femme faisait de même. Et la même décision surgit dans l’esprit de la femme. Il fallait qu’elle cesse ce petit jeu, avant que les choses n’allassent plus loin. Il fallait qu’elle prenne ses distances. Pour de vrai, cette fois. Elle se rendit compte qu’elle n’avait pas réellement fait d’effort jusqu’à maintenant pour l’éviter, qu’elle avait même favorisé tout ça. Elle était celle qui avait commencé, elle devait être celle qui y mettrait fin. Elle savait que se serait leur facilité la vie à tous les deux. Elle l’avait déjà fait par le passé, ce n’était pas plus compliqué. Jonathan pourrait avoir l’esprit tranquille, à la fin de cette journée de cours, Rachel avait décidé qu’elle ferait attention. Une décision vite prise. Mais elle se rappela l’effet qu’elle avait immédiatement fait à Jonathan, sans même poser un geste, sans même une parole déplacée. Elle se trompait, alors, en disant qu’elle était l’investigatrice de toute cette tension entre eux. Elle ne l’était pas. Il était tout autant responsable qu’elle, et elle sentait que si lui-même ne prenait pas ses distances, elle n’y arriverait jamais. Et le voulait-elle réellement ?

__________________________
In order to rise from it's own ashes a Phoenix must first burn...
Revenir en haut Aller en bas
Terra Justice
~ Maître du Jeu ~
avatar

MessageSujet: Re: Lendemain difficile, suite   Mar 1 Avr - 12:17

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lendemain difficile, suite   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lendemain difficile, suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra616 :: QG des Organisations :: Institut Xavier :: Parc-